x
Dernière minute
0

Fuite économique et spectre de l'indépendance: le Québec, précédent de la Catalogne

Economie11/10/2017 09:15
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
Vue de Montréal dans la province du Québec, le 10 octobre 2010 (Photo Daniel SLIM. AFP)

La crise en Catalogne où plusieurs grandes entreprises délocalisent leur siège social, de crainte d'être coupées du marché de l'Union européenne en cas de séparation de cette région de l'Espagne, s’apparente à la situation au Québec après l'arrivée au pouvoir des indépendantistes en 1976.

"Il y a des similitudes, la classe d'affaires est rarement favorable à ce genre de séparation. C'est en partie lié à des décisions d'entreprises mais il y a aussi du chantage politique ou économique", selon Mario Polèse, professeur à l'Institut national de la recherche scientifique du Québec.

La victoire électorale du Parti québécois (PQ) aux élections provinciales du 15 novembre 1976 avait vivement inquiété la communauté anglophone du Québec, minoritaire mais aux commandes de l'économie de la province depuis la chute de la Nouvelle-France, en 1760.

"Pour les anglophones, c'était un choc énorme de voir un petit parti qui n'existait même pas électoralement sept ans plus tôt prendre le pouvoir et promettre l'indépendance" du Québec, explique M. Polèse à l'AFP.

Le PQ promet non seulement un référendum sur l'indépendance mais dès 1977, il renforce la loi faisant du français la seule langue officielle de la province. Elle devient aussi la langue de travail dans presque toutes les grandes entreprises et celle de scolarisation pour les nouveaux immigrés.

Pris de panique, "à peu près 200.000 anglophones" quittent la province dans les quinze années suivantes, emmenant avec eux quantités de sièges sociaux d'entreprises qu'ils contrôlent depuis toujours.

Entre janvier 1977 et novembre 1978, Montréal assiste au départ de 263 sièges sociaux, selon un décompte du Conseil du patronat du Québec.

En janvier 1978, "véritable coup de tonnerre", l'emblématique assureur Sun Life annonce le déménagement de son siège social et de ses quelque 800 employés, de Montréal, sa ville de naissance, à Toronto, invoquant les contraintes linguistiques.

- Descente aux enfers -

D'autres, comme la Banque de Montréal, tout en conservant son siège social dans la ville éponyme, transfèrent dans les faits la majeure partie des fonctions de direction à Toronto.

La défaite sans appel des indépendantistes au référendum québécois du 20 mai 1980 ne changera rien à la situation: Toronto a désormais détrôné Montréal comme métropole économique du Canada et devient même la plus grande ville du Canada au recensement de 1981.

Montréal amorce une longue descente aux enfers sur le plan économique. Dernier clou dans le cercueil: en 1997, la Bourse de Montréal cède à celle de Toronto les échanges sur les actions des sociétés. Dix ans plus tard, les deux places boursières ont fusionné.

"La situation était très différente de celle en Catalogne, il y avait à l'époque au Québec une situation semi-coloniale", estime M. Polèse.

"Même si Montréal était aux deux tiers francophone par sa population, on ne savait pas qu'on était dans une ville francophone, la plupart des affiches étaient en anglais, la langue des affaires, c'était l'anglais et toute l'économie était largement dominée par une minorité anglophone".

"La grande différence entre la Catalogne et le Québec, c'est qu'ici, même dans les pires moments, jamais un siège social d'une entreprise francophone n'aurait pensé partir" de la province même si la plupart de leurs dirigeants étaient hostiles à l'indépendance.

Mais ce fut le cas en 1995 lors du second référendum, perdu de justesse par les indépendantistes québécois. C'est que, entretemps, une nouvelle classe d'affaires francophone avait pris les rênes de l'économie de la province.

Fuite économique et spectre de l'indépendance: le Québec, précédent de la Catalogne
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Exprimez-vous
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier
Publier également sur :
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
Publier 1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme :

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via mail