Dernière minute
0

Opérations escargots des auto-écoles contre "l'ubérisation" du permis

Indicateurs économiques11/02/2019 17:47
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
Des véhicules d'auto-écoles lors d'un rassemblement à Bordeaux le 11 février 2019 (Photo GEORGES GOBET. AFP)

Paris, Marseille, Bordeaux, Nice... Les auto-écoles ont perturbé le trafic dans plusieurs villes de France lundi pour protester contre une "ubérisation" du permis de conduire, menacé selon elles par un rapport parlementaire qui pourrait favoriser les plateformes en ligne.

En Île-de-France, les opérations escargots ont débuté dès le petit matin, ralentissant le trafic sur les autoroutes A6, A1 et A3 en direction de Paris. Des centaines de voitures-écoles se sont également rassemblées sur plusieurs portes de la capitale, avant de rouler au pas sur le périphérique parisien.

"Pour la sécurité routière, touche pas à ma profession": affiches sur leurs vitres et ballons noirs en signe de deuil, près d'un millier de voitures avaient convergé dans les environs de la place d'Italie à la mi-journée, selon une journaliste de l'AFP.

A Marseille, une centaine de voitures ont perturbé l'entrée de la ville par l'autoroute A7, selon un autre journaliste de l'AFP. Environ 150 véhicules ont également perturbé le trafic à Nice et des dizaines de voitures étaient mobilisées à Bordeaux.

Les trois organisations de la profession (CNPA, Unidec, Unic) sont vent debout contre le rapport de la députée du Gard (LREM) Françoise Dumas, remis au Premier ministre vendredi et qui n'a pas encore été rendu public. Elles s'étaient déjà alarmées en novembre des déclarations d'Emmanuel Macron annonçant une "baisse drastique" du coût du permis.

Les syndicats redoutent une "ubérisation" de leur métier avec un agrément qui deviendrait national et abandonnerait l'obligation d'avoir un local. De quoi favoriser les plateformes en ligne, qui emploient des moniteurs auto-entrepreneurs.

"On veut nous imposer un système hors-sol", a expliqué à l'AFP Patrice Bessone, président du CNPA-Éducation routière, syndicat majoritaire parmi les 10.000 auto-écoles (40.000 salariés). Il craint "une baisse de la qualité du permis et un plus grand nombre d'accidentés et de morts sur la route".

Avec cette réforme, "il y aura aussi moins de proximité avec les moniteurs et moins de maillage territorial", a-t-il ajouté. "Pour les jeunes dans les villages dont le permis est le passeport vers l'emploi, ça va devenir compliqué."

- "C'est qui le voleur?" -

Les auto-écoles craignent également une généralisation des inscriptions à l'examen par l'élève lui-même, en candidat libre.

"Ce ne sera pas forcément moins cher", selon M. Bessone. "Si l'élève s'inscrit quand il le souhaite avec une plateforme en ligne et qu'il rate son examen, il va devoir reprendre des heures."

Pour financer un "permis à zéro euro", il propose "d'affecter la recette des radars au permis de conduire".

Selon la profession, d'autres pistes existent pour baisser le prix -1.800 euros en moyenne selon l'UFC-Que Choisir en 2016- du papier rose: développement de cours collectifs et des simulateurs de conduite, meilleure orientation vers les dispositifs d'aide (compte personnel de formation, permis à un euro...), et surtout baisse de la TVA.

"Si le permis coûte trop cher, pourquoi pas enlever la TVA ?", a demandé Jean-Yves Fernandez, au milieu des klaxons dans la manifestation parisienne. Dans le cortège, une affiche interrogeait: "70% de taxes et de charges sur un permis, c'est qui le voleur?"

Avec les plateformes, "vous allez confier vos enfants à des personnes dont vous ne saurez pas si c'est des vrais moniteurs ou pas", s'est indigné Serge Mouserou, propriétaire d'auto-écoles venus depuis Toulouse.

"On est contre le low-cost", a résumé Thierry Hemmen à Nice, délégué du syndicat Unic. "Chez nous, il y a du suivi, de la pédagogie, et c'est comme tout, ça a un prix".

La ministre des Transports Élisabeth Borne a tenté de rassurer. "Il ne s'agit pas de faire un permis de conduire au rabais, il y a des enjeux de sécurité routière", a-t-elle expliqué sur LCI.

Après examen du rapport, "il y aura une concertation avec les auto-écoles", a-t-elle assuré. "On ne va pas se précipiter sans écouter ce que les auto-écoles peuvent proposer par rapport à cet objectif de permis moins cher."

Opérations escargots des auto-écoles contre "l'ubérisation" du permis
 

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email