Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Le Gaz Naturel peut-il encore rejoindre le sueil de 6$ ?

Par Investing.com (Barani Krishnan/Investing.com)Matières premières24/09/2021 02:37
fr.investing.com/analysis/le-gaz-naturel-peutil-encore-rejoindre-le-sueil-de-6--200439565
Le Gaz Naturel peut-il encore rejoindre le sueil de 6$ ?
Par Investing.com (Barani Krishnan/Investing.com)   |  24/09/2021 02:37
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

L'automne est là, apportant la prochaine phase de tarification la plus attendue pour le gaz naturel cette année.

Natural Gas Daily
Natural Gas Daily

Jusqu'à présent, une compression mondiale des sources d'énergie pour le refroidissement a fait grimper les prix à terme du gaz américain à des sommets de sept ans cet été et le GNL, ou gaz naturel liquéfié, à des niveaux record.

En général, il y a une "saison intermédiaire" pour le gaz, lorsque la demande de ce combustible est au plus bas entre la chaleur de l'été et le début du froid palpable de l'automne.

Cette année cependant, on s'attend à ce que l'automne, qui a commencé mercredi, donne lieu à un froid précoce et important qui ne fera qu'empirer au cours des quatre mois précédant le pic hivernal de janvier. Ainsi, la demande de chauffage, l'autre utilisation principale du gaz en plus du refroidissement et de la production d'électricité, devrait rester très élevée.

Malgré cela, des poches de temps modéré devraient persister et parfois s'étendre sur une ou deux semaines au cours des prochains mois. L'un de ces épisodes pourrait se produire et atténuer quelque peu le resserrement de l'offre de gaz qui a été déterminant pour que les prix à terme dépassent 5 dollars par mmBtu (million de British thermal units) cet été.

Dan Myers, de Gelber & Associates, société de conseil sur les marchés du gaz basée à Houston, a cité dans une note adressée aux clients de la société mercredi l'évolution attendue des conditions météorologiques à court terme et l'impact que cela pourrait avoir sur les prévisions de prix du gaz, dont certains pensaient initialement qu'ils atteindraient 6 dollars avant le début de l'automne.

Le gaz n'a pas atteint les 6 dollars cet été

Les contrats à terme de référence sur le gaz au Henry Hub du New York Mercantile Exchange n'ont atteint que 5,65 $ la semaine dernière, ce qui représente tout de même une hausse de 88 % sur l'année - le rendement le plus élevé connu pour ce produit en 2021.

Selon Myers :

"On s'attend à ce que la baisse de la demande liée aux conditions météorologiques au cours des prochaines semaines entraîne une hausse des injections de stockage à l'avenir, et il est possible que, si les prévisions météorologiques actuelles se maintiennent, les injections futures au cours des quatre prochaines semaines allègent le déficit entre l'inventaire de stockage opérationnel total sur cinq ans et le stockage total de 2021."

Il a également noté une diminution des exportations de GNL et une utilisation accrue de l'énergie éolienne comme source d'énergie dans les zones de production d'électricité PJM, MISO, SPP et ERCOT, ce qui a vraisemblablement contribué au stockage de gaz de la semaine dernière.

Goldman Sachs (NYSE:GS), le prévisionniste de Wall Street, a déclaré que la capacité potentielle de substitution du gaz au pétrole pourrait être plus importante, allant jusqu'à 1,35 million de barils par jour pour l'électricité et 0,6 million de barils pour l'industrie en Asie et en Europe, si le gaz naturel continue de se redresser.

stocks de gaz
stocks de gaz



Source : Gelber & Associates

L'Administration américaine d'information sur l'énergie publie régulièrement le jeudi à 10 h 30, heure de l'Est (14 h 30), sa mise à jour hebdomadaire sur le gaz stocké. Pour la dernière semaine disponible au 17 septembre, l'EIA devrait indiquer que les services publics ont ajouté 75 bcf (milliards de pieds cubes) au stockage à partir de ce qui n'a pas été utilisé pour la production d'électricité et le refroidissement.

Ce chiffre serait à comparer avec l'injection de 83 bcf de la semaine précédente et l'injection moyenne sur cinq ans (2016-2020) de 74 bcf.

Si les projections sont conformes aux prévisions, les injections de la semaine dernière porteraient les stocks à 3,081 tcf, ou trillions de pieds cubes - soit quelque 6,9 % de moins que la moyenne sur cinq ans et 16,1 % de moins que la même semaine il y a un an.

Le fournisseur de données Refiniitive, quant à lui, a déclaré que même si la production moyenne de la semaine dernière de 91,1 milliards de pieds cubes par jour (bcfd) était inférieure aux sommets observés à la même période en 2019 de 93,0 bcfd, la production était encore bien supérieure aux niveaux déprimés par le COVID de 2020 de 88,4 bcfd pour la semaine et à la moyenne sur cinq ans (2016-2020) de 82,3 bcfd.

Refinitiv estime également que l'injection de stockage au cours de la semaine actuelle jusqu'au 24 septembre se situe dans une fourchette de 64 à 90 bcf, la moyenne étant de 62 bcf.

La semaine dernière, les températures étaient proches de la normale pour cette période de l'année, avec 68 DJT, OU degrés-jours totaux, par rapport à une moyenne sur 30 ans de 66 DJT pour cette période.

Les DJT, utilisés pour estimer la demande de chauffage ou de climatisation des habitations et des entreprises, mesurent le nombre de degrés de la température moyenne d'une journée qui est inférieure ou supérieure à 65 degrés Fahrenheit (18 degrés Celsius).

Les conditions météorologiques à court terme sont baissières

Pour la semaine à venir, les relevés météorologiques dans les 48 États américains les plus bas sont largement bénins, a indiqué Bespoke Weather Services dans une prévision publiée par le portail d'information du secteur, naturalgasintel.com.

Les perspectives à 15 jours prévoient des degrés-jours pondérés en fonction du gaz inférieurs à la normale - par rapport à la moyenne sur cinq ans - et les prévisions pour l'ensemble du mois d'octobre indiquent des températures douces dans une grande partie du pays, a indiqué Bespoke, ajoutant que cela maintenait "le risque en faveur d'une faible demande".

Mais Bespoke a également admis qu'il était "trop tôt" pour se fier à la météo comme facteur clé de l'action des prix, car l'importance de la météo automnale augmente généralement à partir de la mi-octobre.

Et même si la production augmente lentement, l'offre est encore fortement comprimée, notamment par l'ouragan Ida qui sévit depuis trois semaines et dont les répercussions se font encore sentir sur les opérations pétrolières et gazières dans le golfe du Mexique.

Le Bureau of Safety and Environmental Enforcement, l'agence chargée de surveiller la situation post-Ida, a déclaré mercredi que quelque 24,3 % de la capacité de production de gaz dans le Golfe n'avaient toujours pas été rétablis après la tempête.

Avertissement : Barani Krishnan utilise un éventail de points de vue différents des siens pour apporter de la diversité à son analyse d'un marché. Par souci de neutralité, il présente parfois des opinions contraires et des variables de marché. Il ne détient pas de position dans les matières premières et les titres sur lesquels il écrit.

Le Gaz Naturel peut-il encore rejoindre le sueil de 6$ ?
 

Lire Aussi

Goldwasser Exchange
GLOBAL+ investit l'or Par Goldwasser Exchange - 10/03/2021

Développé par Goldwasser Exchange, le portefeuille en gestion discrétionnaire GLOBAL+ a toujours fait la part belle aux métaux précieux et singulièrement à l’or. Raphaël Goldwasser...

Le Gaz Naturel peut-il encore rejoindre le sueil de 6$ ?

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email