🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

2 actions UK à fort rendement du dividende, pour les portefeuilles à long terme

Publié le 19/08/2020 11:12
UK100
-
SASY
-
GSK
-
NG
-
NG
-

Au début de ce mois, l'Office for National Statistics (ONS) a officiellement déclaré que l'économie britannique était en récession. C'est la première fois depuis la crise financière de 2008-2009 que l'économie britannique est tombée dans une récession d'une durée d'un an.

Une récession est généralement définie comme deux trimestres consécutifs de baisse du produit intérieur brut (PIB). Ainsi, lorsqu'une économie se contracte sur une période de six mois, elle est en récession. Lorsque l'économie est en difficulté et que le chômage augmente, les entreprises réalisent moins de ventes et la production économique d'un pays diminue.

Si l'on analyse les chiffres publiés par l'ONS concernant la croissance mensuelle des industries de production, de services et de construction, on constate que la contraction de la Grande-Bretagne au deuxième trimestre a été extrêmement forte. Bien que les chiffres de juin aient montré un rebond, l'économie n'est peut-être pas encore sortie du bois.

En matière d'investissement, le risque et le rendement vont de pair. Lorsqu'il y a un rendement potentiel, il y a aussi une perte potentielle. La diversification consiste à réduire le risque, bien qu'elle n'élimine pas tout le risque d'un portefeuille d'actions.

C'est pourquoi nous nous concentrons aujourd'hui sur deux actions du FTSE 100 qui peuvent aider les investisseurs à protéger leur portefeuille à long terme contre la récession.

FTSE 100 hebdo

Les soins de santé sont généralement à l'épreuve de la récession

La pandémie actuelle a rappelé à des milliards de personnes dans le monde entier l'importance de la santé et des soins de santé. Les investisseurs du FTSE 100 ont accès à un large éventail de valeurs du secteur de la santé. Avec un pipeline de médicaments enviable, GlaxoSmithKline PLC (LON:GSK) a la deuxième plus grande capitalisation boursière de l'indice britannique.

Le géant de la santé fait régulièrement la une des journaux avec ses travaux sur un éventuel vaccin contre le coronavirus. En avril, Sanofi SA (PA:SASY) et GSK ont convenu de collaborer pour développer un vaccin contre le COVID-19. Principalement grâce à Shingrix, son vaccin contre le zona, GSK est le plus grand fabricant de vaccins au monde.

Fin juillet, GSK a annoncé de solides résultats pour le deuxième trimestre. Les recettes du groupe se sont élevées à 7,6 milliards de livres (10,0 milliards de dollars US) et les bénéfices avant impôts à 2,6 milliards de livres (3,4 milliards de dollars US). L'entreprise déclare des revenus dans trois segments : les produits pharmaceutiques, les vaccins et les soins de santé grand public. Les analystes ont noté que les ventes de vaccins ont diminué de 27 % au cours du trimestre, principalement en raison des perturbations dues à la pandémie. Les acteurs du marché estiment donc que cette baisse ne sera qu'un contretemps temporaire. La marge d'exploitation du groupe s'est élevée à 37,4 % et le cash-flow libre a atteint 1,95 milliard de livres sterling (2,58 milliards de dollars américains).

GlaxoSmithKline

Bien que l'action GSK se soit considérablement redressée depuis les creux observés en mars, le titre a encore baissé d'environ 13 % depuis le début de l'année. Ses ratios P/E et P/S à terme sont de 13,04 et 2,23, respectivement.

Enfin, son cours actuel soutient un rendement de dividende de 5,15 %. Nous pensons que les actions GlaxoSmithKline constituent un ajout intéressant pour les portefeuilles à long terme, surtout si le prix devait baisser en dessous de 1 500 pence (ou vers le niveau de 39 dollars pour les actions cotées aux États-Unis).

S'appuyer sur les services publics

Les grandes entreprises de services publics sont très prisées des investisseurs en revenus passifs. Mais en plus des dividendes, les actions des entreprises de services publics peuvent aussi aider les acteurs du marché à mieux résister à une prochaine récession. Après tout, nous avons tous besoin d'utiliser l'électricité, le gaz et l'eau pour continuer à vivre. Par conséquent, la demande de services publics devrait rester relativement stable, même si les budgets des consommateurs risquent de se contracter dans les semaines à venir.

Cela nous amène au National Grid PLC (LON:NG). Cette société multinationale de services publics d'électricité et de gaz possède et exploite une grande partie des infrastructures de gaz et d'électricité du Royaume-Uni. Le groupe dessert également les consommateurs du nord-est des États-Unis.

Le 18 juin, il a annoncé ses résultats pour l'année 2019/20. Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 1 % pour atteindre 3,5 milliards de livres sterling (4,63 milliards de dollars américains). Les programmes de rentabilité de la direction ont permis de réaliser des économies d'environ 100 millions de livres sterling (132 millions de dollars US).

Il est important de noter que les chiffres concernent l'année complète se terminant le 31 mars. Par conséquent, les investisseurs doivent garder un œil sur les futures mises à jour des échanges sur les effets complets de la pandémie et du verrouillage plus tôt dans l'année.

Pourtant, le directeur général John Pettigrew s'est montré optimiste, comme il l'a fait remarquer :

"En ce qui concerne l'avenir, si COVID-19 aura un impact sur notre performance financière au cours de l'année fiscale 21, nous pensons que celle-ci sera largement récupérable au cours des années à venir et, par conséquent, nous ne prévoyons aucun impact économique important sur le groupe à long terme".

Si la tendance à rester à la maison et à travailler à domicile se poursuit dans les mois à venir, il est probable que la demande d'électricité et de gaz domestique augmentera. Ainsi, les actions des services publics, comme le gaz naturel, pourraient constituer des choix judicieux à inclure dans les portefeuilles à long terme.

National Grid

Depuis le début de l'année, les actions GN ont baissé d'environ 6 %. Cependant, cette mesure ne dit que la moitié de l'histoire pour 2020. Depuis le début du printemps, les actions NG ont augmenté d'environ 11 %. Ses ratios P/E et P/S à terme sont respectivement de 17,27 et 2,13.

Avec son rendement en dividendes de 5,45% au Royaume-Uni, nous pensons que l'action NG restera une favorite parmi les investisseurs à la recherche de revenus. Le dividende devrait être détaché dans la dernière partie du mois de novembre. Nous chercherons à acheter les baisses, surtout si le cours se rapproche de 850 pence (ou du niveau de 55 dollars pour les actions cotées aux États-Unis).

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés