Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Découvrez les meilleures actions de Warren Buffett qui ont battu le S&P 500 de +174.3% 40% de réduction

USA: Le directeur général d'OpenAI, Sam Altman, démis de ses fonctions

Publié le 18/11/2023 11:23
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Sam Altman, directeur général d'OpenAI, lors du sommet des directeurs généraux de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à San Francisco, Californie, États-Unis. /Photo prise le 16 novembre 2023/REUTERS/Carlos Barria
 
TSLA
+0,38%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
TWTR
+0,00%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
MSFT
+0,45%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

par Jeffrey Dastin, Anna Tong, Samrhitha A et Krystal Hu

(Reuters) - Sam Altman, directeur général d'OpenAI, la start-up d'intelligence artificielle (IA) à l'origine du robot conversationnel ChatGPT, a été brutalement limogé vendredi à la surprise générale du petit monde de la tech californienne.

La directrice technique d'OpenAI, Mira Murati, occupera le poste de directrice général par intérim, a déclaré l'entreprise, précisant qu'elle entamerait les démarches pour trouver un nouveau directeur général.

"Le départ de (Sam) Altman intervient après un examen mené par le conseil d'administration, qui a conclu que (Sam Altman) n'avait pas toujours été franc dans ses communications avec le conseil, ce qui a entravé sa capacité à exercer ses responsabilités", a écrit OpenAI dans un message publié sur le blog de la société, sans fournir plus de détails.

Le co-fondateur et président d'OpenAI, Greg Brockman, a annoncé sa démission dans la foulée dans un message publié sur le réseau social X, anciennement Twitter (NYSE:TWTR). "Au vu de l'annonce de ce soir, je démissionne", a-t-il écrit.

Ces deux départs ont surpris de nombreux employés d'OpenAI qui ont appris la nouvelle dans un message interne. Greg Brockman lui-même a avoué avoir été informé seulement quelques minutes avant l'annonce officielle.

"Nous sommes tous les deux en train d'essayer de comprendre exactement ce qu'il s'est passé", a-t-il dit sur X (ex-Twitter).

Le conseil d'administration désormais réduit à quatre personnes comprend trois administrateurs indépendants, qui ne détiennent aucune participation dans OpenAI, et l'informaticien Ilya Sutskever, "scientifique en chef" de la société.

Soutenu par Microsoft (NASDAQ:MSFT) à coups de milliards de dollars, OpenAI a déclenché une frénésie médiatique il y a un an avec le lancement de ChatGPT, son robot conversationnel à base d'intelligence artificielle générative.

Les possibilités offertes par cet outil et d'autres du même type capables de créer des contenus assimilables à des productions humaines (textes, images, vidéos, etc.) ont conduit les gouvernements à revoir en hâte leurs outils de régulation.

MICROSOFT EN EMBUSCADE

Sam Altman, devenu le visage de ce nouveau phénomène de l'IA générative, a réagi à son limogeage sur X en déclarant : "J'ai adoré mon temps passé à OpenAI. Cela a été transformateur pour moi personnellement, et je l'espère pour le monde un peu aussi. Avant tout, j'ai adoré travaillé avec tant de gens talentueux. J'en dirai davantage plus tard sur la suite."

Mira Murati, qui a travaillé pour le fabricant de véhicules électriques Tesla (NASDAQ:TSLA), a rejoint OpenAI en 2018. Elle a supervisé le lancement de plusieurs produits dont ChatGPT.

Lors d'une réunion convoquée en urgence après l'annonce du limogeage d'Altman, elle s'est efforcée de rassurer les employés de la société en déclarant que le partenariat avec Microsoft n'était pas remis en cause et que la direction du géant de la technologie, dont son directeur général Satya Nadella, continuaient d'avoir pleinement confiance dans la startup, a déclaré une source à Reuters.

Ce remaniement brutal n'est pas le premier dans la jeune histoire d'OpenAi, lancée en 2015, dont le patron de Tesla Elon Musk fut un moment le vice-président. En 2020, des cadres de la société ont claqué la porte pour fonder Anthropic, une entreprise concurrente, en affirmant prendre davantage en compte les enjeux de sécurité liés à l'IA.

Les implications, notamment financières, du départ de Sam Altman, passé maître dans les tractations qui ont contribué à faire passer en un an la valorisation de la société de 29 à plus de 80 milliards de dollars (73,3 milliards d'euros), restent à déterminer.

"C'est un choc et Altman a été un élément clé dans la recette du succès d'OpenAI", a commenté Daniel Ives, un analyste de Wedbush Securities. "Cela étant dit, nous sommes convaincus que Microsoft et Nadella exerceront un plus grand contrôle sur OpenAI maintenant qu'Altman est parti."

"L'innovation créée par OpenAI est plus grande qu'une ou deux personnes, et il n'y a pas raison de penser qu'OpenAI cédera sa position de leader", a estimé un autre analyste, Gil Luria, de la société de gestion de portefeuille D.A. Davidson.

(Reportage Samrhitha Arunasalam à Bangalore, Jeffrey Dastin et Anna Tong à San Francisco, et Krystal Hu à New York; version française Camille Raynaud et Jean-Stéphane Brosse)

USA: Le directeur général d'OpenAI, Sam Altman, démis de ses fonctions
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email