📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

CMA CGM-Le bénéfice chute encore au T3, amélioration des volumes

Publié le 10/11/2023 17:47
Mis à jour le 10/11/2023 19:10
© Reuters. Le président français Emmanuel Macron serre la main du directeur général de la compagnie maritime CMA CGM Rodolphe Saade/LUDOVIC MARIN/

(Reuters) - L'armateur CMA CGM a fait état vendredi d'une nouvelle forte baisse de son bénéfice trimestriel alors que la ruée sur le transport maritime déclenché par la pandémie de COVID-19 continue à s'estomper.

Les volumes ont toutefois augmenté sur un an, les déstockages aux États-Unis étant compensés par une forte demande dans d'autres parties du monde.

Le ralentissement de l'économie a exacerbé le recul des prix du transport maritime par rapport aux niveaux records atteints à la suite de la pandémie de COVID-19, qui avaient permis à CMA CGM, contrôlée par la famille fondatrice Saadé, de réaliser des bénéfices record.

Le géant du transport maritime basé à Marseille s'est ainsi montré prudent pour 2024, les perspectives d'un rebond du commerce mondial lorsque les entreprises américaines auront fini de diminuer leurs stocks étant tempérées par une faible croissance économique et de nouvelles capacités attendues continuant à peser sur les taux de fret.

Son concurrent danois Maersk a déclaré la semaine dernière qu'il supprimerait 10.000 emplois, citant des conditions de marché qui restent faibles.

Les taux de fret se sont stabilisés autour des niveaux de 2019, mais il est très difficile d'anticiper la tendance en 2024, a déclaré aux journalistes Ramon Fernandez, directeur financier de CMA CGM.

"Il y a sans doute plus de risques que d'opportunités du coté de la demande", a-t-il dit.

INQUIÉTUDES SUR L'OFFRE

Une augmentation potentielle de 9% de la capacité mondiale en 2024, en plus d'une expansion attendue de 5% au second semestre de cette année, soulève également des inquiétudes quant à l'offre après la vague de commandes de navires après la pandémoe, a déclaré Fernandez.

La mise au rebut de navires plus anciens, en partie motivée par l'adaptation du secteur aux nouvelles réglementations en matière d'émissions en Europe, serait cruciale pour équilibrer l'offre, a-t-il ajouté, précisant que le groupe n'avait annulé aucune de ses commandes.

Les volumes transportés par CMA CGM ont augmenté de 0,9% sur un, mettant fin à la baisse observée au premier semestre, la forte demande sur les lignes Nord-Sud ayant compensé la baisse sur les lignes Est-Ouest affectées par le déstockage aux États-Unis, a dit Fernandez.

CMA CGM devrait bénéficier d'une légère augmentation des volumes sur l'ensemble de l'année en raison de la demande saisonnière du quatrième trimestre, a-t-il ajouté.

© Reuters. Le président français Emmanuel Macron serre la main du directeur général de la compagnie maritime CMA CGM Rodolphe Saade/LUDOVIC MARIN/

Le groupe a annoncé un bénéfice net part du groupe de 388 millions de dollars au troisième trimestre, en baisse par rapport aux 7,04 milliards de dollars enregistrés l'année précédente.

L'Ebitda a chuté à 2 milliards de dollars, contre 9,1 milliards au cours de la même période de 2022.

(Reportage Gus Trompiz, version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés