😎 Soldes d'été exclusives - Jusqu'à 50 % de réduction sur les choix d'actions par IA d'InvestingProPROFITER DES SOLDES

Crash du pétrole, le point sur les obligations du secteur

Publié le 22/04/2020 09:38
SHEL
-
XOM
-
LCO
-
CL
-
PETR4
-

L’économie mondiale étant pratiquement à l’arrêt, la demande de pétrole fond comme neige au soleil et la chute des contrats à terme sur l'or noir atteint depuis quelques jours, des proportions inédites. 

En début de semaine, les intervenants sur le marché étaient même prêts à payer pour se défaire de leurs contrats à terme qui se terminent en mai. L'objectif étant d'éviter de recevoir le pétrole physiquement et de devoir ainsi le stocker. Une situation pour le moins inédite. Ce mercredi matin, la tension reste extrêmement forte notamment sur les contrats sur le Brent échéance juin 2020 qui baissent de près de 13% à 16,80 dollars le baril. 

Sur le marché obligataire, les entreprises pétrolières voient leurs primes de risque augmenter. Les investisseurs exigent à présent davantage de rendement pour détenir des obligations du secteur. Certaines résistent toutefois mieux que d’autres, en fonction de leur solidité financière. Oblis revient pour l'occasion sur quelques-unes d'entre elles.

Exxon Mobil (NYSE:XOM) : un rating "AA"

Pouvant compter sur un rating d’excellente facture ("AA" chez Standard & Poor's), Exxon Mobil, le plus grand producteur américain de pétrole et de gaz, est venu renforcer sa trésorerie la semaine passée en levant 9,5 milliards de dollars sur le primaire.

Le géant US a notamment émis une obligation qu’il s’engage à rembourser dans trois ans. Libellée par coupures de 2.000 dollars, elle est assortie d’un coupon de 1,57%.

Shell (AS:RDSa) : un rating "AA-"

Notée un cran de moins chez Standard & Poor’s (rating "AA-"), l’obligation remboursable en 2029 par la major anglo-néerlandaise affiche pour sa part un rendement annuel jusqu’à l’échéance de 2,45%, sur base d’un cours légèrement inférieur au pair.

L’obligation est ici aussi, accessible au plus grand nombre puisque libellée par coupures de 1.000 dollars.

Petroleos Mexicanos : un rating "BBB"

Notée "BBB" chez Standard & Poor’s et nécessitant une mise de fonds de 100.000 euros en nominal, l’obligation à maturité 2027 émise par Pemex, qui n’est autre que la plus importante entreprise du Mexique et plus gros contributeur fiscal du pays, se traite nettement sous le pair.

Il est en effet possible de se positionner sur l’émission à un cours indicatif de 70% du nominal, ce qui porte le rendement annuel à l’échéance à près de 9%.

Gazprom : un rating "BBB-"

Actif dans le secteur pétrolier via sa filiale Gazprom Neft, le géant russe a émis dernièrement une obligation remboursable en 2025 qui nécessite cette fois un investissement de 100.000 euros.

Se traitant à l’achat aux alentours des 100% du nominal, elle permet de tabler sur un rendement annuel jusqu’à l’échéance de 2,95%. Son rating se situe à "BBB-" sur l’échelle de notation de Standard & Poor’s, soit le dernier cran de la catégorie "investment grade".

Petrobras (SA:PETR4) : un rating "BB-"

En catégorie "high yield" pour terminer (rating "BB-" chez Standard & Poor’s), nous avons épinglé l’emprunt que Petrobras, plus grand émetteur d’obligations des pays émergents, s’engage à rembourser dans trois ans.

Sur base d’un cours légèrement inférieur au pair, il permet de tabler sur un rendement annuel à l’échéance de 4,25% (coupure de 100.000 euros).

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés