⌛ Avez-vous raté le gain de 13% des ProPicks en mai? Profitez de nos choix d'actions pour juin.Voir actions

Un CAC40 bouleversé par l’arrivée de Thales

Publié le 26/06/2019 07:51
FCHI
-
BNPP
-
PEUP
-
CAGR
-
SOGN
-
MICP
-
AIR
-
RENA
-
TCFP
-
DAST
-
ADP
-
SAF
-
ATOS
-
VLOF
-
TEPRF
-
EDEN
-

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

L’arrivée de Thales (PA:TCFP), l’électronicien spécialisé dans l’aérospatiale, la défense ou encore la sécurité au sein du CAC40 est une juste récompense. Le groupe pèse en effet près de 23 milliards d’euros en Bourse suite notamment à une envolée de plus de 140% en l’espace de cinq ans.

Par ailleurs, ses performances économiques plaident largement en sa faveur. Sur 2019, le groupe vise ainsi un résultat d’exploitation autour de 2 milliards d’euros, une croissance organique entre 3 et 4% ou encore des prises de commandes supérieures à 18 milliards d’euros..

Enfin, une fois n’est pas coutume, la Bourse accueille un nouveau venu qui, avec un PER de 16, n’est pas survalorisé. Certes, ce n’est pas donné mais cela laisse tout de même une marge de progression d’au moins 10% pour le titre, ce qui est un minimum.

L’automobile réduite en peau de chagrin, le secteur de la défense se renforce
Le CAC 40 rabat donc ses cartes avec la sortie de Valeo (PA:VLOF), assez logique dans la mesure où sa capitalisation suite à ses déboires boursiers était retombée sur des niveaux de 6,3 milliards d’euros. Le secteur automobile voit ainsi sa pondération dans l’indice se réduire fortement à 3,2%, comptant simplement sur Michelin (PA:MICP), Renault (PA:RENA) ou encore Peugeot (PA:PEUP).

A l’opposé, la défense monte en puissance avec l’intégration de Thales – qui a largement sa place dans ce secteur – au sein du CAC. Un renforcement dû également à la hausse continue d’Airbus (PA:AIR) depuis le début de l’année, plus forte progression du CAC 40.

La pondération conjuguée d’Airbus, Safran (PA:SAF) et du nouveau venu Thales s’élève à plus de 10%, ce qui place la défense devant le secteur bancaire. En effet, les pondérations cumulées de Crédit Agricole (PA:CAGR), Société Générale (PA:SOGN) ou encore BNP Paribas (PA:BNPP) représentent seulement 6,4%, un chiffre historiquement bas…
Cependant, l’irruption des fintech et des taux d’intérêt proches de zéro laissent le secteur en proie à de vives incertitudes économiques.

Le CAC 40 est toujours tiré par le secteur du luxe avec une pondération de 18,6%. Et encore, je n’ai pas volontairement mis L’Oréal, le leader mondial des cosmétiques dans cet échantillon, alors que le luxe monte en puissance dans ses activités, et ses ratios boursiers, avec un PER de l’ordre de 30, le rapprochent de plus en plus d’un géant du luxe.

A noter également que Worldline va quitter le prestigieux CAC 40, une sortie attendue puisque ce dernier comptait 41 valeurs depuis la séparation de l’entreprise spécialiste des paiements et transactions d’avec sa maison mère Atos (PA:ATOS).

Pour tout vous avouer, je ne boude pas mon plaisir dans la mesure où sur tous les plateaux de télévision en 2017 (les replay le confirment), j’avais appelé de mes vœux une entrée au CAC40 de Dassault Systèmes (PA:DAST) (validé en septembre 2018) et de Thales.
Quels seront les prochains entrants ? ADP (PA:ADP) ? Teleperformance (PA:TEPRF) ? Bolloré ? Edenred (PA:EDEN) ? Faites vos jeux… Réponse dans quelques mois.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés