Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

L'UE examine l'investissement de Microsoft dans OpenAI

Publié le 09/01/2024 15:35
Mis à jour le 09/01/2024 15:41
© Reuters. Le logo de Microsoft est visible près de la carte mère d'un ordinateur. /Illustration prise le 8 janvier 2024/REUTERS/Dado Ruvic/Illustration/

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne étudie la possibilité d'ouvrir une enquête concernant l'investissement de Microsoft (NASDAQ:MSFT) dans le fabricant de ChatGPT, OpenAI, ont déclaré mardi les autorités de la concurrence de l'UE, dans le sillage de leurs homologues britanniques.

Le géant technologique, qui s'est engagé l'année dernière à investir plus de 10 milliards de dollars (9,14 milliards d'euros) dans OpenAI en occupant un poste sans droit de vote au sein du conseil d'administration, a assuré ne posséder aucune part d'OpenAI.

La Commission européenne avait déjà déclaré en décembre suivre de près l'évolution de la situation.

"La Commission européenne vérifie si l'investissement de Microsoft dans OpenAI peut faire l'objet d'un examen au titre du règlement de l'UE sur les concentrations", a indiqué dans un communiqué l'exécutif de l'UE, qui agit en tant qu'autorité de contrôle de la concurrence.

Par ailleurs, certains accords conclus entre grands acteurs numériques, développeurs et fournisseurs d'intelligence artificielle générative font l'objet d'une enquête, afin de déterminer leur impact sur la dynamique du marché, a fait savoir la Commission sans nommer les entreprises concernées.

Elle a donné aux parties intéressées jusqu'au 11 mars pour lui faire part de leurs observations sur la concurrence dans les secteurs du numérique et de l'intelligence artificielle générative.

© Reuters. Le logo de Microsoft est visible près de la carte mère d'un ordinateur. /Illustration prise le 8 janvier 2024/REUTERS/Dado Ruvic/Illustration/

Elle a également envoyé des demandes d'information à plusieurs grandes entreprises du numérique sur ces deux secteurs.

"Nous invitons les entreprises et les experts à nous faire part de tout problème de concurrence qu'ils pourraient percevoir dans ces secteurs, tout en surveillant de près les partenariats en matière d'intelligence artificielle afin de s'assurer qu'ils ne faussent pas indûment la dynamique du marché", a déclaré Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence.

(Reportage Foo Yun Chee, version française Gaëlle Sheehan, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés