Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Consultez NVDA les ProTips complets pour évaluer les risques Réclamer -40%

L'inflation aux USA et au Royaume Uni seront les chiffres à surveiller cette semaine

fr.investing.com/analysis/linflation-aux-usa-et-au-royaume-uni-seront-les-chiffres-a-surveiller-cette-semaine-200447082
L'inflation aux USA et au Royaume Uni seront les chiffres à surveiller cette semaine
Par Philippe Lhermie   |  12/11/2023 23:28
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
 
GS
+0,22%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
CL
-2,60%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
L’indice ZEW en Allemagne
Les attentes des investisseurs devraient être en hausse pour le 4ème mois consécutif
Indice ZEW
Indice ZEW

L’indice devrait montrer une amélioration du sentiment des investisseurs allemands, étant donné que la FED et la BCE semblent avoir atteint le pic de leurs taux directeurs.
Et cette amélioration du sentiment serait la bienvenue, étant donné le pessimisme qui règne sur les chiffres européens.

A contrario, ce qui pourrait faire rechuter cet indicateur, c’est la situation au proche Orient car s’il y avait une escalade, cela conduirait à une hausse des prix du pétrole et du gaz. Mais, ce n’est pas le cas pour le moment.  

L’inflation aux USA
Une éventuelle remontée de l’indice hors énergie & alimentation pourrait repousser au 2ème semestre 2024, la première baisse de taux de la FED
 

Anticipations sur les Taux directeurs
Anticipations sur les Taux directeurs

La forte baisse des prix à la pompe devrait influencer l’indice d’inflation globale qui devrait rester inchangé ce mois-ci.

Le sondage auprès des consommateurs américains, calculé par l’Université du Michigan, a montré que ceux-ci anticipent plus d’inflation à venir, malgré la baisse des prix à la pompe et il ne faudrait pas que cet indice d’inflation confirme leurs craintes.
L’inflation hors alimentation & énergie calculée sur 12 mois glissants devrait rester stable à 4,1%, voire remonter.
Si c’était le cas, ce serait un rappel au marché, indiquant que l’inflation peut stagner, voire remonter. Et évidemment, cela empêchera la FED d’amorcer un cycle de baisse des taux relativement tôt.

On remarquera sur le graphe, que selon la banque Goldman Sachs (NYSE:GS), entre la BCE, la Banque d’Angleterre et la FED, c’est cette dernière qui devrait commencer son cycle de baisse des taux directeurs le plus tardivement.

L’inflation au Royaume-Uni
Une forte baisse est attendue
Inflation au Royaume-Uni
Inflation au Royaume-Uni

L’inflation est attendue à +4,8% contre +6,7% le mois précédent.
Cette baisse sera principalement due aux effets de base avec la disparition dans le calcul du mois de septembre 2022 qui avait subi une forte hausse de l’essence.
Il y a aussi la baisse de 7% du plafond des dépenses d’énergie par les ménages, décidé par l’OFGEM (le régulateur britannique indépendant de l’énergie) et qui est passé de 1976 GBP à 1834 GBP.

Je vous rappelle que l’inflation au Royaume-Uni avait atteint un pic à +11,1% en octobre 2022.

L’inconvénient pour les marchés, c’est que l’inflation hors alimentation & énergie devrait, elle, baisser beaucoup moins, voire très peu, de 6,1% en septembre à 5,8% ou 6,0% selon les économistes. Ce qui n’arrangerait pas les affaires de la Banque d’Angleterre car cela signifierait que les pressions inflationnistes domestiques restent élevées.

Les ventes au détail aux USA
Une baisse est attendue après 6 moins de gains consécutifs
Défaillances sur les cartes de Crédit aux USA
Défaillances sur les cartes de Crédit aux USA

Les ventes de détail devraient être impactées négativement par les ventes de véhicules qui sont en baisse ainsi que par les dépenses via les cartes de crédit.

La Fed de New York a reporté une hausse des défaillances sur ces cartes de crédit par les millenials qui ont contractés des crédits auto et des prêts étudiants.

Après la hausse pendant la pandémie grâce aux allocations notamment, l’épargne des ménages baisse maintenant et les conditions de crédit se durcissent.
De surcroît, c’est durant le mois d’octobre que la reprise des remboursements des prêts étudiants, a commencer à peser sur les ventes au détail.

Les ventes au détail au Royaume-Uni
Les ventes sont attendues en hausse
Ventes au détail au Royaume-Uni
Ventes au détail au Royaume-Uni

Les économistes anticipent des ventes au détail au Royaume-Uni en hausse de +0,5%.
Cela ferait suite à une baisse significative au mois de septembre et à des ventes d’habits pour l’hiver étant donné le refroidissement de la météo.

Une remontée des ventes en volume est attendue, c’est d’ailleurs aussi ce que nous indique l’indice du BRC (British Retail Consortium) qui est déflaté de son Shop Price Index, comme vous pouvez le voir, en noir sur le graphe.
Le souci, c’est que cette amélioration risque de ne pas durer, étant donné difficultés persistantes qui pèsent sur les dépenses des consommateurs.

Le US ShutDown
La fermeture totale des agences fédérales apparaît peu probable
Shutdowns aux USA
Shutdowns aux USA

Pour la 2ème fois, cette année, l’administration américaine a préparé les fonctionnaires à une fermeture, malgré l’annonce du nouveau « Speaker » de la Chambre des Représentants, Mr Mike Johnson, qui a déclaré « faites-nous confiance ».
Le Freedom Caucus continue de refuser de voter une « Continuing Resolution Bill » tant que des coupes drastiques dans les dépenses budgétaires ne seront pas réalisées.

S’il y avait une fermeture des administrations fédérales, cela pourrait commencer dès vendredi soir prochain, le 17 novembre.
Ce serait, environ un total de 2 millions de travailleurs civils et personnels militaires qui seront renvoyés chez eux ou forcés de travailler sans être payés.

Pour nous, traders, même si cela va faire les grands titres des journaux américains, cela n’aura pas d’impact durable sur les marchés à court terme pour l’instant.
Surtout, que Mike Johnson propose de voter une loi « par compartiments », ce qui permettrait de reporter le vote sur les sujets de désaccord et donc permettre que certaines administrations ne ferment pas.
C’est un projet (à l’origine du Freedom Caucus) qui pour l’instant, est entièrement rejeté par les Démocrates et certains Républicains modérés.

Il faudra utiliser toute crainte comme une opportunité de se positionner à un bon niveau.
Donc, on surveillera, dès demain mardi, la loi qui sera présentée au vote par Mike Johnson.

En tout cas, les leaders du « Grand Old Party » se sont engagés à voter la loi cette semaine. On verra cela dans les faits, car Mike Johnson a déjà dû retirer 2 projets de loi de dépenses de l’ordre du jour, après le refus de certains Républicains modérés.

L'inflation aux USA et au Royaume Uni seront les chiffres à surveiller cette semaine
 

Lire Aussi

Philippe Lhermie
Trading : La semaine des PMIs Par Philippe Lhermie - 19/02/2024

Presidents DayC’est « Presidents Day » aujourd’hui, donc je vous rappelle que cela signifie que Wall Street et les US Treasuries sont fermés. La 2ème place financière du Forex...

L'inflation aux USA et au Royaume Uni seront les chiffres à surveiller cette semaine

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email