x
Dernière minute
0

Le CAC tente de se reprendre

fr.investing.com/analysis/le-cac-tente-de-se-reprendre-200218474
Le CAC tente de se reprendre
Par Mathieu Lebrun   |  14/11/2017 11:49
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Après sa nouvelle baisse de la veille, le CAC tente de se reprendre en ce mardi depuis la région des 5300 points (je vous invite d’ailleurs cliquez ici).

Tant que les 5 380 points ne sont pas repris, la prudence restera toutefois de mise (d’autant que la remontée de l’eurodollar au-dessus des 1,17 $ ce matin n’aide pas). En cas de nouvelle rechute, sous les 5 300 points, les 5 2645 points seraient alors en ligne de mire. A l’inverse, au-dessus des 5 380 points, une extension de la reprise vers les 5420 points pourrait être envisagée.

CAC40
CAC40

Hier soir, Wall Street a terminé proche de l’équilibre, la cote US n‘ayant donc pas suivi la baisse de l’Europe et résisté à un newsflow corporate mitigé – comme avec la chute de cliquez ici. Au niveau de la macroéconomie en ce mardi, nous avons pris connaissance de statistiques décevantes en Chine au mois d’octobre. Les ventes au détail n’ont en effet progressé que de 10% (contre +13,3% attendu en moyenne par le consensus Bloomberg) tandis que la production industrielle a ralenti à +6,2% (après +6,6% en septembre et contre +6,3% attendu en moyenne par les économistes).

En Europe ce matin, la première estimation du PIB du troisième trimestre en zone euro est ressortie conforme aux attentes (+0,6%) tandis que l’indice de confiance Zew en Allemagne sur novembre a par contre un peu déçu (lecture à 18,7 contre 20 attendu en moyenne par les économistes). A noter également qu’une conférence commune entre plusieurs responsables monétaires se tiendra ce jour au siège de la BCE. Cet après-midi aux Etats-Unis, l’évolution des prix à la production industrielle (PPI) en octobre sera au programme.

▶ Au niveau corporate

Alstom (PA:ALSO) bondissait de 4% à 34,90€, le marché saluant l’amélioration de la marge opérationnelle au premier semestre (à 6,2% contre 5,6% un an plus tôt) assortie d’une croissance organique des ventes de +5% sur la période.

Dans son sillage Bouygues (PA:BOUY), actionnaire du groupe industriel, en profitait pour gagner 1,5% à 40,60€.

CGG (PA:GEPH) flambait de 10% à 4,30€ après le feu vert des actionnaires au nouveau programme de restructuration financière.

Veolia Environnement (PA:VIE) progressait de 0,5% à 21€ après la signature d’un contrat d’un montant global de près de 200 millions d’euros en région parisienne. Personnellement dans mon service BAQ PRO, je reste à l’achat sur ce titre (envie de tester BAQ PRO ? Les 14 premiers jours sont gratuits, pour en savoir plus, cliquez ici)

A l’inverse, Arcelor-Mittal reculait de 1% à 24,50€ dans le sillage des statistiques inférieures aux attentes parues en Chine ce matin.

Artprice (PA:ARTF).com trébuchait de 5% à 16,20€ en réaction à la hausse de seulement 2% de ses ventes au troisième trimestre 2017 (ce qui marque un ralentissement en comparaison des +11% affichés sur le premier semestre).

Mauvaise orientation également pour Interparfums (PA:IPAR), en recul de 2% vers les 30€, les opérateurs sanctionnant la perspective d’une croissance plus modérée l’an prochain ainsi qu’une marge opérationnelle attendue stable pour 2018.

Trigano était vendu, en baisse de 4% à 128€, malgré la publication de résultats robustes pour son exercice 2016/2017, mais seulement conformes aux attentes du consensus. Quelques ajustements d’analystes pesaient en outre ce matin, comme Société Générale (PA:SOGN) qui a ramené son avis d' »achat » à « conserver » sur le concepteur de camping-cars.

▶ Pour le reste des changements de recommandations de brokers

Outre la bonne publication du Britannique Vodafone (LON:VOD), Vivendi (PA:VIV) était aussi soutenu par JPMorgan (NYSE:JPM) qui a relevé son conseil de « neutre » à « surpondérer » (le titre s’appréciant ainsi de 2% à 21,20€).

Bic montait de 1,5% à 89€, alors qu’Oddo est passé à l' »achat » sur la valeur (contre un avis « neutre » auparavant) pour une valorisation de 106€.

A l’inverse, Arkema (PA:AKE) ouvrait dans le rouge à 103,50€, pénalisé par la prudence de Kepler Cheuvreux (qui a abaissé son conseil d' »achat » à « conserver » sur le chimiste).

Le CAC tente de se reprendre
 

Lire Aussi

Le CAC tente de se reprendre

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Exprimez-vous
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier
Publier également sur :
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier 1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme :

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail