Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

Pour 53,5% des personnels de la BCE, Lagarde n'est pas la présidente idoine

Publié le 22/01/2024 17:33
Mis à jour le 22/01/2024 17:35
© Reuters. Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne (BCE) et membre du conseil d'administration du Forum économique mondial, à Davos, en Suisse. /Photo d'archives prise le 19 janvier 2024/REUTERS/Denis Balibouse

par Francesco Canepa

FRANCFORT (Reuters) - Les personnels de la Banque centrale européenne (BCE) estiment à 53,5% que Christine Lagarde n'est pas la bonne personne pour diriger l'institution, selon un sondage du syndicat les représentant (IPSO) rendu public lundi.

Le taux de confiance en la direction de la BCE est en baisse par rapport à la précédente enquête réalisée il y a un an, avec 59% des personnes interrogées exprimant une opinion négative contre 40% en 2023, selon les données de l'International and european public services organisation.

L'ancienne ministre française Christine Lagarde a pris ses fonctions à la tête de la BCE en septembre 2019 pour un mandat de huit ans, après avoir dirigé le Fonds monétaire international (FMI).

Près de 64% des quelque 1.100 personnes interrogées estiment que Christine Lagarde n'a pas amélioré la réputation de la BCE.

Elles sont 53,5% à considérer que Christine Lagarde n'est pas la personne idoine pour la BCE, contre 22,8% qui jugent le contraire - 23,8% des personnes interrogées se déclarent sans opinion.

Un score sans précédent, selon IPSO, qui note que les prédécesseurs de Christine Lagarde, Jean-Claude Trichet et Mario Draghi, recueillaient une majorité d'opinions positives.

Selon l'enquête IPSO, les principaux sujets de préoccupation des personnels sont les conditions de travail et les salaires.

La BCE emploie plus de 3.500 personnes qui élisent neuf délégués du personnel. Six d'entre eux émanent des rangs de l'IPSO.

© Reuters. Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne (BCE) et membre du conseil d'administration du Forum économique mondial, à Davos, en Suisse. /Photo d'archives prise le 19 janvier 2024/REUTERS/Denis Balibouse

Un porte-parole de la BCE a dénoncé une étude biaisée.

La présidence de la BCE est "concentrée sur son mandat et a mis en oeuvre des politiques pour répondre à des événements sans précédent ces dernières années, comme la pandémie (de Covid) et les guerres", a-t-il souligné.

(Version française Sophie Louet, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

ça ferait 23% de parasites enrichis par les QE. un quart de la société
J'aurai cru qu'elle aurait été plutôt proche des 10 % d'opinion positives, vu ses piètres resultats
Ah bon, ils en ont mis du temps pour s’en apercevoir 💩
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés