Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Les rendements des Obligations d'Etat déclinent alors que le conflit en Ukraine booste l'aversion au risque

Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)Obligations08/03/2022 11:30
fr.investing.com/analysis/les-rendements-des-obligations-detat-declinent-alors-que-le-conflit-en-ukraine-booste-laversion-au-risque-200441358
Les rendements des Obligations d'Etat déclinent alors que le conflit en Ukraine booste l'aversion au risque
Par Investing.com (Darrell Delamaide/Investing.com)   |  08/03/2022 11:30
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Les rendements de l'emprunt de référence billet du Trésor à 10 ans ont connu d'importantes fluctuations au cours de la semaine écoulée, les fortunes de la guerre se battant contre les craintes d'inflation.

Taux à 10 aux US
Taux à 10 aux US


L'invasion de l'Ukraine par la Russie, avec l'intensification des bombardements sur les villes, qui a entraîné l'afflux de plus de 1,5 million de réfugiés, a alimenté le sentiment de perte de risque. Le rendement à 10 ans s'est établi lundi à près de 1,77 %, en hausse d'environ 6 points de base par rapport au début des échanges, après avoir atteint près de 1,79 % à un moment donné.

Cela contraste avec les pics de plus de 2 % pour l'indice de référence du Trésor avant l'invasion du 24 février, et même avec 1,99 % dans les premiers jours lorsque l'issue était loin d'être claire. Toutefois, il est désormais évident que la Russie ne remportera pas une victoire rapide, car l'armée de ce pays risque de s'enliser dans un conflit prolongé en raison de la forte résistance ukrainienne et des faux pas de Moscou.

Entre-temps, les pressions inflationnistes augmentent. Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a prévenu la semaine dernière, lors d'une déposition au Congrès, que le conflit ukrainien est susceptible d'accroître l'inflation en raison de la perturbation des approvisionnements en pétrole et gaz russes.

Le Brent, une référence mondiale, a pointé au-dessus de 130 dollars le baril lundi, alors que les discussions menées par les Etats-Unis sur l'interdiction des importations de pétrole et de gaz en provenance de Russie. Le chancelier allemand Olaf Scholz s'est toutefois défendu de cette idée, affirmant qu'elle n'était pas viable car l'Allemagne et le reste de l'Europe sont trop dépendants de ces approvisionnements pour maintenir leur niveau de vie.

M. Powell s'est également engagé à aller de l'avant avec une hausse des taux d'intérêt lors de la réunion de la Fed la semaine prochaine, mais il a précisé qu'elle se limiterait à la hausse standard d'un quart de point plutôt qu'à la mesure plus agressive que certains appellent de leurs vœux. M. Powell a reconnu que la Fed avait attendu trop longtemps, mais qu'elle doit maintenant marcher sur une corde raide entre le maintien des prévisions d'inflation et l'étouffement de la croissance économique.

Les taux de la zone euro s'effondrent

En Europe, le rendement de l'obligation allemande à 10 ans , qui sert de référence à la zone euro, est repassé en territoire négatif, après être remonté en février avant l'invasion de l'Ukraine.

Taux allemand à 10 ans
Taux allemand à 10 ans


Le rendement de l'obligation à 10 ans s'est établi à un cran en dessous de moins 0,03 % lundi en fin de journée, après s'être négocié à moins 0,07 % plus tôt dans la journée.

Le rendement de l'obligation Française à 10 ans a suivi le même chemin que celui de l'Allemagne, s'établissant à près de 0,46 % lundi après avoir atteint environ 0,7 % avant l'invasion. La France organise son élection présidentielle à deux tours le mois prochain, le président sortant Emmanuel Macron étant pratiquement assuré d'être réélu pour un second mandat de cinq ans, le conflit ukrainien annulant tout effort des autres candidats pour l'attaquer sur des questions intérieures.

Le rendement de l'obligation italienne à 10 ans a également baissé, s'établissant à environ 1,58% lundi soir, par rapport à la fourchette de 1,8-1,9% en février, lorsque la principale préoccupation de l'Europe était l'inflation.

Les craintes d'inflation empêcheront la Banque centrale européenne (BCE) d'adopter une attitude dovish lors de la réunion de son Conseil de politique monétaire jeudi, mais l'Ukraine empêchera également les initiatives belliqueuses, comme l'annonce d'une réduction du programme régulier d'achat d'actifs de la BCE, bien que le programme d'achat d'urgence en cas de pandémie doive prendre fin ce mois-ci.

Selon les analystes, la BCE n'est pas aussi en retard sur la hausse des taux que la Fed, car l'inflation n'est pas aussi élevée et le marché du travail n'est pas aussi tendu. En outre, le conflit en Ukraine est aux portes de l'Europe et l'impact sur son approvisionnement en énergie peut être beaucoup plus important.

Les rendements des Obligations d'Etat déclinent alors que le conflit en Ukraine booste l'aversion au risque
 

Lire Aussi

Les rendements des Obligations d'Etat déclinent alors que le conflit en Ukraine booste l'aversion au risque

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email