Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

Meta affirme avoir démantelé une opération de "spamouflage" orchestrée par la Chine

Publié le 29/08/2023 15:37
© Reuters. Illustration des logos de Meta et Facebook. /Illustration diffusée le 15 février 2022/REUTERS/Dado Ruvic
META
-
TWTR
-
VMEO
-

par Katie Paul

NEW YORK (Reuters) - Meta a déclaré mardi avoir supprimé environ 7.700 comptes Facebook (NASDAQ:META) et des centaines d'autres pages, groupes et comptes Instagram liés à la campagne de propagande intitulée "Spamouflage", dont des éléments sont actifs depuis 2018, mais largement inefficaces.

Le géant des réseaux sociaux ajoute dans son rapport de sécurité trimestriel avoir découvert des liens entre des personnes associées aux forces de l'ordre chinoises et l'opération de désinformation.

Le réseau "Spamouflage" s'est engagé dans des activité de promotion de la Chine et de dénigrement des États-Unis, des politiques étrangères occidentales et des critiques du gouvernement chinois.

Les dirigeants de Meta estiment que la campagne de désinformation est la plus tentaculaire connue à ce jour, avec une présence sur au moins 50 services.

Les groupes de faux comptes étaient gérés depuis différentes parties de la Chine, mais partageaient une infrastructure numérique et semblaient fonctionner comme une entreprise lambda, avec notamment des pauses déjeuner et dîner à l'heure de Pékin, a indiqué Meta.

Les opérateurs du réseau ont commencé par poster des messages sur de grandes plateformes comme Facebook, YouTube et Twitter (NYSE:TWTR), désormais appelé X. Ils ont ensuite étendu leur présence à des plateformes plus petites comme Medium, Reddit, Quora et Vimeo (NASDAQ:VMEO).

"Spamouflage" a accumulé environ 560.000 comptes pour ses pages sur Facebook, mais les dirigeants de Meta pensent que la plupart des comptes étaient des faux achetés à des opérateurs de spam (courriels indésirables) commerciaux dans des pays comme le Vietnam et le Bangladesh.

Meta dit n'avoir pas observé de preuves d'une véritable audience ou d'un véritable engagement.

© Reuters. Illustration des logos de Meta et Facebook. /Illustration diffusée le 15 février 2022/REUTERS/Dado Ruvic

"Cette opération était importante et bruyante, mais elle a eu du mal à dépasser sa propre chambre d'écho", a déclaré Ben Nimmo, responsable mondial du renseignement sur les menaces chez Meta.

"Dans un cas (...) une page Facebook qui avait précédemment publié des publicités en chinois pour de la lingerie est brusquement passée à la rédaction de messages en anglais sur les émeutes au Kazakhstan".

(Reportage Katie Paul ; version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés