Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

La France est "attachée" au dialogue avec la Chine, dit Colonna

Publié le 24/11/2023 07:22
Mis à jour le 24/11/2023 12:20
© Reuters. Le Premier ministre chinois Li Qiang et la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, se serrent la main au Palais de l'Assemblée du peuple à Pékin. /Photo prise le 24 novembre 2023/REUTERS/Jade Gao

par Laurie Chen et John Irish

PÉKIN/PARIS (Reuters) - La France est attachée au dialogue avec la Chine, a déclaré vendredi la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, lors d'une visite à Pékin, alors que la Chine est sous le coup d'une enquête de l'Union européenne sur les subventions accordées aux véhicules électriques.

Catherine Colonna a été invitée à Pékin par son homologue chinois Wang Yi pour participer à une session du "dialogue de haut niveau sur les échanges humains".

"Nous sommes vraiment attachés au dialoque avec la Chine", a dit Catherine Colonna au Premier ministre chinois Li Qiang, ajoutant qu'elle était "honorée" et "heureuse" de le voir après leur rencontre à Paris au mois de juin.

"Les deux pays sont des membres permanents du Conseil de sécurité (des Nations unies) et ils ont la responsabilité (au niveau) international d'apporter des réponses aux grands défis, notamment ceux du climat, de la biodiversité et tout ce qui peut permettre d'apaiser les tensions dans le monde", a dit la ministre des Affaires étrangères lors de leur réunion.

Catherine Colonna s'est ensuite entretenue avec son homologue chinois Wang Yi. Lors d'une conférence de presse à l'issue de la rencontre, elle a salué l'annonce, vendredi, par Pékin d'une exemption temporaire de visas pour les ressortissants français.

"Nous remercions très vivement la Chine de sa décision d'exempter de visas les Français qui souhaiteraient venir en Chine pour des courts séjours", a déclaré la ministre.

"Nous allons davantage que par le passé délivrer des visas [pour les ressortissants chinois, NDLR], plus vite dans de meilleures conditions", a-t-elle annoncé en retour.

DÉPENDANCE ÉCONOMIQUE

La visite de Catherine Colonna intervient alors que la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel sont attendus en décembre dans la capitale chinoise où ils doivent rencontrer le président chinois Xi Jinping.

Les responsables européens se sont engagés à plusieurs reprises à réduire leur dépendance économique vis-à-vis de la Chine dans des secteurs sensibles.

Emmanuel Macron, qui a rencontré Xi Jinping plus tôt cette année, a déclaré que l'UE devait cesser d'être naïve et exiger des règles du jeu équitables avec des pays comme la Chine.

La Chine est le troisième partenaire commercial de la France, mais les entreprises françaises et européennes sont préoccupées par le déséquilibre commercial qui existe entre la Chine et l'UE, sa législation opaque sur les transferts de données transfrontaliers et les véhicules électriques chinois bon marché qui inondent le marché européen.

La Commission européenne a ouvert au mois de septembre une enquête sur les subventions massives accordées par la Chine à ses constructeurs de véhicules électriques, qui leur permettent de casser les prix sur le marché européen.

Pékin estime que les mesures d'enquête proposées par l'Union européenne visent en réalité à protéger sa propre industrie.

60E ANNIVERSAIRE

La France s'inquiète également des tentatives de la Chine d'obliger les entreprises françaises du secteur des cosmétiques à partager leurs secrets de fabrications avec des entités chinoises.

Xi Jinping a déclaré lundi à Emmanuel Macron que la Chine espérait que la France offrirait un environnement commercial équitable aux entreprises chinoises.

"La position de la Chine est claire : nous continuerons à soutenir l'autonomie stratégique de l'Europe", a déclaré vendredi Wang Yi à l'issue de sa rencontre avec Catherine Colonna.

L'Europe ne doit pas craindre de travailler avec la Chine en raison de la concurrence, a-t-il ajouté.

De son côté, Li Qiang s'est montré optimiste quant à un élargissement des relations bilatérales lors de sa réunion avec Catherine Colonna.

© Reuters. Le Premier ministre chinois Li Qiang et la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, se serrent la main au Palais de l'Assemblée du peuple à Pékin. /Photo prise le 24 novembre 2023/REUTERS/Jade Gao

"Sous la direction stratégique du président Xi Jinping et du président Macron, les relations entre la Chine et la France se développent de mieux en mieux depuis cette année", a-t-il déclaré.

"L'an prochain marquera le 60e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France et chacun de nous maintient ses efforts dans l'espoir que cette 60e année voit un grand développement et une grande percée."

(Avec la contribution de Dominique Patton and Judy Hua; version française Camille Raynaud et Blandine Hénault)

Derniers commentaires

cest pas par plaisir mais par nécessité vitale
encore heureux
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés