😎 Soldes d'été exclusives - Jusqu'à 50 % de réduction sur les choix d'actions par IA d'InvestingProPROFITER DES SOLDES

BP annonce une baisse de 40 % de ses bénéfices au premier trimestre, à la traîne par rapport à ses pairs du secteur dans un contexte de faibles prix de l’énergie

Publié le 07/05/2024 13:32
Mis à jour le 07/05/2024 14:31
BP annonce une baisse de 40 % de ses bénéfices au premier trimestre, à la traîne par rapport à ses pairs du secteur dans un contexte de faibles prix de l’énergie
CVX
-
BP
-
SHEL
-
XOM
-
NG
-

BP (LON:BP) a annoncé une baisse significative de 40 % de ses bénéfices au premier trimestre, avec des bénéfices tombés à 2,7 milliards de dollars, une performance inférieure aux attentes des analystes en raison de la baisse des prix de l’énergie et de revers opérationnels, notamment une panne d’une raffinerie aux États-Unis.

À la traîne face aux défis de l’industrie

Les derniers résultats financiers de BP en font le dernier des principaux géants pétroliers occidentaux à divulguer ses résultats pour le premier trimestre.

En revanche, Shell (AS:SHEL) a enregistré un solide bénéfice net de 7,7 milliards de dollars la semaine dernière, bénéficiant des perturbations dans le transport maritime sur la mer Rouge et dans le raffinage russe qui ont stimulé les activités de commerce du pétrole.

Pendant ce temps, d’autres homologues du secteur comme Exxon Mobil (NYSE:XOM), Chevron (NYSE:CVX) et TotalEnergies ont signalé une baisse de leurs bénéfices, en grande partie due à une forte baisse des prix du gaz naturel, reflétant une plus grande volatilité du marché.

Stabilité des dividendes dans un contexte de tensions financières

Malgré la crise, le géant pétrolier basé à Londres a maintenu son dividende à 7,27 cents par action et a poursuivi son programme de rachat d’actions à 1,75 milliard de dollars pour les trois prochains mois.

Cependant, le bénéfice de la société a été inférieur de 5 % aux prévisions des analystes, ce qui a compliqué les efforts du PDG Murray Auchincloss pour stabiliser l’entreprise après la démission brutale de son prédécesseur, Bernard Looney, en septembre.

Changements stratégiques et mesures de réduction des coûts

Auchincloss, qui était auparavant responsable des finances chez Looney, s’est engagé à rationaliser les opérations de BP et à réduire les coûts dans un contexte de scepticisme croissant des investisseurs quant à la stratégie de l’entreprise visant à délaisser le pétrole et le gaz traditionnels pour développer ses activités à faible émission de carbone.

Dans le cadre de cette stratégie, BP s’est fixé pour objectif de réaliser des économies de coûts de trésorerie d’au moins 2 milliards de dollars d’ici la fin 2026 par rapport aux niveaux de 2023.

Santé financière et réaction du marché

Les flux de trésorerie de BP ont diminué de 34 %, à 5 milliards de dollars, après le réapprovisionnement des stocks de diesel et d’essence avant la saison estivale.

De plus, la dette de la société a augmenté pour atteindre 53 milliards de dollars et son ratio d’endettement par rapport à la capitalisation boursière est passé à 22 %, contre 19,7 % au trimestre précédent.

Suite à cette annonce, les actions de BP étaient en baisse de 0,2% à 08h52 GMT, sous-performant par rapport au gain de 1,5% de l’indice énergétique européen.

Alors que BP traverse ces temps difficiles, le secteur surveillera de près la manière dont ses nouvelles stratégies et mesures de réduction des coûts se dérouleront afin de reprendre pied et de retrouver la confiance des investisseurs dans un marché de plus en plus compétitif et volatil.

Cet article est apparu en premier sur Invezz.com France

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés