⌛ Avez-vous raté le gain de 13% des ProPicks en mai? Profitez de nos choix d'actions pour juin.Voir actions

La BCE prête à discuter d'une baisse de taux en juin, dit de Guindos

Publié le 19/03/2024 09:30
© Reuters. Le vice-président de la Banque centrale européenne (BCE) Luis de Guindos arrive au palais présidentiel chypriote à Nicosie pour une réunion avec le président Nikos Christodoulides. /Photo prise le 4 octobre 2023/REUTERS/Yiannis Kourtoglou

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) sera en mesure de discuter d'une baisse des taux d'intérêt en juin, a déclaré mardi son vice-président Luis de Guindos, rejoignant ainsi une longue liste de responsables de l'institution qui font de la réunion du 6 juin le début potentiel de l'assouplissement monétaire de la banque.

Christine Lagarde, présidente de la BCE, a déclaré au début du mois que la banque commençait tout juste à discuter de l'opportunité de réduire ses taux directeurs dans un contexte de reflux de l'inflation. Les différents responsables de la BCE, qu'ils soient considérés comme "faucons" ou "colombes", ont également approuvé ce calendrier.

Les investisseurs sur le marché sont toutefois quelque peu sceptiques et une réduction des coûts d'emprunt est jugée sûre à 100% seulement pour le mois de juillet, car ils redoutent de plus en plus que la Réserve fédérale américaine (Fed) repousse sa première baisse de taux et que la BCE hésite à ouvrir le bal en la matière parmi les grandes banques centrales.

"Nous n'avons pas encore discuté des futurs mouvements sur les taux", a déclaré Luis de Guindos lors d'une interview accordée au journal grec Naftemporiki. "Nous devons recueillir davantage d'informations. En juin, nous aurons également nos nouvelles projections et nous serons prêts à en discuter".

Parmi les 26 membres du conseil des gouverneurs, les gouverneurs des banques centrales d'Espagne, des Pays-Bas, d'Irlande, de Grèce et de Slovaquie se sont tous publiquement prononcés en faveur du mois de juin pour une baisse du coût du crédit. Le chef économiste de la BCE, Philip Lane, de son côté, s'est dit en faveur d'une telle décision au deuxième trimestre, arguant que la BCE disposerait de "beaucoup plus" d'informations d'ici juin.

Pour Luis de Guindos, le principal risque qui menacerait ce calendrier est la combinaison d'une croissance rapide des salaires et d'une faible productivité.

© Reuters. Le vice-président de la Banque centrale européenne (BCE) Luis de Guindos arrive au palais présidentiel chypriote à Nicosie pour une réunion avec le président Nikos Christodoulides. /Photo prise le 4 octobre 2023/REUTERS/Yiannis Kourtoglou

"Ces deux facteurs combinés pourraient conduire à une augmentation significative des coûts unitaires de main-d'oeuvre", a-t-il dit.

"Il s'agit d'un risque, en particulier pour l'inflation des services, car ces derniers sont à forte intensité de main-d'oeuvre et protégés de la concurrence étrangère", a-t-il ajouté.

(Reportage Balazs Koranyi; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés