Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

Puissant séisme à Taïwan, neuf morts et 50 disparus

Publié le 03/04/2024 06:56
Mis à jour le 03/04/2024 11:35
© Reuters. Des dégâts visibles après le séisme à Nouveau Taipei, à Taiwan. /Photo prise le 3 avril 2024/REUTERS/Fabian Hamacher

par Ben Blanchard et Yimou Lee

TAIPEI (Reuters) - Un séisme de magnitude 7,2 survenu mercredi au large de Taïwan, le plus violent depuis 25 ans pour l'île, a fait neuf morts et plus de 800 blessés tandis que 50 personnes sont portées disparues alors qu'elles se rendaient dans un parc naturel, ont annoncé les autorités.

Les chaînes de télévision ont diffusé des images de bâtiments dangereusement inclinés dans le comté de Hualien, une région montagneuse et peu densément peuplée de l'est de l'île située près de l'épicentre du tremblement de terre survenu vers 08h00 (00h00 GMT).

"C'était très violent. C'était comme si la maison allait s'écrouler", a déclaré Chang Yu-Lin, qui habite à Taipei, la capitale.

Le séisme, dont le foyer a été localisé à une profondeur de 15,5 km tout près du littoral oriental de l'île, a frappé au moment où les habitants se rendaient au travail ou à l'école. Des alertes au tsunami ont été déclenchées des Philippines au sud du Japon avant d'être levées.

La secousse a provoqué d'importants glissements de terrain dans certaines zones montagneuses tandis que de puissantes répliques ont brièvement mis à l'arrêt le métro de Taipei.

Les pompiers ont déclaré qu'ils extrayaient péniblement des personnes coincées dans des tunnels près de la ville de Hualien, parmi lesquelles deux Allemands.

Ils disent toutefois avoir perdu le contact avec 50 touristes qui se dirigeaient à bord de quatre minibus vers un hôtel du parc national des gorges de Taroko, sans plus de détails.

"Pour le moment, le plus important, la première priorité, est de sauver les gens", a dit le président élu Lai Ching-te, qui s'exprimait devant un bâtiment effondré à Hualien.

La ligne ferroviaire permettant d'accéder à la zone devrait être rétablie jeudi, a ajouté Lai Ching-te, qui prendra ses fonctions le mois prochain.

DES USINES DE TSMC ET FOXCONN BRIÈVEMENT ARRÊTÉES

Au Japon, l'agence météorologique a estimé la magnitude du séisme à 7,7 et a rapporté que plusieurs petites vagues de tsunami avaient atteint les côtes de la préfecture d'Okinawa, dans le sud de l'archipel.

L'agence philippine de sismologie a elle aussi émis une alerte demandant aux habitants des régions côtières de plusieurs provinces d'évacuer vers des lieux situés en hauteur.

Le centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique, situé à Hawaï, a indiqué plus tard que le risque de vague puissante était passé.

Les médias officiels chinois ont déclaré que le séisme avait été ressenti dans la province du Fujian, dans le sud-est du pays, et un journaliste de Reuters a dit que la secousse avait également été ressentie à Shanghaï.

La compagnie électrique Taipower a déclaré que l'électricité avait été quasiment entièrement rétablie sur l'île, où les deux centrales nucléaires sont indemnes.

Taiwan Semiconductor Manufacturing Co (TSMC), important fournisseur de puces pour Apple (NASDAQ:AAPL) et Nvidia (NASDAQ:NVDA), a dit avoir évacué certaines usines et que ses systèmes de sécurité fonctionnaient normalement.

"Pour garantir la sécurité du personnel, certains sites ont été évacués conformément aux procédures de l'entreprise", a déclaré le géant des semi-conducteurs dans un communiqué, annonçant ultérieurement que les employés avaient commencé à reprendre le travail.

© Reuters. Des pompiers près d'un bâtiment s'étant effondré à la suite du tremblement de terre, à Taïwan. /Photo prise le 3 avril 2024/REUTERS/Taiwan National Fire Agency

Foxconn (TW:2354), sous-traitant majeur d'Apple, a également dit avoir fermé certaines lignes de production pour procéder à des inspections. Il a déclaré que ses équipements industriels n'avaient pas été endommagés et reprenaient progressivement une activité normale.

Selon l'agence de presse officielle de Taïwan, il s'agit du tremblement de terre le plus violent qu'ait connu l'île depuis 1999, lorsqu'un séisme de magnitude 7,6 avait fait 2.400 morts et détruit 50.000 immeubles.

(Avec la contribution des bureaux de Shanghaï et de Hong Kong, rédigé par Bernard Orr; version française Camille Raynaud, Kate Entringer et Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés