Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Le Covid-19 fait peur aux Banques Centrales; Branson dans l'Espace; Didi Attaqué - Ce qui fait bouger les marchés

Economie12/07/2021 12:35
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters

Par Geoffrey Smith 

Investing.com -- Les banquiers centraux du monde entier s'effraient de la dernière augmentation des cas de Covid-19. Les États-Unis ont rapporté ce week-end le nombre de cas le plus élevé depuis deux mois. Les régulateurs chinois s'en prennent à nouveau à Didi et à d'autres grandes sociétés Internet, et le pétrole chute après que les données de la CFTC ont montré que le marché est sérieusement déséquilibré. Voici ce qu'il faut savoir sur les marchés financiers ce lundi 12 juillet.

1. La flambée de Covid-19 hante les banques centrales

Les banques centrales du monde entier se montrent plus prudentes quant à la trajectoire de la reprise économique, alors que la dernière vague de Covid-19 menace de forcer une nouvelle série de mesures restrictives.

Le président de la réserve fédérale de Richmond, Tom Barkin, a prévenu dans une interview au Wall Street Journal que le marché du travail américain n'est pas encore assez fort pour justifier une réduction des achats d'obligations, ajoutant ainsi aux préoccupations exprimées par la réserve fédérale de San Francisco Mary Daly la semaine dernière.

Dimanche, la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a déclaré à l'agence Bloomberg que son programme phare d'achat d'obligations serait probablement prolongé au-delà de mars de l'année prochaine, mais sous un autre nom afin d'apaiser les faucons allemands qui souhaitent une fin rapide.

Dans la nuit, les banques centrales de l'Indonésie}} et de Thaïlande, deux pays qui connaissent une forte augmentation des cas de coronavirus, ont averti qu'elles allaient probablement manquer leurs prévisions de croissance pour cette année.

2. Les régulateurs chinois frappent Didi et d'autres

Les régulateurs chinois ont annoncé ce week-end qu'ils soumettraient toutes les entreprises comptant plus d'un million d'utilisateurs à un examen de leur politique en matière de données avant d'approuver leur inscription aux États-Unis, s'octroyant ainsi un droit de veto sur toutes les futures inscriptions de technologies chinoises aux États-Unis.

Cette décision est la dernière en date à creuser le fossé entre les marchés financiers chinois et américains, dans le cadre de ce qui apparaît comme une répression concertée et multiforme de la puissance économique des plus grandes entreprises technologiques chinoises.

L'administration chinoise du cyberespace a déclaré vendredi qu'elle avait ordonné le retrait de 25 autres applications exploitées par Didi Global (NYSE:DIDI) des magasins d'applications locaux. Les autorités antitrust ont confirmé qu'elles bloqueraient un projet de fusion entre deux unités de Tencent Holdings (OTC:TCEHY), qui aurait renforcé la domination de la société sur le marché local des jeux. Ils font également pression sur la branche musicale de Tencent pour qu'elle renonce à ses droits de monopole sur certains catalogues de chansons.

3. Les actions vont chuter à l'ouverture. Disney en ligne de mire après les débuts de Black Widow

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en demi-teinte plus tard, les craintes concernant la propagation de Covid-19 pesant sur le sentiment à l'égard des jeux de " réouverture " qui ont dominé le deuxième trimestre.

Samedi, les États-Unis ont enregistré le nombre de nouveaux cas le plus élevé depuis le mois de mai. La variante Delta, hautement transmissible, continue de se propager, en particulier dans les États où les taux de vaccination sont les plus faibles. Ceux-ci se trouvent principalement dans le Midwest et le Sud du pays.

A 6h25 ET, les Dow Jones futures étaient en baisse de 183 points, soit 0,5%, tandis que les S&P 500 futures étaient en baisse de 0,3%. Les contrats à terme du NASDAQ ont surperformé avec une hausse de 0,1%, les investisseurs délaissant les valeurs de rendement au profit des valeurs de croissance.

Parmi les valeurs susceptibles de faire l'objet d'une attention particulière, citons Walt Disney (NYSE:DIS), après que son film Black Widow a rapporté 218 millions de dollars lors de son premier week-end. Quelque 60 millions de dollars ont été générés par la distribution via la chaîne de streaming Disney+. Pfizer (NYSE:PFE) et BioNTech (NASDAQ:BNTX) seront également dans la ligne de mire. Leurs représentants rencontreront plus tard les régulateurs américains pour discuter de leurs projets de distribution de "rappels" de leur vaccin Covid-19.

4. Branson dans l'espace

Virgin Galactic (NYSE:SPCE), qui a franchi ce week-end une étape importante sur la voie du tourisme spatial commercial, sera également au centre de l'attention.

Le premier vol d'essai en équipage complet de la société - transportant inévitablement son fondateur milliardaire Richard Branson - s'est déroulé sans accroc notable dimanche. Deux autres vols d'essai sont prévus avant le lancement prévu des services commerciaux l'année prochaine.

L'action Virgin Galactic, qui s'est fortement dépréciée au début de l'année après que Richard Branson et son président Chamath Palihapitiya eurent vendu leurs positions, a augmenté de plus de 10 % dans les échanges avant bourse.

5. Le pétrole glisse sur des craintes de positionnement long

Les prix du pétrole brut ont chuté sur fond d'inquiétudes concernant la croissance économique, qui s'affaiblit à un moment où certains indicateurs de marché commencent à présenter un déséquilibre inquiétant.

Le rapport entre les positions longues et courtes sur les contrats à terme de pétrole brut, rapporté par la Commodity Futures Trading Commission, a atteint 23 au cours de la semaine du 15 juin. C'est le plus haut niveau depuis trois ans, alors qu'il était de six au début de l'année.

À 6 h 25, les contrats à terme sur le brut américain étaient en baisse de 1,6 % à 73,36 dollars le baril, tandis que les contrats à terme sur le brent étaient en baisse de 1,6 % à 74,34 dollars le baril.

L'impasse persistante des négociations visant à relancer l'accord sur le nucléaire iranien a semblé avoir peu d'impact dans les deux sens.

Le Covid-19 fait peur aux Banques Centrales; Branson dans l'Espace; Didi Attaqué - Ce qui fait bouger les marchés
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email