🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

Les foncières commerciales dans le dur

Publié le 22/05/2020 13:30
FCHI
-
ACCP
-
RENA
-
URW
-
PUBP
-
LOIM
-

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Lorsque vous discutez des secteurs à éviter actuellement avec les gérants, ces derniers citent bien entendu l’aérien, l’automobile, les banques, le tourisme, mais aussi les foncières dites commerciales, c’est-à-dire celles qui sont propriétaires des centres commerciaux.

Et pour cause : ces grands complexes n’ont pas tous rouvert et, avec le confinement, un grand nombre de ménage se sont tournés vers l’e-commerce. Alors que la pandémie est encore loin d’être endiguée, la défiance est de rigueur, d’où d’importantes dépréciations d’actifs à prévoir.

Plus largement, il est permis de réfléchir sur la notion même d’actif net dans le contexte actuel, et il ne fait guère de doute que de nombreux baux commerciaux seront renégociés au cours des mois à venir.

De leur côté, les autorités ne desserrent pas l’étreinte, comme l’ont montré les propos du ministre de l’Economie Bruno Le Maire, qui, il y a quelques semaines, a expressément demandé aux foncières de consentir des efforts en matière de paiement des loyers.

Bref, l’horizon s’est nettement assombri, les objectifs annuels n’ont plus lieu d’être et les raisons ne manquent pas pour expliquer le recul de plus de 54% de l’action Klépierre (PA:LOIM) en l’espace de trois mois. Quand bien même le groupe ne ménage pas sa peine pour diminuer les dépenses d’exploitation, avec par exemple la baisse de 30% des rémunérations fixes de ses principaux dirigeants…

Unibail-Rodamco (AS:URW) bientôt mûre pour un rebond ?
Le titre Unibail-Rodamco a quant à lui fondu de quelque 70% au cours des trois derniers mois, d’où une capitalisation de l’ordre de 5,8 Mds€ parmi les plus faibles du CAC40, seules celles de Publicis (PA:PUBP), Accor (PA:ACCP) et Renault (PA:RENA) étant aujourd’hui inférieures. L’action offre bien sûr une gigantesque décote par rapport à l’actif net par action de 199,2 €, mais, établi en fin d’année dernière, celui-ci n’a plus lieu d’être.

Pour autant, même en le dépréciant de 50%, soit un actif net de l’ordre de 100 €, ce montant est encore plus de deux fois supérieur au cours de l’action Unibail-Rodamco. Quant au dividende, qui a été divisé par deux à 5,40 € au titre de 2019, il procure un rendement intéressant de l’ordre de 12%. Et en tablant sur une nouvelle division par deux pour 2020, le rendement s’établit à 6%, ce qui n’est pas non plus négligeable…

Mon propos n’est pas de vous faire acheter la valeur, mais plutôt de vous faire comprendre que si les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, ils ne descendant pas davantage jusqu’aux entrailles de la Terre. Au surplus, l’implantation d’Unibail-Rodamco en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, où la foncière détient de gigantesques centres commerciaux, constitue un beau motif d’espoir.

A l’arrivée, autant je m’interroge sur l’avenir des petites foncières commerciales, qui pour nombre d’entre elles n’ont pas les reins solides, autant un rebond est sûrement à prévoir chez les poids lourds du secteur. Sans doute pas assez prononcé pour rattraper tout le terrain boursier perdu, mais suffisamment pour ambitionner des plus-values de l’ordre de 20 à 25%.

Reconnaissons qu’une telle approche n’est pas du tout « tendance », mais être contrariant n’est pas toujours une mauvaise idée. Surtout dans des périodes marquées par de grandes incertitudes, comme celle que nous vivons actuellement.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés