Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

Disney: Le bénéfice trimestriel surprise du streaming éclipsé par le recul de la TV

Publié le 07/05/2024 15:05
Mis à jour le 07/05/2024 16:40
© Reuters. Photo d'archives du logo de Walt Disney. /Photo prise le 14 décembre 2017/REUTERS/Brendan McDermid
NFLX
-

LOS ANGELES (Reuters) - L'action Disney recule de 8.58% à 13 h 40 après l'ouverture de Wall Street mardi, le bénéfice surprise enregistré par l'activité de streaming du groupe au deuxième trimestre ayant été éclipsé par le recul de son unité regroupant les chaînes télévisées.

"La réaction immédiate du marché montre qu'il y a plus de questions que de réponses en ce qui concerne les bénéfices des deux prochains trimestres", a déclaré Brian Mulberry, gestionnaire de portefeuille client chez Zacks Investment Management, ajoutant que la clé des bénéfices futurs sera de générer de meilleurs résultats de la part de la division divertissement.

À l'instar d'autres sociétés de médias, Disney s'efforce de s'adapter à la fuite des téléspectateurs vers les contenus en streaming, et avait prévu que sa division de diffusion de contenus en direct, déficitaire depuis le lancement de Disney+ en 2019 dans le cadre de sa tentative de concurrencer Netflix (NASDAQ:NFLX), serait rentable d'ici septembre.

Le "streaming", qui comprend les services Disney+ et Hulu - a ainsi enregistré un bénéfice d'exploitation de 47 millions de dollars entre janvier et mars, deux trimestres plus tôt que prévu, contre une perte de 587 millions de dollars un an plus tôt.

Cette activité combinée avec ESPN+ a toutefois enregistré une perte de 18 millions de dollars, contre une perte de 659 millions de dollars à la même période de 2023, a dit le groupe.

Le chiffre d'affaires de l'unité regroupant les chaînes télévisées a pour sa part baissé de 8% pour atteindre 2,77 milliards de dollars.

"Notre solide performance au cours du dernier trimestre montre que nous avons franchi un cap et que nous sommes entrés dans une nouvelle ère pour notre entreprise", a déclaré dans un communiqué le directeur général Bob Iger, qui a surmonté en avril la pression des investisseurs activistes mécontents de mauvais résultats du groupe.

Bob Iger a instauré des réductions de coûts qui devraient atteindre au moins 7,5 milliards de dollars d'ici à la fin du mois de septembre et dévoilé des investissements de 60 milliards de dollars sur dix ans dans les parcs à thème.

Hugh Johnston, directeur financier de Disney, a déclaré dans une interview que le bénéfice du streaming était lié à une gestion agressive des coûts.

© Reuters. Photo d'archives du logo de Walt Disney. /Photo prise le 14 décembre 2017/REUTERS/Brendan McDermid

Disney+ a recruté plus de 6 millions de clients au cours du trimestre, et le revenu moyen par utilisateur a augmenté de 44 cents, en dehors de l'Inde, où le groupe propose un forfait moins cher qu'il comptabilise séparément.

Les bons résultats des parcs à thème et du streaming ont également permis au groupe de relever ses objectifs annuels. Il dit s'attendre désormais à ce que le bénéfice ajusté par action augmente de 25% au cours de l'exercice, contre 20% précédemment.

(Reportage Lisa Richwine à Los Angeles ; avec la contribution d'Aditya Soni à Bangalore, Dawn Chmielewski à Los Angeles et Sheila Dang à Austin ; version française Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés