x
Dernière minute
0

Apple salué par Amnesty pour la traçabilité de l'origine de son cobalt

Actions15/11/2017 07:50
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. APPLE SALUÉ PAR AMNESTY POUR LA TRAÇABILITÉ DE L'ORIGINE DE SON COBALT

par Eric Onstad

LONDRES (Reuters) - Apple (NASDAQ:AAPL) est salué par un rapport d'Amnesty International pour le traçage effectué par le géant informatique pour s'assurer que le cobalt utilisé dans ses produits n'a pas été extrait par des enfants en République démocratique du Congo (RDC).

Selon le rapport publié mercredi par l'ONG internationale, le fabricant d'iPhone et d'iPod montre la voie dans ce domaine tandis que Microsoft (NASDAQ:MSFT) est à la traîne.

Microsoft a dit ne pas être d'accord avec les conclusions du rapport d'Amnesty International.

La RDC est de loin le plus grand producteur de cobalt, le pays représentant plus de la moitié des livraisons mondiales de ce métal, composant indispensable des batteries au lithium-ion.

Selon Amnesty, environ un cinquième de la production de cobalt de la RDC provient du travail à la main de mineurs en situation précaire, dont des enfants, et ce souvent dans des conditions dangereuses.

Le cobalt est devenu très prisé ces derniers mois, ce qui explique la récente envolée de 85% de son cours, du fait de la prévision de la hausse de la demande de batteries pour des véhicules électriques.

"Les sociétés ont la responsabilité de prouver qu'elles ne profitent pas de la misère de miniers qui travaillent dans des conditions déplorables en RDC", a souligné dans un communiqué Seema Joshi, représentante d'Amnesty International.

Depuis que l'ONG a publié un rapport pour avertir des dangers de non-respect des droits de l'homme en lien avec la production de cobalt au Congo en janvier 2016, Amnesty International a dressé la liste de 29 sociétés sur la manière dont elles tracent la provenance de leur cobalt.

"Apple est devenue la première société à publier les noms de ses fournisseurs de cobalt, tandis que d'autres marques électroniques n'ont, de manière inquiétante, fait que trop peu de progrès", ajoute le communiqué.

RENAULT ÉGALEMENT POINTÉ DU DOIGT

Microsoft fait partie des 26 sociétés qui n'ont pas donné de précisions sur leurs fournisseurs, ajoute l'ONG.

En réponse, Microsoft a fait savoir via une lettre avoir une démarche globale auprès de ses fournisseurs et sur place pour lutter contre les causes économiques et sociales du travail des enfants.

"Malgré les allégations d'Amnesty International, Microsoft a réalisé des progrès significatifs sur ce problème important", estime le géant des logiciels dans cette lettre.

Selon le rapport d'Amnesty, le plus gros acheteur de minerai auprès de mineurs de petite taille était l'an dernier Congo Dongfang Mining International, une filiale exclusive du géant chinois Zhejiang Huayou Colbalt Ltd.

Depuis la publication de ce rapport l'année dernière, Huayou Cobalt a pris "un nombre de mesures" en conformité avec les normes internationales mais "des carences dans l'information subsistent", note Amnesty International.

Selon le rapport de l'ONG, ses chercheurs ont encore trouvé en mars dernier des adultes et des enfants travaillant dans des conditions dangereuses sur des mines.

La compagnie Huayou, dans une lettre à Amnesty, affirme que le travail des enfants était une situation délicate causée par la pauvreté et a ajouté se pencher sur différentes initiatives comme la construction d'écoles et l'aide aux petites entreprises via les micro-crédits.

Des prévisions suggèrent que la demande de cobalt va doubler dans les dix prochaines années du fait de son utilisation dans les batteries des voitures électriques.

Amnesty International note dans son rapport que BMW (DE:BMWG) est le constructeur automobile à avoir fait le plus de progrès concernant le cobalt utilisé, tandis que Renault (PA:RENA) "a des résultats particulièrement mauvais".

Le constructeur français a annoncé avoir mis en place un groupe de travail avec ses fournisseurs qui ont déjà partagé leurs systèmes de contrôles, leurs règles d'approvisionnement et les détails des audits réalisés.

Renault a aussi rejoint la commission dite Initiative matières premières responsables qui devrait mener ses premiers audits d'ici la fin de l'année, a précisé la firme française.

(Jean Terzian pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Apple salué par Amnesty pour la traçabilité de l'origine de son cobalt
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Exprimez-vous
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier
Publier également sur :
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier 1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme :

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail