Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

Des Mirage français pourraient compléter la panoplie ukrainienne, selon un commandant

Publié le 14/01/2024 15:19
Mis à jour le 14/01/2024 15:20
© Reuters. Photo d'archives: L'avion de combat Mirage 2000-5 de l'armée de l'air française décolle lors de la mission de police aérienne de l'OTAN dans la région de la Baltique sur la base aérienne militaire d'Amari, en Estonie. /Photo prise le 25 mai 2018/REU

KYIV (Reuters) - L'Ukraine ne sera pas en mesure de troquer du jour au lendemain ses avions de chasse soviétiques pour des appareils occidentaux, et des avions militaires français pourraient cohabiter avec des modèles américains et soviétiques, a déclaré dimanche le chef de l'armée de l'air ukrainienne.

Depuis l'invasion russe de l'Ukraine en février 2022, Kyiv presse ses alliés occidentaux de lui fournir des armes et des munitions de plus en plus sophistiquées, dont des véhicules blindé, des tanks, des missiles longue portée et des avions de chasse américains F-16.

Les premiers F-16 devraient arriver en Ukraine dans le courant de 2024, mais leur impact sur la guerre pourrait être limité par la puissance de l'aviation russe.

Mykola Oleshchuk, commandant de l'armée de l'air ukrainienne, a déclaré qu'en plus d'A-10 américains, des Mirage de l'avionneur français Dassault pourrait entrer en service en Ukraine.

"Par conséquent, aux côtés des F-16, des MiG-29 opéreront aussi dans le ciel, et il est possible que les capacités de combat des bombardiers Su-24M soient renforcées par des Mirage-2000D, tandis que l'appareil d'attaque Su-25 sera renforcé par l'A-10 Thunderbolt II", a-t-il ajouté dans un message posté sur Telegram.

Le Mirage 2000 est un avion de chasse polyvalent de quatrième génération.

© Reuters. Photo d'archives: L'avion de combat Mirage 2000-5 de l'armée de l'air française décolle lors de la mission de police aérienne de l'OTAN dans la région de la Baltique sur la base aérienne militaire d'Amari, en Estonie. /Photo prise le 25 mai 2018/REUTERS/Ints Kalnins

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskiy avait déclaré en septembre avoir conclu un "accord très important sur la formation de (ses) pilotes en France" lors d'une conversation avec le président Emmanuel Macron.

La France ne dispose pas du modèle F-16 que le Danemark et les Pays-Bas ont récemment promis à l'Ukraine, mais est équipée de l'avion de chasse Rafale et de son prédécesseur, le Mirage 2000.

(Pavel Polityuk, Gilles Guillaume pour la version française)

Derniers commentaires

Bientot ils vont demander nos femmes. ..
Décidément Macron veut vraiment la guerre, il est vrai qu'il ne sait pas ce que c'est
décidément alexis veut vraiment la soumission d un peuple libre , il est vrai qu il ne sait pas ce que cest de ce faire envahir .........
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés