Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

La Suisse fait état d'une forte baisse des avoirs russes gelés

Publié le 23/04/2024 11:28
© Reuters. Le drapeau suisse au port de Genève, en Suisse. /Photo prise le 13 mars 2024/REUTERS/Denis Balibouse

ZURICH (Reuters) - La Suisse a gelé pour 5,8 milliards de francs (5,96 milliards d'euros) d'avoirs russes, a annoncé mardi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco), soit beaucoup moins que les chiffres annoncés fin 2022 ce qui pourrait accroître la pression internationale pour que la Suisse sanctionne davantage la Russie pour son invasion de l'Ukraine.

Fin 2022, le gouvernement suisse avait fait état d'un montant de 7,5 milliards de francs d'avoirs russes gelés.

Cette différence de 1,7 milliard s'explique par "la dépréciation de certaines des valeurs patrimoniales gelées", a expliqué le Seco dans un communiqué.

Cette baisse risque néanmoins de susciter des critiques sur l'ampleur des sanctions imposées par la Suisse à Moscou. Les avoirs gelés ne représentent qu'une fraction des 150 milliards de francs d'actifs russes détenus en 2022 par les banques suisses selon l’Association suisse des banquiers.

© Reuters. Le drapeau suisse au port de Genève, en Suisse. /Photo prise le 13 mars 2024/REUTERS/Denis Balibouse

Outre les 5,8 milliards de francs d'avoirs gelés, 17 biens immobiliers de personnes physiques, d’entreprises ou d’entités ont été visées par les sanctions, a déclaré le Seco.

Des voitures de sport et de luxe, des oeuvres d’art, du mobilier et des instruments ont aussi été gelés.

(Rédigé par John Revill, Blandine Hénault pour la version française)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés