Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Opportunité d'Achat sur les Actions de Banques après la Correction?

fr.investing.com/analysis/opportunite-dachat-sur-les-actions-de-banques-apres-la-correction-200438560
Opportunité d'Achat sur les Actions de Banques après la Correction?
Par Haris Anwar/Investing.com   |  22/06/2021 10:14
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Après un puissant rallye cette année, les valeurs bancaires ont perdu de leur éclat ces derniers jours.

L'indice KBW Bank, qui avait bondi d'environ 40 % jusqu'à la mi-juin, est maintenant en baisse de plus de 10 % par rapport à ce niveau. Les pertes du groupe ont été menées par certains des plus grands prêteurs des États-Unis, Citigroup Inc (NYSE:C) perdant 14 % et Regions Financial Corporation (NYSE:RF) chutant de 17 %.

Alors, qu'est-ce qui se cache derrière ce soudain changement d'avis des investisseurs sur le secteur financier ?

Il s'agit peut-être d'une menace que les prochains résultats soient décevants après des performances étonnamment robustes pendant la pandémie.

La semaine dernière, le directeur général de JPMorgan Chase & Co (NYSE:JPM), Jamie Dimon, a averti les investisseurs que les revenus de trading, l'un des principaux moteurs de revenus pendant la pandémie, pourraient chuter de 38 % par rapport à l'année dernière pour atteindre moins de 6 milliards de dollars au deuxième trimestre. Ce chiffre pourrait être inférieur à l'estimation moyenne des analystes, déjà réduite, de 6,5 milliards de dollars.

De même, le 16 juin, les actions de Citigroup ont connu leur plus forte baisse en cinq mois, après que la banque a prévenu que les dépenses allaient fortement augmenter, car elle investit pour satisfaire à deux ordonnances de consentement des régulateurs. Les dépenses du deuxième trimestre devraient se situer "quelque part au milieu" d'une fourchette de 11,2 à 11,6 milliards de dollars, a déclaré le directeur financier Mark Mason aux investisseurs lors d'une conférence virtuelle. Ce chiffre est à comparer avec des coûts de 10,4 milliards de dollars un an plus tôt.

Citigroup
Citigroup

Une demande de crédit en hausse

Les actions des banques américaines ont largement surperformé l'indice de référence S&P 500 cette année, grâce à l'espoir que l'augmentation des volumes de transactions, la réouverture de l'économie et l'augmentation des dépenses des consommateurs continueront à alimenter les bénéfices. Certaines de ces évaluations, à notre avis, sont toujours valables.

Par exemple, il existe toujours une énorme demande de crédit refoulée qui a été mise à mal pendant la pandémie. Qu'il s'agisse d'emprunteurs individuels ou de grandes entreprises, 2020 a été l'année où les plans de dépenses ont été mis au rebut, car les blocages ont obligé les emprunteurs potentiels à préserver leur trésorerie et à réduire leurs coûts.

Il est peu probable que cette situation perdure alors que l'économie américaine rouvre complètement ses portes comme prévu cette année. Si l'on ajoute à cela les dépenses d'infrastructure massives du gouvernement et la réduction progressive des mesures de relance monétaire, les banques pourraient voir la demande de crédit augmenter considérablement pendant le reste de l'année 2021.

Gerard Cassidy, de RBC Capital Markets, a déclaré dans un rapport Bloomberg que les actions bancaires sont à acheter en cas de faiblesse, car la croissance des prêts interviendra après que les entreprises et les particuliers auront utilisé les liquidités accumulées pendant la pandémie.

De plus, la qualité du crédit est solide et les marges pourraient s'améliorer l'année prochaine avec la hausse des taux à court terme. "Si l'on combine cela avec une croissance accrue des prêts, le tableau de la croissance des revenus pourrait s'avérer très positif pour les banques en 2022", a-t-il déclaré.

Une autre raison qui rend certains prêteurs attrayants dans cet environnement de taux bas est la possibilité qu'ils puissent accélérer leurs plans de rachat d'actions et augmenter les dividendes après le test de résistance de la Réserve fédérale, dont le régulateur publiera les résultats le 24 juin.

Le test examine comment les portefeuilles des grandes banques se comporteraient en cas de ralentissement économique hypothétique. Les plus grandes banques américaines - un groupe qui comprend JPMorgan et Goldman Sachs Group Inc (NYSE:GS) ainsi que Bank of America (NYSE:NYSE:BAC) - doivent obtenir de bons résultats aux tests avant de pouvoir verser de l'argent aux actionnaires. Les analystes sont convaincus que les banques n'auront aucun problème à passer.

Bank of America
Bank of America

Faut-il acheter des Actions de Banques ?

Le contexte économique est toujours favorable aux banques, ce qui rend leurs actions attrayantes après la récente vente. Les investisseurs qui souhaitent une exposition au secteur bancaire pourraient envisager d'ajouter des noms solides tels que JPM et Bank of America à leurs portefeuilles. Ces prêteurs de premier plan, en raison de leurs modèles économiques diversifiés, sont mieux placés pour surperformer que les petits acteurs régionaux.

Opportunité d'Achat sur les Actions de Banques après la Correction?
 

Lire Aussi

Opportunité d'Achat sur les Actions de Banques après la Correction?

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email