Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

ING cessera de financer l'industrie pétrolière et gazière en amont d'ici 2040 et favorisera les énergies renouvelables

Publié le 20/12/2023 07:54
Mis à jour le 20/12/2023 16:48

AMSTERDAM - La multinationale bancaire néerlandaise ING (AS:INGA) a annoncé un changement majeur dans sa stratégie de financement, reflétant la tendance croissante des institutions financières à soutenir la transition vers une économie à faible émission de carbone. La banque s'est engagée à cesser de financer les activités pétrolières et gazières en amont d'ici 2040 dans le cadre de ses efforts plus larges en matière de durabilité, s'alignant ainsi sur les recommandations de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) pour parvenir à des émissions nettes nulles dans les économies avancées. Cet engagement comprend l'arrêt complet des émissions financées de portée 1, 2 et 3 liées à ces activités.

Suite aux accords conclus lors de la COP28, ING a non seulement dévoilé ses plans pour sortir du financement du pétrole et du gaz en amont, mais aussi pour augmenter de manière significative son soutien aux projets d'énergie renouvelable. D'ici 2025, ING vise à augmenter son financement des énergies renouvelables à 7,5 milliards d'euros par an. Cette ambition dépasse l'objectif qu'elle s'était fixé précédemment en suivant les orientations de la COP28 et s'appuie sur les scénarios de l'AIE. La stratégie représente un bond significatif par rapport aux 2,5 milliards d'euros alloués en 2022 et triple l'objectif précédent à partir d'une base de 1,5 milliard d'euros en 2021.

Steven van Rijswijk, PDG d'ING, a souligné la nécessité de collaborer dans tous les secteurs pour passer à une société à zéro émission. Cet appel à la coopération intersectorielle souligne le rôle essentiel que les institutions financières peuvent jouer pour faciliter cette transition énergétique cruciale.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, la banque a fixé des objectifs intermédiaires dans le cadre de ce qu'elle appelle son approche Terra. ING vise une réduction de 35 % des prêts aux secteurs du pétrole et du gaz d'ici à 2030, en prenant 2021 comme année de référence. Elle vise également une réduction correspondante de moitié des émissions absolues financées dans ce délai. Cette stratégie vise à orienter son portefeuille de prêts vers un financement sans émissions d'ici 2040.

Cette annonce d'ING reflète un changement plus large au sein de l'industrie financière, les banques et les investisseurs reconnaissant de plus en plus l'importance d'aligner leurs portefeuilles sur les objectifs climatiques mondiaux. L'engagement d'ING souligne le rôle que les institutions financières peuvent jouer pour faciliter la transition énergétique et atténuer le risque climatique.

Cet article a été généré et traduit avec l'aide de l'IA et revu par un rédacteur. Pour plus d'informations, consultez nos T&C.

Derniers commentaires

🤣🤣🤣🤣🤣
2040....pas folle la guêpe
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés