Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Hong Kong: La police arrête cinq dirigeants du journal Apple Daily

Actions17/06/2021 22:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
2/2 © Reuters. Des policiers escortent Cheung Kim-hung, directeur général d'Apple Daily, hors de son bureau. La police de Hong Kong a arrêté cinq directeurs du journal tôt jeudi matin, dont son rédacteur en chef, a déclaré le quotidien. /Photo prise le 17 juin 2 2/2

par Sara Cheng et Sharon Abratique

HONG KONG (Reuters) - La police de Hong Kong a arrêté jeudi à l'aube cinq dirigeants du journal pro-démocratique Apple (NASDAQ:AAPL) Daily à l'issue d'un nouveau raid dans les locaux du quotidien appartenant au patron de presse Jimmy Lai, en vertu de la nouvelle loi sur la sécurité nationale imposée par Pékin dans l'île.

C'est la première fois que les autorités locales estiment que des articles de presse sont susceptibles d'avoir enfreint ce texte entré en vigueur il y a un an.

Au cours d'une perquisition conduite par 500 policiers disposant d'un mandat pour saisir du matériel journalistique - là encore une première - les calepins, ordinateurs et téléphones des journalistes ont été passés au crible.

Il s'agit de la dernière opération en date visant le magnat de la presse Jimmy Lai, particulièrement critique à l'égard de la Chine et fervent défenseur des libertés et de la démocratie dans l'ancienne colonie britannique.

Cette nouvelle opération policière a été critiquée par les Etats-Unis et l'Union européenne.

Bruxelles a dénoncé l'utilisation par la Chine de la loi de sécurité nationale pour faire taire l'opposition hongkongaise et réduire la presse au silence, plutôt que de gérer des questions sécuritaires.

A Washington, le porte-parole du département d'Etat américain a déclaré que les Etats-Unis étaient "profondément préoccupés par le recours sélectif par les autorités de Hong Kong à la loi de sécurité nationale pour cibler arbitrairement des organisations de presse indépendantes".

Arrêté en août dernier lors d'une première descente de police dans les locaux d'Apple Daily, Jimmy Lai purge depuis décembre dernier une peine de prison pour avoir participé en 2019 à des manifestations interdites en faveur de la démocratie dans la région administrative spéciale de Chine populaire et ses avoirs ont été gelés, en application de la loi sur la sécurité nationale.

Au-delà de cette intervention de police, les déclarations de secrétaire à la Sécurité de Hong Kong John Lee ont encore accentué les inquiétudes au sujet de la liberté de la presse dans la ville.

"CONSPIRATION"

Il a notamment décrit les locaux de la rédaction comme une "scène de crime" et expliqué que l'opération ciblait ceux utilisant le journalisme comme "un outil pour mettre en péril" la sécurité nationale, sans donner de détails sur les articles concernés.

John Lee a précisé que les cinq responsables du quotidien étaient suspectés de "conspiration" en "utilisant le travail journalistique" pour inciter des puissances étrangères à imposer des sanctions à Hong Kong et à la Chine.

"Les journalistes normaux sont différents de ces gens-là. Ne vous associez pas avec eux", a-t-il dit aux reporters lors d'une conférence de presse devant le siège du journal.

"Vous pouvez faire votre travail de journaliste aussi librement que vous voulez en respectant la loi, tant que vous ne complotez pas ou que vous n'avez pas l'intention de contrevenir (...) à la loi de sécurité nationale."

Le surintendant principal du département de sécurité nationale de la police de Hong Kong, Li Kwai-wah, a précisé que des dizaines d'articles publiés à partir de 2019 par l'Apple Daily étaient susceptibles d'avoir enfreint la loi sur la sécurité nationale. Même si son application n'est pas rétroactive, le parquet peut utiliser comme preuves des éléments antérieurs à son entrée en vigueur, en juin 2020.

La police, qui précise que le raid ne vise pas le secteur des médias dans son ensemble, a également gelé 18 millions de dollars de Hong Kong (1,9 million d'euros) d'actifs appartenant à trois sociétés liées à l'Apple Daily.

Dans une lettre à ses lecteurs, le quotidien a dit être la victime d'une "attaque ciblée du régime" mais a précisé que ses équipes "resteraient fidèlement à leur poste et combattraient jusqu'au bout."

Selon le quotidien, 38 ordinateurs utilisés par des journalistes ont été saisis lors de cette perquisition.

Le bureau de liaison de la Chine à Hong Kong a fermement soutenu ce qu'il a qualifié d'"opération juste" de la police.

(Sharon Tam, Sharon Abratique, Sara Cheng, Clare Jim, Donny Kwok et Anne Marie Roantree à Hong Kong, avec Simon Lewis et Arshad Mohammed à Washington, Robin Emmott à Bruxelles; version française Camille Raynaud et Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame et Jean Terzian)

Hong Kong: La police arrête cinq dirigeants du journal Apple Daily
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
tata ty
tata ty 17/06/2021 12:24
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
la région administrative spéciale de Chine populaire.... mdr il manque pas quelque mot ...
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email