Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

Amundi-UniCredit veut conclure un accord de distribution amélioré en 2024

Publié le 21/02/2024 18:58
Mis à jour le 21/02/2024 19:00
© Reuters. Photo d'archives du logo d'UniCredit. /Photo prise le 8 février 2016 à Milan, Italie/REUTERS/Stefano Rellandini

MILAN (Reuters) - UniCredit souhaite convenir en 2024 de meilleures conditions sur l'accord de distribution qui lie la banque à Amundi, sans quoi la société de gestion française pourrait perdre son principal distributeur italien après l'expiration, en 2027, du contrat qui lie les deux groupes, a déclaré une source proche du dossier.

Une renégociation anticipée visant à prolonger le contrat à des conditions plus favorables pour UniCredit permettrait au groupe d'augmenter ses commissions dès l'année prochaine, a déclaré cette source.

Amundi et d'UniCredit se sont refusés à tout commentaire.

Pour conserver un partenaire clé sur son plus grand marché étranger, Amundi envisagerait de proposer à UniCredit de recevoir une part plus importante des frais perçus sur la vente de produits, ont indiqué des sources à Reuters.

Selon l'accord sur dix ans conclu lors de la vente du gérant interne d'UniCredit Pioneer à Amundi, en 2017, les fonds du groupe français doivent représenter une part prédéfinie du total des actifs sous gestion (AUM) de la banque italienne.

Plus tôt en février, lors de la présentation de ses résultats annuels, Andrea Orcel, directeur général d'UniCredit, a déclaré que le groupe dépend d'Amundi pour 70 à 80% de son activité de gestion d'actifs, ajoutant que la banque s'était concentrée sur la "création de valeur" sur la partie "qui est, entre guillemets, gratuite".

© Reuters. Photo d'archives du logo d'UniCredit. /Photo prise le 8 février 2016 à Milan, Italie/REUTERS/Stefano Rellandini

Des sources ont déclaré que les relations entre les deux groupes étaient compliquées par la décision prise en 2022 par le principal actionnaire d'Amundi, le Crédit Agricole (EPA:CAGR), de devenir le principal investisseur de Banco BPM (BIT:BAMI), une banque plus petite qu'UniCredit a envisagé de racheter.

Les commissions ont représenté 32% des revenus d'UniCredit 2023, en hausse de 1% par rapport à l'année précédente si l'on exclut un impact de 235 millions d'euros dû à la réduction des commissions sur les comptes courants et au coût des opérations de titrisation.

(Reportage de Valentina Za, version française Augustin Turpin, édité par Zhifan Liu)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés