Dernière minute
0

Société Générale rectifie le montant prévu pour solder les sanctions américaines

Actions04/09/2018 14:15
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
La Société Générale a rectifié le montant prévu pour régler un litige avec les autorités américaines lié à des embargos imposés par Washington, qui s'élèvera à 1,1 milliard d'euros contre 1,2 milliard annoncé la veille (Photo Pascal GUYOT. AFP)

La banque française Société Générale (PA:SOGN) a rectifié mardi le montant prévu pour régler un litige avec les autorités américaines lié à des embargos imposés par Washington, qui s'élèvera à 1,1 milliard d'euros contre 1,2 milliard annoncé la veille.

"Au sein de la provision pour litiges s'élevant à 1,43 milliard d'euros, environ 1,1 milliard en contre-valeur euro est alloué au dossier sanctions américaines", a indiqué la banque française, qui avait d'abord annoncé lundi que ce montant s'élevait à 1,2 milliard d'euros.

Société Générale affirmait s'attendre à ce que "le montant des amendes dans le dossier sanctions américaines soit presque intégralement couvert par la provision pour risques allouée à ce dossier".

Elle tablait sur une clôture du dossier "dans les prochaines semaines", la banque déclarant être entrée "dans une phase de discussions plus actives" avec les diverses autorités américaines qui enquêtent sur ses anciennes transactions litigieuses avec des pays sous embargo économique américain.

Parmi elles, figure l'OFAC, le bureau du Trésor américain gérant les sanctions financières à l'encontre des organisations ayant contourné les sanctions économiques décidées par les Etats-Unis contre des pays tels que l'Iran, le Soudan ou Cuba.

La banque, comme de nombreux groupes occidentaux, se montre très prudente en matière d'embargos américains.

"Des différences entre les régimes européens et américains sont susceptibles de générer des risques opérationnels importants pour les établissements financiers. Compte tenu des incertitudes qui subsistent, le groupe Société Générale n'a pas envisagé, à ce stade, de reprendre ses activités commerciales avec l'Iran et maintient une politique très encadrée vis-à-vis de la Russie", est-il mentionné dans le document de référence du groupe.

En mai, l'administration Trump a annoncé le retrait unilatéral des Etats-Unis de cet accord et a rétabli de sévères sanctions économiques envers la République islamique et les entreprises étrangères ayant des liens avec elle, qui risquent alors de lourdes amendes.

A l'image de BNP Paribas (PA:BNPP), qui en 2014 avait écopé d'une amende record de 6,6 milliards d'euros infligée par les Etats-Unis.

Depuis le retour des sanctions, de nombreux groupes étrangers ont annoncé mettre un terme à leurs activités en Iran, à l'instar de l'Allemand Daimler (DE:DAIGn) ou des Français, Total (PA:TOTF) et Air Liquide (PA:AIRP).

L'annonce de cette provision pour litiges intervient alors que Société Générale a déjà soldé début juin deux autres gros litiges qui l'empoisonnaient depuis des années: des soupçons de corruption avec le fonds souverain libyen et les manipulations du taux interbancaire Libor.

A la Bourse de Paris, le titre de Société Générale perdait mardi à 11H33 (09H33 GMT) 0,13% dans un marché en baisse de 0,93%.

Société Générale rectifie le montant prévu pour solder les sanctions américaines
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email