x
Dernière minute
0

Union bancaire: Bruxelles appelle à avancer malgré les réticences allemandes

Indicateurs économiques11/10/2017 15:15
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
Bruxelles appelle les 28 à sortir de l'impasse en 2018 sur l'Union bancaire (Photo PHILIPPE HUGUEN. AFP)

Bruxelles a appelé mercredi les 28 à sortir de l'impasse en 2018 sur l'Union bancaire, réduisant ses ambitions sur son projet de système européen de garantie des dépôts, bloqué depuis deux ans à cause des réticences allemandes.

"Nous avons besoin d'arriver à un consensus sur le système européen de garantie des dépôts. Depuis deux ans, les choses n'ont pas beaucoup avancé, c'est pour cela que la Commission européenne fait aujourd'hui des propositions" pour relancer le projet, a déclaré le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

L'idée d'une Union bancaire avait germé il y a plus de quatre ans pendant la crise de l'euro, afin d'éviter qu'une débâcle bancaire ne se transforme en crise de la dette.

Le 24 novembre 2015, la Commission européenne avait fait fi des réserves allemandes et dévoilé son projet européen de garantie des dépôts, qui permettrait de rassurer les déposants sur la sécurité de leurs placements.

Mais ce plan, qui doit encore être approuvé par le Parlement européen et les 28 Etats membres, n'avance pas d'un iota.

La situation délicate des banques de certains pays du sud de l'Europe - comme en Italie où certaines banques sont régulièrement montrées du doigt en raison de leur stock de créances douteuses - a particulièrement refroidi l'Allemagne.

Cette dernière a manifesté à maintes reprises ses réticences quant à une mutualisation du système, craignant de voir les épargnants allemands payer pour les banques d'autres pays, accusées d'être moins bien gérées.

Tous les pays de l'UE sont déjà tenus d'avoir un système national de garantie des dépôts qui protège les épargnants à concurrence de 100.000 euros par compte et par établissement en cas de faillite de leur banque.

La Commission européenne, qui avait au départ proposé un plan en trois phases, ne garde désormais que les deux premières dans son plan présenté mercredi. Elle abandonne ainsi la dernière étape consacrée à la mise en place en 2024 d'un fond européen de garantie des dépôts, ce qui revenait à une mutualisation à l'échelle de l'UE.

Elle ne donne plus d'objectif de date, contrairement à son projet présenté en novembre 2015.

Pendant la première phase, si une banque fait faillite, les épargnants sont remboursés par le fonds de garantie national qui, s'il ne suffit pas, est complété partiellement par un fonds européen qui offrira un crédit.

La phase deux, qui devait, dans le projet initial, commencer en 2020, démarrera seulement à condition que toutes les banques de l'UE aient réussi à passer "un test de santé", réalisé par les autorités européennes, ce qui suppose qu'elles aient suffisamment réduit leurs créances douteuses.

Une fois les risques réduits dans toutes les banques européennes, on passerait à un mécanisme européen qui pourrait progressivement éponger en partie les pertes d'un système national.

Dans un communiqué publié mercredi, le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a rappelé la détermination de la France à finaliser rapidement l'Union bancaire.

"C’est un projet important pour renforcer notre résilience collective face aux crises et pour créer un marché bancaire plus intégré, plus solide", a-t-il dit.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole du ministère allemand des Finances s'est montré nettement plus réservé. "Notre position n'a pas bougé. Seulement quand les risques auront été réduits du côté des banques, on pourra entamer une discussion politique sur une éventuelle garantie commune des dépôts", a-t-il dit. "Les propositions de la Commission ne suffisent jusqu'ici absolument pas", a-t-il ajouté.

Union bancaire: Bruxelles appelle à avancer malgré les réticences allemandes
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Exprimez-vous
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier
Publier également sur :
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier 1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
 
 
 
Ajouter un graphique au commentaire
Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme :

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail