Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

2 raisons pour une fin d'année malheureuse pour la bourse selon Morgan Stanley

Publié le 31/10/2023 15:50
Mis à jour le 31/10/2023 15:50

Investing.com - Les investisseurs qui espèrent un grand rallye pour terminer l'année après une période de faibles performances pour les actions risquent d'être déçus.

Selon Mike Wilson, de Morgan Stanley (NYSE:MS), il est peu probable que le marché récupère ses gains de l'été. Dans une note adressée à ses clients, le stratège en chef de la banque a déclaré qu'il pensait que le S&P 500 devrait terminer l'année à son objectif de longue date de 3900, soit environ 6 % de moins que la clôture de lundi (4166,82).

Deux raisons expliquent les prévisions négatives de M. Wilson. Tout d'abord, les perspectives macroéconomiques s'assombrissent malgré des données solides.

"La solidité des données principales sur l'emploi masque les vents contraires auxquels sont confrontés les entreprises et les ménages moyens et auxquels la Fed ne peut pas répondre de manière proactive", a écrit M. Wilson.

Les États-Unis ont enregistré une forte croissance du PIB et de l'emploi ce mois-ci, ce qui masque la douleur ressentie par les entreprises et les ménages américains moyens. Alors que les remboursements de prêts étudiants reprennent, que les coûts d'emprunt augmentent et que les défaillances de prêts se multiplient, ces tendances donnent une image différente de la direction que prend l'économie.

Deuxième raison invoquée par M. Wilson : le supercarburant du S&P 500 s'épuise, car certaines des plus grandes actions dégringolent après des résultats décevants. Qui plus est, même les entreprises qui publient des résultats convenables voient leurs actions baisser par la suite, note M. Wilson.

"La plupart des grandes capitalisations qui ont publié leurs résultats jusqu'à présent ne se sont pas bien négociées après leurs résultats du troisième trimestre", écrit-il. "Ce groupe n'étant pas en mesure d'inverser la correction en cours et de maintenir l'indice au-dessus des niveaux techniques clés, c'est une raison de plus pour laquelle une reprise vers la fin de l'année nous semble plus improbable."

Il ajoute : "Autre signe que cette révision négative est un signe avant-coureur pour les bénéfices du quatrième trimestre et de 2024, les actions se négocient mal après les rapports sur les bénéfices, qu'ils soient bons ou mauvais."

Les "baissiers" ont fait valoir que le marché s'est globalement redressé cette année grâce aux "Sept Magnifiques". Si on les enlève, le S&P 500 n'est plus du tout le même. Le S&P 500 n'étant soutenu que par sept sociétés, dont beaucoup ont chuté après la publication des résultats, l'indice de référence pourrait avoir du mal à prendre de l'élan à l'approche de la fin de l'année.

"Comme nous l'avons noté, en fin de cycle, l'incertitude est plus élevée que la moyenne. Par conséquent, la dynamique des prix dicte souvent l'opinion des investisseurs sur les fondamentaux et donc la confiance et le positionnement de chacun.

Derniers commentaires

Ce qui va être douloureux pour les 'shorters à gogo', ce sont les dépenses des ménages pour la fin de l'année, ça va être énorme.
Fin 2022 il y a avait 3 raisons pour mal finir l'année !?Les enfoirés (pour rester polis) de shorts, ils y croient, ils en font du bashing partout, ils le veulent leur argent facile.
loool ils avient predis un mauvais debut d annee 2023 et une bonne fin d annee... ils sont bons les specialistes... jme marre si un rally de fin d annee demarre avec la pause des taux🤣🤣
Pessimisme forcé de vendeurs à découvert.
C est vrai, complètement déprimant ouvrir cette aplication tous les jours et voir publiés que des avis negatif, pessimistes et carastrophiques..
Encore et toujours ce pessimisme! Une spécialité chez vous! !
Vous ne pourrez pas prétendre ne pas avoir été averti... À bon entendeur...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés