Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Coronavirus: Le variant "indien" pourrait perturber le déconfinement, dit Boris Johnson

Coronavirus14/05/2021 19:50
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. La diffusion du variant dit indien au Royaume-Uni pourrait perturber le calendrier de déconfinement dans le pays, a averti vendredi le Premier ministre britannique Boris Johnson, tout en confirmant la prochaine étape de levée des restrictions lundi en

par Kate Holton et Alistair Smout

LONDRES (Reuters) - La diffusion du variant dit indien au Royaume-Uni pourrait perturber le calendrier de déconfinement dans le pays, a averti vendredi le Premier ministre britannique Boris Johnson, tout en confirmant la prochaine étape de levée des restrictions lundi en Angleterre.

"Nous allons poursuivre notre plan et passer à la troisième étape en Angleterre à partir de lundi, mais je dois vous dire que ce nouveau variant pourrait perturber sérieusement nos progrès et rendre plus difficile la levée totale des restrictions en juin," a prévenu Boris Johnson lors d'une conférence de presse à Downing Street.

Le Premier ministre britannique a ajouté que l'accès aux deuxièmes doses de vaccin contre le COVID-19 serait accéléré, soulignant qu'il est "plus important que jamais que les gens reçoivent la protection supplémentaire d'une deuxième dose."

"Nous allons accélérer l'administration des deuxièmes doses restantes aux personnes âgées de plus de 50 ans et aux personnes vulnérables dans tout le pays, afin que ces doses soient administrées huit semaines seulement après la première dose", a-t-il précisé.

Le Royaume-Uni a mené l'une des campagnes de vaccination les plus rapides au monde, en administrant une première injection à près de 70% de la population adulte et une seconde à 36%, ce qui a permis de réduire les taux d'infection et les décès.

Mais l'apparition du variant B.1.617.2, plus couramment appelé variant indien, dans certaines parties du nord de l'Angleterre et à Londres a poussé les scientifiques à demander une modification du calendrier de déconfinement et l'accélération de la vaccination.

Des dépistages massifs seront également réalisés à l'aide de tests PCR pour aider à évaluer la présence du variant indien.

À partir de lundi, les Anglais seront toutefois officiellement autorisés à se réunir en petits groupes à l'intérieur et à voyager à l'étranger, a confirmé Boris Johnson.

En revanche, la levée totale des restrictions sociales en Angleterre le 21 juin dépendra de la situation sanitaire.

"Nous pensons que (la diffusion du variant indien) pourrait à coup sûr perturber nos efforts pour mettre en oeuvre notre feuille de route", a insisté Boris Johnson.

L'Ecosse, le pays de Galles et l'Irlande du Nord, les autres nations du royaume, gèrent la santé de manière autonome.

Boris Johnson a également déclaré que le petit nombre de pays en provenance desquels les voyageurs ne sont pas soumis à une quarantaine obligatoire à leur arrivée sur le territoire britannique ne devrait pas être modifié à court terme en raison du risque lié aux nouveaux variants.

"Nous allons maintenir un régime très très strict aux frontières pour l'avenir proche", a dit le Premier ministre.

Selon l'agence de santé publique britannique (PHE), le variant B.1.617.2 pourrait se propager au moins aussi rapidement que le variant du "Kent", dit variant anglais, à l'origine de la deuxième vague d'infections dans le pays.

"Il est plus transmissible que le B.1.1.7 (variant du Kent) et nous prévoyons qu'avec le temps, ce variant prendra le dessus et deviendra dominant au Royaume-Uni, de la même manière que le B.1.1.7 a pris le dessus", a déclaré le médecin en chef du gouvernement Chris Whitty.

A Berlin, l'Institut Robert Koch pour les maladies infectieuses a classé vendredi la Grande-Bretagne comme région à risque en raison de la propagation du variant B.1.617.2.

Jeudi, le PHE a fait état de 1.313 cas de variant indien en une semaine, soit plus du double du chiffre de la semaine précédente, avec quatre décès confirmés.

Même avec de nouveaux variants, le gouvernement cherchera probablement à éviter la mise en place de nouvelles mesures de restriction régionales, comme celles instaurées l'année dernière, qui n'ont finalement pas permis d'éviter deux autres confinements nationaux.

Au niveau national, le nombre de nouvelles infections reste faible et a diminué pour la cinquième semaine consécutive en Angleterre, selon les chiffres de l'Office national des statistiques publiés vendredi.

(Guy Faulconbridge, Sarah Young, version française Hayat Gazzane, Camille Raynaud et Jean-Stéphane Brosse)

Coronavirus: Le variant "indien" pourrait perturber le déconfinement, dit Boris Johnson
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email