Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Découvrez les meilleures actions de Warren Buffett qui ont battu le S&P 500 de +174.3% 40% de réduction

Le projet de loi sur l'inflation alimentaire en conseil des ministres

Publié le 26/09/2023 21:03
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Des clients font leurs courses dans un supermarché Carrefour à Montesson, près de Paris. /Photo prise le 13 septembre 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier
 
CARR
-1,13%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement présente mercredi en conseil des ministres un projet de loi contre l'inflation alimentaire qui obligera les grands groupes agroalimentaires et les enseignes de distribution à boucler leurs négociations tarifaires annuelles d'ici au 15 janvier, au lieu du 1er mars.

En légiférant ainsi sur la date butoir, l'exécutif espère une baisse visible des prix alimentaires dès le début d'année, comme l'a expliqué le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire à la fin du mois dernier.

Alors que dans la plupart des pays, distributeurs et producteurs ajustent régulièrement leurs prix, la loi française prévoit une fenêtre de trois mois de négociations annuelles, ordinairement du 1er décembre au 1er mars.

La hausse moyenne de 10% négociée pour 2023 a cependant maintenu les prix des produits à un niveau élevé dans les supermarchés français alors même que les prix mondiaux des matières premières alimentaires baissaient fortement.

Cette inflation qui pèse sur le pouvoir d'achat des ménages s'impose depuis des mois au calendrier du gouvernement, qui a finalement décidé d'en passer par un projet de loi faute d'avoir pu convaincre tous les acteurs de diminuer leurs prix.

Selon une source à Bercy, certains groupes n'ont pas attendu la loi pour commencer à négocier depuis que Bruno Le Maire a annoncé fin août que les négociations seraient avancées.

Le texte qui sera soumis au Parlement concerne les entreprises réalisant au moins 150 millions d'euros de ventes en France ou 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires consolidé, ce qui inclut 75 grands groupes agroalimentaires fabriquant plus de la moitié des produits achetés par les Français dans les supermarchés.

Sur le front parallèle des prix de l'essence, les centres E.Leclerc et Carrefour (EPA:CARR) ont annoncé mardi qu'ils commercialiseraient le carburant à prix coûtant dès la fin de la semaine, à quelques heures d'une réunion à Matignon réunissant raffineurs, distributeurs et fédérations professionnelles dans l'espoir d'obtenir une baisse des prix à la pompe.

(Reportage Leigh Thomas, version française Jean-Stéphane Brosse)

Le projet de loi sur l'inflation alimentaire en conseil des ministres
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email