📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

Prévisions Fed : Powell va-t-il apaiser les craintes du marché en matière d'inflation?

Publié le 15/03/2021 11:17
US10YT=X
-

La Banque Centrale Européenne a agi avec une rapidité inhabituelle la semaine dernière en annonçant une augmentation de ses achats d'urgence d'obligations pour contrer la hausse des rendements obligataires. La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a déclaré qu'il serait "indésirable" que la hausse des rendements entraîne un resserrement prématuré des conditions financières.

Les rendements obligataires évoluent à l'inverse des prix, de sorte que l'augmentation du montant des achats de la banque centrale devrait théoriquement faire augmenter les prix et baisser les rendements.

Les investisseurs en obligations du Trésor américain aimeraient voir le même type de réaction de la part de la Réserve fédérale lors de sa réunion de politique générale cette semaine. Les craintes d'inflation dans une économie dont on s'attend largement à ce qu'elle décolle grâce à la vaccination des travailleurs et à la mise en place d'un plan de relance de 1 900 milliards de dollars sont beaucoup plus fortes aux États-Unis.

Tous les regards sont désormais tournés vers les projections économiques de la Fed

Mais il semble peu probable que la Réserve fédérale annonce un plafonnement des rendements obligataires, même si les investisseurs testent la détermination de la banque centrale en poussant les rendements du Trésor à la hausse. Le rendement de référence des bons du Trésor à 10 ans a atteint 1,63 % vendredi, soit un gain de 10 points de base par rapport à la veille.

Un tel mouvement irait à l'encontre des assurances répétées du président de la Fed, Jerome Powell, selon lesquelles l'inflation n'est pas une préoccupation et la banque centrale se concentre sur la réalisation d'un emploi maximum.

Dans ce cas, les investisseurs examineront de près le résumé des projections économiques qui sera publié mercredi à l'issue de la réunion de deux jours du FOMC.

La Fed publie ses projections économiques toutes les deux réunions du FOMC, la dernière série datant de décembre. Les investisseurs seront à l'affût de toute augmentation des prévisions de croissance ou d'inflation maintenant que le projet de loi de relance est signé, scellé et livré.

Ils seront également à l'affût de tout signe indiquant que les décideurs de la Fed ont ajusté leur prévisions de taux exprimées sur le graphique dot-plot pour montrer une hausse des taux d'intérêt avant la fin de 2023.

Ne retenez pas votre souffle, cependant. De nombreux économistes pensent que les membres du FOMC ne seront pas tout à fait honnêtes sur ces prévisions de taux d'intérêt, de peur de mettre les marchés encore plus dans le pétrin.

Le résultat le plus probable est que le FOMC maintienne sa politique et que Powell répète son mantra dovish selon lequel l'emploi durable et inclusif est la priorité et qu'il n'y a pas d'inflation significative à l'horizon.

En fait, les décideurs de la Fed accueillent favorablement une hausse modérée de l'inflation, et les taux d'intérêt plus élevés qui l'accompagnent, tant que les attentes restent "ancrées".

C'est là que le bât blesse, comme le dit le dicton. La Fed a longuement réfléchi à l'inflation et a décidé qu'elle n'avait plus à s'en inquiéter. Le problème, c'est que la Fed peut changer ses politiques, mais elle ne peut pas changer les lois naturelles de la finance.

La crise financière de 2008-2009 a apparemment brisé le dos de l'inflation, mais aujourd'hui, les mesures monétaires et budgétaires extraordinaires prises pour combattre la pandémie présentent une autre situation sans précédent dont certains craignent qu'elle ne relance l'inflation.

La secrétaire d'État au Trésor, Janet Yellen, ancienne présidente de la Fed et économiste accomplie, a déclaré dimanche que l'inflation pourrait bien augmenter dans le sillage des mesures de relance, mais elle est convaincue qu'il s'agira d'un phénomène temporaire et qu'il y a peu de risque que les prix s'envolent.

D'autres économistes n'en sont pas si sûrs. L'ancien secrétaire au Trésor Larry Summers a récemment averti que les attentes en matière d'inflation pourraient augmenter fortement avec les mesures de relance sans précédent.

Robert Barro, économiste à Harvard, craint que les "décideurs faibles" ne risquent de dilapider le capital de réputation accumulé par l'ancien président de la Fed, Paul Volcker, lorsqu'il a dompté l'inflation au début des années 1980 par des hausses draconiennes des taux d'intérêt.

Point mort d'inflation à 10 ans
Source : Fed de St. Louis

Une mesure standard du marché pour les attentes en matière d'inflation - le point mort d'inflation à 10 ans dérivé des bons du Trésor protégés contre l'inflation - a frôlé 2,3 % la semaine dernière, son niveau le plus élevé en près de huit ans.

L'engagement de la Fed à prendre des mesures décisives lorsque cela s'avère nécessaire est ce qui ancre les anticipations d'inflation et l'on craint de plus en plus que cet engagement ne vacille et que l'ancre ne vacille.

M. Powell pourrait calmer ces inquiétudes mercredi s'il réaffirme l'intention de la Fed de rester prudente et d'agir rapidement si les anticipations se déforment. S'il reste silencieux sur le sujet, cela en dira long.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés