Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

UBS nomme une dirigeante financière australienne pour piloter la fusion avec Credit Suisse

Publié le 12/01/2024 11:47
Mis à jour le 12/01/2024 11:50
© Reuters. Gail Kelly lors d'une assemblée générale. /Photo prise le 16 décembre 2009/REUTERS/Mick Tsikas

ZURICH (Reuters) - UBS a nommé la dirigeante financière australienne Gail Kelly à son conseil d'administration, a annoncé la banque suisse vendredi, soulignant son expérience en matière de fusions bancaires.

Cette nomination pourrait s'avérer utile pour UBS, en plein processus d'intégration de Credit Suisse après son rachat l'an dernier, et pourrait également soutenir ses plans de croissance dans la région Asie-Pacifique.

Gail Kelly, qui a été conseillère mondiale senior d'UBS de 2016 à 2023, était auparavant directrice générale de la St George Bank et de la Westpac Bank Corporation en Australie.

Au cours de son mandat, elle a piloté la fusion des deux banques en 2008, la plus grande fusion de services financiers en Australie, a rappelé UBS. "Gail est l'une des voix les plus influentes du secteur financier de la région Asie-Pacifique et une leader reconnue. Elle jouit d'une réputation exceptionnelle et est reconnue comme une excellente directrice générale de banque qui a réussi une fusion", a déclaré Colm Kelleher, président du conseil d'administration d'UBS, dans un communiqué.

Son expérience en matière de fusion pourrait aider UBS, qui a achevé le rachat d'urgence du Credit Suisse en juin, à intégrer les deux banques et piloter l'organisation d'un géant bancaire qui supervise désormais plus de 5.000 milliards de dollars (4.561 milliards d'euros) d'actifs.

USB s'efforce de se remettre de l'exode des clients de Credit Suisse, tout en combinant les effectifs et les cultures des deux entreprises. Des suppressions d'emplois, dont 3.000 pour la Suisse, sont prévues.

© Reuters. Gail Kelly lors d'une assemblée générale. /Photo prise le 16 décembre 2009/REUTERS/Mick Tsikas

La nomination de Gail Kelly est le dernier changement en date chez UBS, où l'investisseur activiste Cevian a pris une participation de 1,3% en décembre. Cevian a déclaré à l'époque qu'il ne cherchait pas à obtenir un siège au conseil d'administration, et Gail Kelly n'est pas liée à Cevian.

UBS a également annoncé vendredi que son administrateur le plus ancien, Dieter Wemmer, avait décidé de se retirer après huit ans au sein du conseil d'administration.

(Reportage John Revill; version française Stéphanie Hamel, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés