Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Consultez NVDA les ProTips complets pour évaluer les risques Réclamer -40%

La valeur de la semaine : RWE

Par Goldwasser ExchangeObligations18/05/2017 12:21
fr.investing.com/analysis/la-valeur-de-la-semaine-:-rwe-200189658
La valeur de la semaine : RWE
Par Goldwasser Exchange   |  18/05/2017 12:21
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
 
RWEG
+2,14%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
EONGn
-0,34%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Focus ce jeudi sur le conglomérat RWE (DE:RWEG), deuxième société allemande de services aux collectivités et plus gros producteur européen d’énergie à partir du charbon.

Fondé en 1898 et basé à Essen, le groupe est désormais articulé autour de quatre grandes divisions : « Lignite et Nuclear » qui rassemble la production d’électricité à partir du lignite et des combustibles nucléaires; « European Power », soit la génération d’électricité à partir du gaz, du charbon et de biomasse à destination des marchés de référence que sont l’Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Belgique, « Supply & Trading » qui est composée des activités de négoce d’énergie et « Innogy », la filiale (à hauteur de 76,8% depuis l’introduction d’une partie du capital en Bourse en octobre 2016) où est logé tout ce qui a trait aux énergies renouvelables, à la gestion du réseau et aux services à la clientèle particulière.

Contribution positive de la filiale Innogy

La contribution d’Innogy aux résultats a permis à RWE de prendre un bon départ cette année, comme en témoigne la progression de 10% du bénéfice net à 946 millions d’euros, malgré un chiffre d’affaires en recul de 2,7% à 13,3 milliards, selon un communiqué de l’entreprise. Le management du groupe de Essen estime que 2017 devrait être une meilleure année par rapport à 2016, confirmant son intention de verser un dividende de 0,5 euro par action au titre de 2017. Il avait fait l’impasse sur celui-ci en 2016, comme en 2015, après une nouvelle année marquée par de lourdes pertes liées à d’importantes dépréciations d’actifs, des charges de restructuration et un transfert de 6,8 milliards d’euros dans un fonds destiné à financer la sortie du nucléaire en Allemagne. Ces dépenses sont à l’origine de la perte annuelle de 5,7 milliards, selon les résultats présentés en février dernier.

La sortie du nucléaire dégrade la rentabilité

Comme E.ON (DE:EONGn), ENBW ou encore Vattenfall, RWE a souffert ces dernières années de la décision de l’Allemagne de démanteler les 17 centrales nucléaires du pays pour en finir avec cette énergie d’ici 2022. En outre, les mesures prises par Berlin en faveur du renouvelable, prioritaire sur le réseau allemand et largement subventionné, ont fait chuter les prix de l’électricité de gros, grevé la rentabilité des centrales classiques et plombé les finances des grands groupes historiques.

En réponse, RWE a pris la décision de se scinder en deux, conservant ses activités de production traditionnelle d’énergies et plaçant dans la nouvelle entité Innogy ses activités de réseaux, de distribution et d’énergies renouvelables. La mise en Bourse d’Innogy et la vente d’actions RWE a permis au groupe allemand de ‘solder en une fois sa contribution au fonds de sortie du nucléaire allemand et de réduire sa dette nette de 2,8 milliards à 22,7 milliards d’euros à la fin de l’année dernière’.

Ces initiatives et les derniers résultats trimestriels ont visiblement été appréciés par les actionnaires. L’action RWE a nettement progressé ces derniers jours à la Bourse de Francfort, gagnant au total 38% à 16,32 euros (cours de clôture du 16 mai) depuis le 1er janvier et portant la capitalisation boursière de l'entreprise à 9,8 milliards. L’action a dépassé l’objectif de cours moyen de 15,99 euros des analystes répertoriés par Bloomberg. Parmi ceux-ci, 14 sont à l’achat, 12 à conserver et 4 à vendre.

1
1

La valeur de la semaine : RWE
 

Lire Aussi

La valeur de la semaine : RWE

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email