Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

A Chartres, Macron salue un investissement de €2,1 milliards de Novo Nordisk

Publié le 23/11/2023 07:37
Mis à jour le 23/11/2023 18:10
© Reuters. Logo Novo Nordisk dans les bureaux de l'entreprise à Copenhague. /Photo prise le 26 septembre 2023/REUTERS/Tom Little

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron s'est rendu ce jeudi à Chartres à l'occasion de l'annonce par le groupe pharmaceutique danois Novo Nordisk (CSE:NOVOb) d'un investissement de 2,1 milliards d'euros pour développer et diversifier son site en Eure-et-Loir, alors que le président de la République s'efforce de se présenter en champion de la réindustrialisation de la France.

Le groupe danois, qui a récemment supplanté le géant français du luxe LVMH (EPA:LVMH) au rang de plus grande entreprise européenne par la capitalisation boursière, a annoncé jeudi qu'il prévoyait de plus que doubler la superficie de son site de Chartres via cet investissement.

L'investissement de 2,1 milliards d'euros de Novo Nordisk est un "montant inédit", a salué jeudi Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse, en présence du directeur général du laboratoire danois, Lars Fruergaard Jørgensen.

"C'est inédit pour l'industrie pharmaceutique en France et c'est l'un des plus gros montants d'investissement industriel pour notre pays cette année", a salué le chef de l'Etat.

"Cet investissement va permettre d'assurer la résilience des chaînes de production dans un secteur essentiel qu'est celui de la santé (...) C'est au coeur de la bataille de la souveraineté industrielle et sanitaire que nous menons. C'est aussi au coeur de la bataille de l'emploi".

Avec l'investissement de Novo Nordisk, plus de 500 emplois vont être créés sur le site de Chartres, qui emploie déjà environ 1.500 personnes et dont l'extension devrait être progressivement achevée d'ici 2028.

SUCCÈS FOUDROYANT

Le site de Chartres, dont la production est essentiellement destinée à l'export, est pour l'instant spécialisé dans les cartouches et les flacons d'insuline ainsi que dans l'assemblage et le conditionnement de stylos injecteurs préremplis.

Selon l'Elysée, Novo Nordisk a choisi la France, en concurrence avec d'autres pays européens notamment l'Irlande, quelques mois seulement après un entretien en tête à tête entre Emmanuel Macron et Lars Fruergaard Jørgensen lors d'un sommet annuel "Choose France".

L'investissement du groupe danois fait écho à celui de son concurrent américain Eli Lilly (NYSE:LLY) qui a dévoilé la semaine dernière un projet de 2,5 milliards de dollars pour la construction d'une usine en Allemagne.

L'objectif de Novo Nordisk, qui connaît un succès foudroyant avec ses traitements contre le diabète et l'obésité, est de répondre à la forte demande qui lui est adressée.

Au début du mois, le groupe a déjà annoncé un investissement de six milliards de dollars (5,62 milliards d'euros) au Danemark pour accroître la production de son médicament vedette pour la perte de poids, Wegovy.

© Reuters. Logo Novo Nordisk dans les bureaux de l'entreprise à Copenhague. /Photo prise le 26 septembre 2023/REUTERS/Tom Little

Jeudi, Novo Nordisk a annoncé qu'il débuterait le 22 février la commercialisation du Wegovy au Japon, le premier lancement réalisé en Asie.

Le Wegovy est déjà disponible aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Norvège et au Danemark.

(Reportage Michel Rose, avec Anna Ringstrom à Stockholm et Jacob Gronholt-Pedersen à Copenhague; rédigé par Camille Raynaud, Bertrand Boucey et Blandine Hénault, édité par)

Derniers commentaires

heureusement que les danois se préoccupe de notre souveraineté
et pendant ce temps Sanofi investi a l'étranger
je pense que sanofi n'est plus vraiment français capital détenu par bcp de fonds us
Sanofi appartient majoritairement à des Américains comme l'ensemble du CAC et son marché principal ce sont les US. La France n'est plus leur priorité.
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés