Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

Agriculture : les valeurs françaises condamnées ?

Publié le 01/03/2024 13:06
Mis à jour le 09/07/2023 12:32

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Leader de la production agricole en Europe, la France compte autour de 400 000 exploitations sur l’ensemble de son territoire. Si de loin, la cotation ne semble réussir qu’aux grands groupes du secteur comme Danone (EPA:DANO), il y a encore de la place en Bourse pour les poids légers capables de dégager des bénéfices et de rester attrayants pour les investisseurs. En voici un exemple…

C’est le rendez-vous traditionnel des politiques : le Salon de l’Agriculture se tient actuellement à Paris, Porte de Versailles, jusqu’au 3 mars prochain.

Un évènement national, même si l’agriculture a perdu de son lustre depuis le siècle dernier. Avec la tertiarisation de l’économie, le secteur agricole ne représente plus que 2,1 % du PIB, alors qu’il contribuait encore à 18,1 % de la croissance française à la sortie de la guerre.

La montée en puissance des services explique cet état de fait, mais paradoxalement, le secteur agricole est encore assez bien représenté en Bourse, avec les acteurs classiques de l’agroalimentaire comme Bonduelle (EPA:BOND) ou encore Danone, mais également d’autres acteurs beaucoup moins connus, car positionnés sur des niches différentes.

Prenons par exemple Winfarm. Cette entreprise bretonne exerce une palette d’activités, allant de la distribution de produits agricoles au conseil, via sa division Agritech Service, en passant par les solutions nutritionnelles pour animaux d’élevage, via Alphatech.

Avec plus de 40 000 clients à travers la France, le groupe réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 137 M€, avec une rentabilité qui reste assez faible et surtout une dette de plus de 15 M€ héritée de précédentes acquisitions.

Agriculture : les valeurs françaises condamnées ?

Voilà pourquoi l’action n’a cessé de baisser depuis son introduction en Bourse à 35 €, avec une capitalisation boursière revenue sur des niveaux de 12 M€. Suite à sa baisse de plus de 70 % en un an, le titre revient sur des niveaux plutôt attractifs, avec un PER de 6 ou encore une VE/CA de 0,3.

La situation est également complexe pour le groupe Graines Voltz (EPA:VLTZ), spécialisé dans la distribution de semences, de jeunes plants de fleurs et de légumes. En raison de conditions météorologiques plus que détestables, les indicateurs économiques ne sont pas au beau fixe, avec par exemple l’an dernier un chiffre d’affaires quasiment stable de 133 M€, et une nette dégradation de la rentabilité, avec une marge opérationnelle passée en un an de 4,8 % à 1,8 %.

Agriculture : les valeurs françaises condamnées ?

La société ne versera pas de dividende, ce qui se comprend car le gearing, c’est-à-dire le ratio endettement net sur fonds propres, est de 72 %… L’action, avec un PER de l’ordre de 27, reste encore excessivement chère…

Exel Industries (EPA:EXEP), la bonne affaire
Par contre, je suis beaucoup plus optimiste sur Exel Industries, spécialiste de la pulvérisation pour agriculture et de l’arrachage de betteraves. Le dossier est très solide, avec pour la première fois dans l’histoire du groupe, plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires.

De plus, la société est très rentable, avec une marge d’Ebitda de l’ordre de 8,6 % et un free cash-flow de 43 M€. Voilà pourquoi elle a encore un potentiel de progression, d’autant qu’en dépit d’une hausse de plus de 10 % en un an, elle se paye encore sur un PER de l’ordre de 9.

Agriculture : les valeurs françaises condamnées ?

Et puis, avec plus de 80 % du capital, la famille aux manettes pourrait avoir des velléités de sortie de cote… Affaire à suivre donc…

Derniers commentaires

Il faut investir dans la carotte mais attention au retour de bâton !
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés