Dernière minute
Investing Pro 0
SOLDES Cyber Monday : Jusqu’à -54% sur InvestingPro+ RÉCLAMER L’OFFRE

Burkina Faso: Situation tendue à Ouagadougou, incidents près de l'ambassade de France

Matières premières 02/10/2022 11:51
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Des partisans du nouveau leader autoproclamé du Burkina Faso, Ibrahim Traore, manifestent à Ouagadougou, au Burkina Faso. /Photo prise le 1er octobre 2022/REUTERS/Vincent Bado
 
META
+0,63%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

OUAGADOUGOU (Reuters) - Des coups de feu ont retenti samedi près de l'ambassade de France que des manifestants ont tenté d'incendier à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso au lendemain du limogeage du chef de la junte Paul-Henri Damiba, le deuxième putsch en moins d'un an dans le pays.

On ignore pour l'instant où se trouve Paul-Henri Damiba et le capitaine Ibrahim Traoré, placé vendredi à la tête de la junte par le groupe d'officiers qui déjà dirigé le coup d'Etat du 24 janvier, a déclaré qu'il se trouvait sur une base militaire française, ce qui a été démenti par le ministère des Affaires étrangères français selon lequel la France n'est aucunement impliquée dans les "évènements en cours".

"Le camp où se trouvent les forces françaises n’a jamais accueilli Paul-Henri Sandaogo Damiba, pas davantage que notre ambassade", dit un communiqué du Quai d'Orsay.

Dans un texte publié sur la page Facebook (NASDAQ:META) officielle de la présidence, Paul-Henri Damiba "appelle le Capitaine Traoré et compagnie à revenir à la raison pour éviter une guerre fratricide dont le Burkina Faso n'a pas besoin dans ce contexte".

Il y réfute par ailleurs s'être réfugié dans une base française, dénonçant "une intoxication pour manipuler l'opinion".

L'AMBASSADE DE FRANCE VISEE

Plus tôt, un journaliste de Reuters a constaté un début d'incendie à l'ambassade de France à Ouagadougou et entendu des coups de feu à proximité du bâtiment.

A Bobo-Dioulasso, d'autres manifestants favorables à Ibrahim Traoré se sont réunis et ont jeté des pierres sur le centre culturel français.

Dans un communiqué, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a condamné les violences commises contre les bâtiments diplomatiques français et appelé ses ressortissants à la plus grande vigilance.

"La sécurité de nos ressortissants est une priorité. Nous leur avons adressé des consignes les appelant à exercer la plus grande vigilance et à rester chez eux jusqu'à nouvel ordre", dit ce communiqué.

"Une cellule de crise est ouverte au sein de notre ambassade et à Paris au Centre de crise et de situation pour suivre la situation. Nos équipes sont mobilisées en lien étroit avec nos ressortissants."

Ibrahim Traoré avait annoncé vendredi à la télévision la dissolution du gouvernement et de la Constitution, ainsi que la fermeture des frontières du pays jusqu'à nouvel ordre.

D'intenses fusillades avaient retenti vendredi matin dans la capitale en provenance du principal camp militaire de la ville et de certains quartiers résidentiels.

Samedi, alors que le calme semblait revenu à Ouagadougou, les tirs et l'apparition du convoi des forces spéciales ont poussé des commerçants à baisser le rideau et des passants à courir se mettre à l'abri.

(Reportage Thiam Ndiaga, version française Marc Angrand et Nicolas Delame)

Burkina Faso: Situation tendue à Ouagadougou, incidents près de l'ambassade de France
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
New Be
New Be 03/10/2022 15:36
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Quand la Russie veut déstabiliser une puissance nucléaire et maritime pour s'accaparer de l'influence économique en utilisant les personnes les moins éduquées et les plus nombreuses... parce qu'elle n'a rien à offrir à part du rêve, et ça, ça ne fonctionne qu'avec les plus démunis.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email