Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

Top 5 des dossiers clés à surveiller sur les marchés pour la semaine du 8 avril

Publié le 07/04/2024 12:04
© Reuters
US500
-
C
-
JPM
-
WFC
-
LCO
-
CL
-
DAL
-
BLK
-

Investing.com - Les données relatives à l'inflation aux États-Unis seront au centre de l'attention au cours de la semaine à venir, après que le rapport sur l'emploi de vendredi ait fait naître la perspective que la Réserve fédérale puisse retarder plus longtemps les réductions de taux d'intérêt. Les grandes banques entament la saison des bénéfices, la Banque centrale européenne doit se réunir et les risques géopolitiques semblent continuer à soutenir les prix du pétrole. Voici ce qu'il faut savoir pour commencer la semaine.

  1. Données sur l'inflation aux États-Unis

Les économistes s'attendent à ce que l'inflation de base, qui exclut les coûts des aliments et du carburant, ralentisse à 3.7% en glissement annuel, contre 3,8 % le mois précédent.

Les données des prix à la production jeudi devraient indiquer une augmentation plus modérée.

Les données sur l'inflation interviennent après que les chiffres publiés vendredi ont montré que l'économie américaine a ajouté beaucoup plus d'emplois que prévu le mois dernier, tandis que les salaires ont augmenté à un rythme régulier, ce qui indique que le rythme de l'inflation pourrait être lent à modéré.

La combinaison de données solides sur l'emploi et de progrès lents en matière d'inflation au cours des deux derniers mois a amplifié les appels des hauts responsables de la Fed - y compris le président Jerome Powell - à faire preuve de "patience" à l'approche de la décision sur le moment de réduire les taux d'intérêt.

  1. Procès-verbal de la Fed, orateurs

La Fed doit publier mercredi les minutes de sa réunion de mars, où les responsables ont continué à prévoir trois baisses pour cette année, bien qu'avec moins de conviction par rapport à leurs prévisions de la fin de l'année dernière.

À la suite des données sur l'emploi publiées vendredi, les marchés monétaires prévoient désormais deux baisses de taux cette année, contre trois auparavant.

Les observateurs du marché auront également l'occasion d'entendre le président de la Fed de New York, John Williams, jeudi.

Vendredi, Michelle Bowman, gouverneur de la Fed, a minimisé l'urgence d'une réduction des taux et a averti que si les progrès en matière d'inflation s'arrêtaient, cela pourrait même pousser la banque centrale à augmenter à nouveau les taux.

  1. Revenus

Les rapports trimestriels des grandes banques donneront le coup d'envoi de la saison des résultats vendredi.

Les investisseurs comptent sur la solidité des bénéfices des entreprises cette année pour soutenir la hausse des valorisations, alors que le marché boursier a atteint des sommets inégalés.

Le S&P 500 est en hausse de plus de 9 % depuis le début de l'année, après avoir enregistré sa meilleure performance au premier trimestre depuis 2019. Mais la barre risque de s'élever pour que les actions continuent à progresser à ce rythme, ce qui accroît la pression sur les entreprises pour qu'elles fournissent des résultats solides.

Les investisseurs seront également attentifs aux points de vue des entreprises sur l'économie et l'inflation.

JPMorgan Chase (NYSE :JPM), Citigroup Inc (NYSE :C) et Wells Fargo (NYSE :WFC) publient tous leurs résultats vendredi. Delta Air Lines (NYSE :DAL) et BlackRock (NYSE :BLK) sont parmi les autres grands noms qui devraient fournir des mises à jour trimestrielles au cours de la semaine.

  1. Prix du pétrole

Les prix du pétrole ont enregistré un deuxième gain hebdomadaire la semaine dernière, soutenus par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, les inquiétudes concernant le resserrement de l'offre et les attentes concernant la croissance de la demande.

Vendredi, le pétrole brut a atteint ses niveaux les plus élevés depuis octobre. Les contrats à terme sur U.S. crude ont augmenté de 32 cents pour atteindre 86,91 dollars le baril, tandis que Brent a augmenté de 52 cents pour atteindre 91,17 dollars le baril.

Les tensions géopolitiques devraient continuer à soutenir les prix du pétrole, les marchés étant attentifs à tout signe de conflit direct entre l'Iran, troisième producteur de l'OPEP, et Israël, qui pourrait resserrer davantage l'offre.

"Si l'Iran attaque directement Israël, cela ne s'est jamais produit auparavant", a déclaré à Reuters Phil Flynn, analyste chez Price Futures Group. "Il s'agit simplement d'un autre domino de risque géopolitique sur le point de tomber.

  1. Réunion de la BCE

La BCE se réunit jeudi et on s'attend à ce qu'elle maintienne ses taux avant d'entamer un cycle de réduction des taux en juin.

Les marchés considèrent qu'il y a presque 100 % de chances qu'une réduction de 25 points de base ait lieu en juin, de sorte que les commentaires de la présidente Christine Lagarde seront suivis de près pour obtenir un feu vert.

De nombreux responsables politiques ont explicitement indiqué que le mois de juin serait la date de la première action et les dernières données ont montré que la zone euro a connu une baisse inattendue de 2,4 % en mars, ce qui renforce les attentes d'une réduction des taux d'intérêt.

Outre la BCE, les banquiers centraux se réunissent mercredi au Canada et en Nouvelle-Zélande, et vendredi à Singapour et en Corée du Sud, sans qu'aucun changement de taux ne soit attendu.

(Reuters a contribué à la rédaction)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés