Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Débat animé en vue à la BCE après son virage stratégique

Actions16/07/2021 12:55
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Les discussions au sein de la Banque centrale européenne (BCE) devraient être animées jeudi prochain lors de la première réunion de politique monétaire depuis la présentation de la nouvelle stratégie, d'autant plus délicate à appliquer que la re

par Francesco Canepa

FRANCFORT (Reuters) - Les discussions au sein de la Banque centrale européenne (BCE) devraient être animées jeudi prochain lors de la première réunion de politique monétaire depuis la présentation de la nouvelle stratégie, d'autant plus délicate à appliquer que la reprise économique est menacée par la résurgence de la pandémie de coronavirus.

Le Conseil des gouverneurs doit mettre à jour les indications sur l'évolution future de la politique monétaire ("forward guidance") données aux marchés financiers afin d'y intégrer la nouvelle stratégie dévoilée le 8 juillet, qui prévoit que l'inflation dans la zone euro puisse dépasser son objectif fixé à 2%.

Ce changement de stratégie (la BCE visait auparavant une hausse des prix légèrement inférieure à 2%) a été adopté à l'unanimité mais sa mise en pratique pourrait être plus délicate et raviver des divisions au sein du Conseil car ses membres sont en désaccord sur la trajectoire économique et sur l'ampleur des soutiens que l'institution doit maintenir, principalement via des achats d'obligations sur les marchés.

Jusqu'à présent, la BCE s'est engagée à poursuivre ces achats aussi longtemps qu'elle le jugera nécessaire et à maintenir les taux d'intérêt à leur niveau actuel, historiquement bas, jusqu'à ce qu'elle soit convaincue que l'inflation se rapproche durablement de son objectif.

Des gouverneurs de pays lourdement endettés, comme le Portugais Mario Centeno et l'Italien Ignazio Visco, ont plaidé ces dernières semaines en faveur d'une prolongation de cette position très accommodante en s'appuyant sur les nouveaux objectifs.

"La stratégie admet un niveau d'inflation temporairement et modérément supérieur à 2%", a dit Mario Centeno à Reuters cette semaine. "Nous devons être patients et tolérants en cas de dérives que nous n'aurions pas tolérées auparavant."

UN DÉBAT SUR LES TAUX, UN AUTRE SUR LES ACHATS ?

Ignazio Visco a lui aussi jugé qu'un resserrement prématuré de la politique monétaire devait être évité, en arguant des nouvelles restrictions sanitaires décidées récemment dans plusieurs pays et de la nécessité de prévenir une hausse des coûts de financement favorisée par la remontée des rendements obligataires américains.

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, n'a quant à elle donné aucune indication spécifique sur l'évolution possible de la "forward guidance" mais le fait qu'elle ait insisté sur "la persévérance dont nous devons faire preuve" suggère qu'elle pourrait pencher en faveur des "colombes".

Pour autant, les "faucons", partisans d'un resserrement de la politique monétaire et issus pour la plupart des pays les moins endettés, ne devraient pas céder sans résistance le 22 juillet.

Isabel Schnabel, membre allemande du directoire de la BCE, a ainsi déclaré que l'inflation était susceptible de converger vers l'objectif "peut-être plus tôt que certains ne l'imaginent aujourd'hui".

Quant à Jens Weidmann, le président de la Bundesbank allemande, il a jugé que la BCE ne devait pas chercher à compenser les périodes durant lesquelles l'inflation a été inférieure à l'objectif de 2% ces dernières années.

Pour cette année, la BCE prévoit une inflation de 1,9%, avant un retour à 1,5% en 2022 et 1,4% en 2023.

L'issue des discussions pourrait être plus compliquée encore: Mario Centeno a expliqué cette semaine qu'il serait favorable à ce que la BCE distingue les indications concernant l'évolution future des taux d'intérêt de celles sur les achats d'obligations, afin de laisser entendre qu'elle ne tolérerait pas une hausse incontrôlée des rendements obligataires à long terme.

Pour l'instant, la BCE prévoit de mettre fin aux achats nets dans le cadre de son programme APP "peu avant de commencer à relever les taux d'intérêt".

Quant au PEPP, le programme d'achats d'urgence face à la pandémie lancé en mars 2020 et porté à 1.850 milliards d'euros, il court jusqu'à mars 2022 au moins mais Christine Lagarde a indiqué qu'elle n'était pas pressée d'y mettre fin.

"Nous devons être très flexibles sans commencer à susciter des anticipations sur une sortie dans les prochaines semaines ou les prochains mois", a-t-elle dit la semaine dernière.

(Version française Marc Angrand)

Débat animé en vue à la BCE après son virage stratégique
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email