Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

Prévisions BCE et hausse d'un demi point pour CAD et NZD

Publié le 14/04/2022 05:28
USD/JPY
-
USD/CAD
-
NZD/USD
-
CAD/USD
-
DXY
-

Le cycle de resserrement mondial bat son plein, avec des hausses de taux d'intérêt d'un demi-point de la part de la Banque du Canada et de la Reserve Bank of New Zealand. Les attentes de changements de la part des deux banques centrales n'ont pas empêché les dollars canadien et néo-zélandais de réagir fortement à ces ajustements. Le dollar canadien s'est envolé après la décision sur les taux, tandis que le dollar néo-zélandais a plongé. Leurs mouvements diamétralement opposés soulignent l'importance des orientations politiques.

À la surprise de nombreux investisseurs, dont nous, le dollar canadien s'est vendu avant la décision sur les taux d'intérêt, atteignant un plancher environ une heure avant que la Banque du Canada ne relève les taux d'intérêt de 50 points de base pour la première fois en 22 ans. Il s'agit de la plus importante mesure prise par la banque en plus de deux décennies.

Selon le gouverneur Tiff Macklem :

"L'économie peut supporter des taux d'intérêt plus élevés, et ils sont nécessaires."

Comme de nombreux pays dans le monde, le Canada est aux prises avec une inflation élevée - le dernier rapport sur les prix à la consommation de février indiquait que les prix augmentaient à leur rythme le plus rapide en 30 ans. L'invasion de l'Ukraine par la Russie a fait grimper les prix encore plus haut en mars. Bien qu'une hausse d'un demi-point et la fin des achats d'obligations aient été largement anticipées, les indications de Macklem ont fait grimper le loonie.

Il a déclaré : "Nous sommes prêts à agir aussi énergiquement que nécessaire pour ramener l'inflation sur la cible", ajoutant que les taux devraient revenir dans la "fourchette neutre de 2 à 3 %".

Le Canada devrait se préparer à un nouveau resserrement de 100 à 200 points de base cette année.

Le dollar néo-zélandais a plongé malgré une hausse de taux de même ampleur de la part de la Reserve Bank. La hausse d'un demi-point de la RBNZ a été une surprise, car les économistes s'attendaient à une hausse d'un quart de point. Cependant, selon la RBNZ, "le comité a convenu que la voie du moindre regret est d'augmenter davantage l'OCR maintenant, plutôt que plus tard, afin de contrer les attentes d'inflation croissantes."

Même si la RBNZ a déclaré "qu'il est approprié de continuer à resserrer les conditions monétaires à un certain rythme", les investisseurs ont interprété la décision d'hier comme une hausse dovish et un signe de ralentissement de la banque centrale. Celle-ci a augmenté les taux d'intérêt lors de quatre réunions consécutives depuis octobre, alors que l'inflation a atteint 5,9 %.

Aujourd'hui, l'attention se portera sur la Banque centrale européenne, qui ne devrait pas modifier sa politique monétaire. Bien que l'inflation élevée soit également un problème dans la zone euro, la croissance est entravée par les sanctions contre la Russie, les problèmes de chaîne d'approvisionnement et le choc de la hausse des coûts de l'alimentation et de l'énergie sur les consommateurs. La hausse des taux à long terme en Europe devrait contribuer à refroidir les prix. Même si la BCE ne peut pas relever ses taux cette semaine, certaines mesures peuvent être prises dans ce sens. La plus importante d'entre elles consiste à aborder son programme d'assouplissement quantitatif. Auparavant, la BCE a déclaré que les taux n'augmenteraient pas tant que les achats d'actifs ne prendraient pas fin. Le choix est maintenant de mettre fin à l'assouplissement quantitatif immédiatement ou de changer d'orientation en suggérant que les taux pourraient augmenter au fur et à mesure que l'assouplissement quantitatif se termine. Nous nous attendons à ce que la BCE relève les taux d'intérêt cette année, mais cette mesure pourrait ne pas intervenir avant la fin du troisième ou le début du quatrième trimestre, ce qui laisserait la banque centrale loin derrière ses pairs.

Le Dollar américain se négocie fortement, notamment contre le yen japonais, dans l'attente du rapport sur les ventes au détail de jeudi. Avec la hausse des prix et des salaires, la croissance des dépenses de consommation devrait s'accélérer. L'accent sera mis sur les prix de base - si les dépenses hors automobiles et essence sont supérieures, USD/JPY pourrait étendre ses gains. Même si ce n'est pas le cas, les attentes d'une hausse d'un demi-point lors de la prochaine réunion du FOMC resteront intactes.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés