Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Découvrez les meilleures actions de Warren Buffett qui ont battu le S&P 500 de +174.3% 40% de réduction

Le gaz naturel doit escalader le mur à mi-$3 pour soutenir le rallye

Par Investing.com (Barani Krishnan)Matières premières12/10/2023 13:11
fr.investing.com/analysis/le-gaz-naturel-doit-escalader-le-mur-a-mi3-pour-soutenir-le-rallye-200446754
Le gaz naturel doit escalader le mur à mi-$3 pour soutenir le rallye
Par Investing.com (Barani Krishnan)   |  12/10/2023 13:11
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
 
NG
-0,48%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
CVX
+0,71%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
  • Le milieu de la fourchette de 3 $ pourrait être la nouvelle fourchette pour le gaz naturel pendant un certain temps, 3,50 $ agissant comme un mur.
  • Le resserrement des positions longues pourrait entraîner un creux de 3,17 $, bien qu'un sommet de 3,77 $ soit probable plus tard.
  • Augmentation modeste des stocks de 88 milliards de pieds cubes pour la semaine se terminant le 6 octobre

La barre des 3 dollars pourrait être la nouvelle norme pour un certain temps dans le gaz naturel après que le piège des 2 dollars observé la plupart du temps cette année pour le combustible de chauffage et de refroidissement préféré des Américains semble avoir été franchi pour de bon.

Une reprise lente qui a commencé il y a trois semaines a fait passer le contrat à terme de gaz du premier mois sur le New York Mercantile Exchange's Henry Hub d'un minimum de 2,55 $ par mmBtu, ou million d'unités thermiques britanniques, à un maximum de neuf mois de 3,45 $ mardi.

Cette hausse de près de 28 % a constitué la plus grande série de gains pour le gaz depuis une hausse de trois semaines en juillet 2022, qui avait rapporté près de 40 % aux acheteurs.

Cependant, le rallye actuel entraîné par des changements météorologiques haussiers, une production de gaz relativement plus faible et une meilleure demande de gaz naturel liquéfié pourrait avoir heurté un mur de résistance technique à 3,50 $, comme le montrent les graphiques du contrat du premier mois du Henry Hub.

Natural Gas Daily
Natural Gas Daily

Graphiques de SKCharting.com avec des données fournies par Investing.com

En fait, l'élan à la baisse pourrait ramener le pendule du gaz vers le bas de la fourchette des 3 dollars dans l'intervalle, a déclaré Sunil Kumar Dixit, stratège technique en chef chez SKCharting.com. Il ajoute : "Les contrats à terme sur le gaz sont en train de se consolider sous la barre des 3 dollars :

"Les contrats à terme sur le gaz sont en cours de consolidation en dessous de la résistance immédiate de 3,50 dollars. Une compression de l'élan pourrait être suivie d'un nouveau test des zones de soutien de 3,27 et 3,17 dollars.

Natural Gas 4-Hourly
Natural Gas 4-Hourly

À moins que cela ne se produise, le rallye du gaz ne semble pas encore épuisé, a déclaré M. Dixit.

"Les perspectives principales restent haussières, tant que la clôture hebdomadaire reste au-dessus de la moyenne mobile exponentielle (MME) de 50 semaines, soit 3,35 dollars. Cela peut amener l'objectif immédiat de hausse à la SMA (moyenne mobile simple) de 200 semaines, à 3,77 dollars."

Stimulants fondamentaux

Le marché a également bénéficié de soutiens fondamentaux, le dernier en date étant l'estimation par Bloomberg d'une production de près de 101 milliards de pieds cubes par jour pour la journée de mercredi. En règle générale, une production supérieure à 100 milliards de pieds cubes par jour est un signal d'alarme. Pourtant, en termes relatifs, cette estimation était inférieure de plus d'un milliard de pieds cubes par jour aux sommets atteints en 2023, en raison d'opérations de maintenance dans le bassin permien et les Appalaches.

Les menaces de reprise de la grève des travailleurs des installations d'exportation de GNL de Chevron (NYSE:CVX) Corp. en Australie et la dernière conflagration au Moyen-Orient, où Chevron - une fois de plus - a reçu l'ordre des autorités israéliennes de mettre en veilleuse un important champ gazier en raison de craintes de frappes aériennes, sont venues s'ajouter au mélange.

Les conditions météorologiques à court terme dans le nord-est des États-Unis - la région la plus surveillée des États-Unis pour le chauffage et la climatisation au gaz - ont également renforcé le sentiment des haussiers.

Le marché du gaz a été "soutenu par des perspectives de températures plus fraîches à court terme", la guerre entre Israël et le Hamas ajoutant "un certain poids psychologique à l'optimisme des négociants en gaz", ont observé les analystes de The Schork Report.

Après une série de températures fraîches dans les Plaines du Nord, les Grands Lacs et le Nord-Est en début de semaine, l'air frais s'est attardé sur les marchés du Nord mercredi et devrait se prolonger jusqu'au week-end, a déclaré NatGasWeather dans une prévision reprise par le portail industriel naturalgasintel.com.

La société ajoute :

"Un système météorologique en amont se renforcera sur les Rocheuses et le Midwest mercredi et jeudi, avec des averses de pluie et de neige et des minima de 20 à 40 degrés.

EBW Analytics Group a noté que les injections de stockage se sont avérées saisonnièrement faibles pendant la majeure partie de l'été et jusqu'au début de l'automne.

Cette projection de stockage est essentielle pour ce que la US Energy Information Administration, ou EIA, pourrait annoncer à 10h30 ET (14h30 GMT) comme stocks de gaz pour la semaine qui s'est terminée le 6 octobre.

Une augmentation modeste des stocks américains est prévue pour la semaine dernière

Dans un sondage précédant le rapport de l'EIA, Reuters a déclaré que les services publics américains ont probablement ajouté un volume inférieur à la moyenne de 88 milliards de pieds cubes au stockage la semaine dernière, par rapport aux 125 milliards de pieds cubes injectés au cours de la même semaine il y a un an et à l'augmentation moyenne sur cinq ans (2018-2022) de 93 milliards de pieds cubes pour cette période de l'année.

Au cours de la semaine précédente, qui s'est terminée le 29 septembre, les services publics ont ajouté 86 milliards de pieds cubes de gaz au stockage.

Si les prévisions pour la semaine terminée le 6 octobre sont exactes, les stocks de gaz atteindraient 3,533 tcf, ou billions de pieds cubes, soit environ 10 % de plus que la même semaine il y a un an et quelque 5 % de plus que la moyenne quinquennale.

Il y a eu 58 TTD (total degree days) la semaine dernière, alors que la normale sur 30 ans est de 65 TDD pour la même période, selon les données de LSEG.

Les DJT mesurent le nombre de degrés au-dessus ou en dessous de 65 degrés Fahrenheit (18 Celsius) de la température moyenne d'une journée afin d'estimer la demande de climatisation ou de chauffage des habitations et des entreprises.

L'offre est-elle encore trop importante ?

Les injections ont été freinées la semaine dernière par une chaleur torride et une forte demande de refroidissement au Texas et dans les États voisins de la région du centre-sud, selon les personnes bien informées.

Les niveaux actuels de stockage de gaz n'ont pas du tout retenu leur souffle, certains estimant que l'offre était trop importante pour cette période de l'année.

Eli Rubin, analyste principal chez EBW, a déclaré : "Notre évaluation saisonnière reste baissière en raison de l'augmentation de l'offre :

"Notre évaluation saisonnière reste baissière en raison du niveau élevé des stocks de gaz naturel et de la production proche des records, réduisant les risques de pénurie - ce qui se traduit par un marché bien mieux approvisionné que lors des deux derniers automnes."

M. Rubin a fait remarquer que les stocks canadiens étaient également bien garnis, ce qui constitue une réserve supplémentaire. Même avec un mois d'octobre froid, l'excédent de stockage de gaz par rapport à la moyenne quinquennale pourrait augmenter dans les semaines à venir aux prix actuels, la dynamique haussière des prix étant susceptible de s'atténuer à court terme, a-t-il ajouté :

"En outre, les effets négatifs sur la consommation d'électricité de la récente flambée des prix et du passage du gaz au charbon qui en a résulté pourraient ne se manifester que dans les semaines à venir, réduisant de 1,3 milliard de pieds cubes par jour la demande induite par les prix.

Les analystes de BofA Global Research prévoient également un marché bien approvisionné pour la prochaine saison de chauffage.

"Les niveaux de stockage de gaz en dehors de la région du centre-sud des États-Unis ont été proches ou supérieurs aux niveaux saisonniers les plus élevés sur cinq ans cette année et pourraient entraîner une remise en question des marchés de base du gaz si l'hiver s'avérait plus chaud que la normale, comme l'indiquent plusieurs prévisionnistes", a déclaré l'équipe de BofA.

Pour alimenter le débat sur les températures, NatGasWeather a déclaré que des systèmes pluvieux traverseraient le nord des États-Unis pendant le week-end et jusqu'au début de la semaine prochaine, ce qui pourrait soutenir la demande régionale avec des températures maximales comprises entre 40 et 60 degrés Fahrenheit.

En milieu de semaine prochaine, cependant, des conditions plus clémentes pourraient prévaloir. La société a déclaré qu'à partir de ce moment et jusqu'à la fin du mois d'octobre, "de faibles hautes pressions régneront sur la majeure partie des États-Unis, avec de belles températures comprises entre 50 et 80 degrés".

Les exceptions comprennent des températures maximales de 90 degrés dans les déserts du sud-ouest et des températures plus fraîches de 40 degrés dans certaines régions des Grands Lacs et du nord-est.

Pression baissière, plutôt que haussière, exercée par les ouragans ?

La saison des ouragans, bien qu'elle n'ait pas encore eu d'impact majeur sur la demande ou l'offre en 2023, pourrait créer une pression plus baissière sur les prix cette semaine dans les régions du sud du Lower 48, selon les projections d'AccuWeather reprises par naturalgasintel.com.

La société a déclaré que le risque d'un développement tropical majeur dans le golfe du Mexique était faible à partir de mercredi, mais que de "fortes pluies sont toujours possibles" à partir d'une perturbation dans la région cette semaine.

Courtney Travis, météorologue en chef d'AccuWeather, a déclaré que de l'air frais et des précipitations intenses sont attendus par moments sur les côtes du Sud et en particulier du Sud-Est cette semaine.

"L'humidité tropicale contribuera à alimenter une zone de fortes précipitations et à susciter des inquiétudes quant aux inondations jusqu'à jeudi", a déclaré Travis, ajoutant : "Des averses et des orages généralisés sont attendus tout le long de la côte du Golfe, du Texas à la pointe sud de la Floride.

***

Clause de non-responsabilité: Le présent article a pour seul but d'informer et ne constitue en aucun cas une incitation ou une recommandation d'achat ou de vente d'un produit de base ou d'un titre connexe. L'auteur, Barani Krishnan, ne détient pas de position dans les matières premières et les titres sur lesquels il écrit. Il utilise généralement un éventail de points de vue autres que le sien pour apporter de la diversité à son analyse d'un marché. Par souci de neutralité, il présente parfois des points de vue opposés et des variables de marché.

Le gaz naturel doit escalader le mur à mi-$3 pour soutenir le rallye
 

Lire Aussi

Le gaz naturel doit escalader le mur à mi-$3 pour soutenir le rallye

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Abdel Abdellatif
Abdel Abdellatif 13/10/2023 19:18
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
waou j'ignorais l'existence de cette unité pour les volumes ! pied cube :-)
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email