Dernière minute
Investing Pro 0
SOLDES Cyber Monday : Jusqu’à -54% sur InvestingPro+ RÉCLAMER L’OFFRE

Histoire de l'oscillation pendulaire...

Par Eric PitouForex01/03/2014 16:13
fr.investing.com/analysis/histoire-de-l'oscillation-pendulaire...-26374
Histoire de l'oscillation pendulaire...
Par Eric Pitou   |  01/03/2014 16:13
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
 
EUR/USD
0,09%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
USD/JPY
-0,34%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
Gold
+0,55%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
MXX
-1,62%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
Une théorie veut que l’histoire évolue par cycles. Mais, comme un escalier en colimaçon, lorsque le cours des événements humains revient à son point de départ, il le fait à un niveau différent. L’ »oscillation pendulaire » des changements économiques ne se contente pas de répéter les mêmes événements encore et toujours.

Une manière d’illustrer que cette semaine reprend les mêmes ingrédients que la semaine dernière, mais avec un niveau de tension supplémentaire. Ainsi, dans la continuité de la semaine 08, les principaux centres d’attention pour les investisseurs, fut la politique monétaire américaine et les pays émergents.

Un démarrage dans le vert…
Certes, la semaine a commencé, lundi, dans le vert. Paris atteint un nouveau sommet depuis 2008, soutenu par l’amélioration progressive de l’activité en Europe. L’indice IFO allemand du climat des affaires et l’inflation sont rassurants. Par ailleurs, les investisseurs ont été aidés par les politiques toujours accommodantes des banques centrales, la Banque Centrale Américaine (la Fed Federale Reserve), malgré son « tapering » (baisse de ses injections de liquidités mensuelles), continue d’inonder les marchés de 65Mds de dollars chaque mois. Outre atlantique, la Bourse de New York regagne en confiance, rejetant par avance toute nouvelle déception économique sur le compte d’une météo défavorable.

Mais attention aux flux…
Cependant, alors que les analystes ne s’attendaient pas à ce que les indices montent si haut, suscitant des attentes vers les prochaines résistances techniques majeures de septembre 2008, restons lucides. Ces marchés sont encore alimentés aux liquidités des banques centrales. Les hausses sont techniques, construites sur des flux. Même si l’économie réelle fait son retour sur les tablettes des analystes, les résultats des entreprises pour le dernier trimestre 2013 restent mitigés dans l’attente du prochain trimestre et ne prend toujours pas le relais des politiques monétaires prêtent à se retirer.

L’alerte du Forex…
Tout au contraire, le marché de devises a, quant à lui, fait preuve d’une certaine hésitation. Le JPY a, encore une fois, fait l’objet de valeur refuge, avec l’or, lors de la session asiatique de lundi, une manière de donner le ton au reste de la semaine.

Dans une ère de « guerre des monnaies », le marché des devises est davantage sous tension au moment où le règne uniforme des politiques monétaires accommodantes prend fin. La Fed et la BoE (Banque of England) tentent de trouver un point d’équilibre entre la poursuite de l’assouplissement et l’annonce d’une normalisation avec une éventuelle hausse de leur taux. La Banque of Japan (BoJ), quant à elle, confirme son intention de maintenir un réglage très accommodant. La BCE conserve un biais accommodant, mais il n’est pas certain qu’elle passe à l’action, restant dans la dialectique "whatever it takes..." de Mario Draghi.

Dans ce contexte, les analystes s’interrogent sur les canaux de transmission de la crise des émergents sur le reste du monde. La question reste d’importance, car les émergents les plus impactés (Brésil, Turquie, Afrique du Sud, Inde et Indonésie), représentent 9% du PIB mondial et 5% des importations mondiales.

… sur un risque géopolitique.
Mais c’est l’Ukraine qui finalement sera le barycentre de la semaine. Il pourrait relancer les inquiétudes sur les pays émergents, compte tenu de la prudence déjà exprimée par les investisseurs sur le sujet. Même si son PIB est inférieur à 200 Mds USD (moins de la moitié de celui de la Pologne pour une population comparable) et son PIB par habitant est de l’ordre de 4 000 USD (à peine la moitié du niveau de la Roumanie). Le risque se situe en termes d’échéances des dettes publiques pour 2014 qui représentent 35 Mds d’euros, certains analystes parlant de risque systémique bancaire…

Et lorsque le président russe Vladimir Poutine ordonne mercredi aux forces armées de mener des manoeuvres afin de vérifier leur aptitude au combat, c’est un mouvement massif vers les valeurs refuges que l’on constate sur les « graphes ». Le Vix prend 5% et les taux des obligations d’états se détendent fortement…

Malgré tout cela, une clôture dans le vert…
Finalement,
  • Janet Yellen, le gouverneur de la Fed, rassure Wall Street et le reste du monde. Devant la commission bancaire de la chambre haute, elle a reconnu qu’il était difficile de savoir si les conditions météorologiques étaient seules responsables de la récente détérioration des indicateurs économiques aux Etats-Unis. Elle a assuré toutefois que la Fed serait attentive aux signaux indiquant à quel point la reprise va dans un sens conforme à ses anticipations et que la Fed se tiendrai prête à agir et à faire le nécessaire pour continuer de soutenir l’économie.
  • Les banques américaines rassurent Wall Street, en affichant des bénéfices records de plus 155 Mds de dollars.
  • Et Paris finit le mois de façon flamboyante avec près de 6% pour février.


Et pour la semaine prochaine…
Les chiffres de cette semaine ont donné un signal positif sur la reprise économique de la zone euro. Ce qui donne des indices sur les anticipations macroéconomiques de la BCE, repoussant sine die, les anticipations d’assouplissement monétaire de la part de la BCE. On peut donc s’attendre à un statut quo pour la prochaine réunion du 6 mars prochain.

Ce qui explique…que
La paire EUR/USD a bondit aujourd’hui jusqu’à un nouveau sommet annuel au-dessus de 1.38, progressant de plus de 80 pips après la publication de l’IPC de la zone euro. Cette semaine, ce sont plusieurs signes de retour de la croissance en zone euro qui se sont manifestés (le PIB, les ventes de détails et le taux de chômage allemand,…).
La macroéconomie laisse, finalement, peu de marge de manœuvre à la Banque Centrale Européenne. Toutes baisses de son taux directeur en zone négative, et/ou, un assouplissement monétaire, ne sont pas à prévoir pour la prochaine réunion, ce qui a pour effet de renforcer la devise.
Le seuil psychologique des 1,39 peut être envisagé. Pour cela les 1,3820 devront être franchement cassé (retracement à 100% de la baisse du 25oct au 11nov). Les PMI de lundi pourraient être le catalyseur, voir les chiffres du PIB en zone euro de mercredi. Toutefois, l’attente de la BCE pour jeudi devrait laisser les investisseurs à l’écart du marché.

Quand l’Ukraine libèrera le Yen…
Les tensions économiques (les émergents) et géopolitiques (l’Ukraine) maintiennent l’USD/JPY entre les 101-102. Ces tensions devraient rester temporaire et ramener la paire vers les 106 à court terme (2-3 mois). En effet, les facteurs domestiques japonais, et la politique très accommodante de la BoJ, devrait relancer la baisse du Yen.

Cependant, ANZ (Australia and New Zeland banking group) note que le Yen tend à s’apprécier en mars en raison de la fin de l’année fiscale et des rapatriations de fonds. Depuis 2000, USD/JPY a progressé à huit occasions en mars et reculé 6 fois pour une moyenne de gain de 0.5 %. Par ailleurs, le Yen a une forte tendance à entamer son appréciation au milieu du mois de mars jusque début avril. Cela s’est passé 11 fois au cours des 14 dernières années pour un gain moyen de 1.8 %.

Alors entre l’économie et les statistiques… à vous de faire votre choix.




Histoire de l'oscillation pendulaire...
 

Lire Aussi

Abdel Marzak
Tendance Euro USD 2022 Par Abdel Marzak - 19/12/2021 1

Avec une inflation record aux Etats-Unis depuis 1982, la hausse des prix sur novembre 2021 démontre une accélération en rythme annualisé à 6,8%. L'indice des prix hors énergie et...

Benoit Fernandez-Riou
Nouvelle monnaie sur le Forex ! Par Benoit Fernandez-Riou - 08/09/2021

​ Bonjour à toutes et à tous, Événement rare sur le Forex, nous venons d’assister hier le 7 Septembre 2021 à la création d’une nouvelle monnaie. En effet par la décision du...

Histoire de l'oscillation pendulaire...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email