📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

Crise énergétique : Effet Lehman Brothers possible pour les entreprises européennes

Publié le 07/09/2022 11:36
© Reuters.
CNA
-
0M2Z
-
UN0k
-
TFMBMc1
-

Par Alessandro Albano 

Investing.com - La hausse du prix du gaz et les interventions de divers gouvernements pour soutenir les entreprises énergétiques pourraient déclencher une crise sans précédent dans le secteur européen de l'énergie, semblable à ce qui s'est passé avec Lehman Brothers en 2008.

Le ministre finlandais des finances, Mika Lintila, et le ministre allemand de l'économie, Robert Habeck, ont donné ces sombres prévisions pour l'industrie européenne, après que les deux pays ont accordé des dizaines de milliards d'euros d'aide aux entreprises énergétiques de leurs pays respectifs.

En effet, de plus en plus d'Etats européens se précipitent à la rescousse en offrant des financements par le biais de garanties ou de lignes de crédit pour éviter la défaillance des acteurs de l'énergie qui sont contraints d'acheter du gaz et d'autres biens énergétiques à des prix insoutenables.

Les cas de l'allemand Uniper (ETR:UN01), du britannique Centrica (LON:CNA) ou du suisse Axpo ne sont que les derniers exemples en date de la manière dont les groupes énergétiques doivent compter sur les liquidités de l'État pour éviter l'arrêt des activités centrales quotidiennes.

Pour cette raison, la République tchèque soumettra aux ministres européens de l'énergie, lors de leur réunion extraordinaire du 9 septembre vendredi, la proposition de mettre en place une ligne de crédit maximale au niveau européen pour les opérateurs confrontés à des appels de marge de la part de leurs créanciers.

Un danger, celui des appels de marge, qui, selon le norvégien Equinor (LON:0M2Z), s'élèvent à 1 500 milliards de dollars dans le commerce européen de l'énergie, et qui nécessiteront "un fort soutien en matière de liquidités", comme l'a déclaré Helge Haugane, premier vice-président d'Equinor pour le gaz et l'énergie, dans une interview.

Le problème, selon M. Haugane, concerne "les échanges de produits dérivés, alors que le marché physique fonctionne pour l'instant", a-t-il déclaré, ajoutant que l'estimation de 1,5 billion de dollars faite par la société énergétique pour soutenir les échanges dits "papier" est "prudente".

"Les entreprises perdent de l'argent à cause des appels de marge et des exigences en matière de garanties", a déclaré Kristian Ruby, secrétaire général du groupe industriel Eurelectric. "Cela soulève la question suivante : que se passera-t-il si les choses empirent ? Les gouvernements doivent être prêts à faire face à une telle situation et à soutenir les entreprises par des crédits directs, sinon l'une d'entre elles risque de tomber et d'entraîner les autres dans sa chute", a ajouté M. Ruby.

Selon Bloomberg, la Commission européenne envisage de nouveaux instruments pour favoriser la liquidité, notamment une éventuelle intervention de la Banque centrale européenne par le biais de nouvelles lignes de crédit, de nouvelles marges de garantie ou d'une suspension temporaire des marchés dérivés.

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés