😎 Soldes d'été exclusives - Jusqu'à 50 % de réduction sur les choix d'actions par IA d'InvestingProPROFITER DES SOLDES

5 actions françaises qui ont peut-être été trop durement sanctionnées selon Barclays

Publié le 18/06/2024 09:36
© Reuters.
FCHI
-
BARC
-
BNPP
-
BOUY
-
SASY
-
SGEF
-
VIE
-
EDEN
-

Investing.com - Après avoir affiché de lourdes pertes la semaine dernière face à la dissolution de l’Assemblée Nationale, les actions françaises ont rebondi lundi, le CAC 40 ayant clôturé en hausse de 0.91%, et la tendance reste positive ce mardi matin.

Cependant, les actions françaises sont encore loin d’avoir effacé les pertes de la semaine dernière, une situation qui pourrait donner lieu à des opportunités d’achat selon les analystes de Barclays (LON:BARC), qui se sont exprimés dans une note publiée ce mardi.

Les analystes ont souligné que les derniers sondages suggèrent que les deux options les plus probables pour les élections législatives sont soit un gouvernement de cohabitation avec le RN, soit un Parlement sans majorité, mais que l’issue reste incertaine, ce qui devrait déboucher sur des mouvements de prix erratiques en bourse.

Barclays a par ailleurs estimé que les principaux risques qui inquiètent les investisseurs sont :

  • L’instabilité politique qui rendrait la France ingouvernable
  • L’indiscipline fiscale, avec un gouvernement plus dépensier ou tout simplement un gouvernement incapable de passer des réformes
  • Des politiques défavorables aux affaires avec une plus forte taxation et davantage d’intervention du gouvernement
  • La remise en cause de l’intégration de l’UE et ses institutions

Cependant, les analystes de Barclays ont aussi relevé que la chute de certaines actions a sans doute été exagérée.

Cela inclut notamment BNP Paribas SA (EPA:BNPP) (noté à “surpondérer” avec un objectif de 80 euros), Edenred SA (EPA:EDEN) (noté à “surpondérer” avec un objectif de 61 euros), Veolia (EPA:VIE) (noté à “surpondérer” avec un objectif de 38 euros), Vinci SA (EPA:SGEF) (noté à “surpondérer” avec un objectif de 140 euros) et Sanofi SA (EPA:SASY) (noté à “surpondérer” avec un objectif de 105 euros).

À l’inverse, ils ont souligné que les opérateurs télécom Orange et Bouygues (EPA:BOUY) ont une importante exposition au marché domestique français qui les rend davantage exposées à l’incertitude politique actuelle.

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés