Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

Rome s'oppose au rachat par Safran des actifs italiens de Collins Aerospace

Publié le 20/11/2023 10:08
© Reuters. Le logo de Safran à l'extérieur du siège de la société à Issy-les-Moulineaux près de Paris, France. /Photo d'archives prise le 2 janvier 2019/REUTERS/Gonzalo Fuentes
SAF
-

PARIS (Reuters) -Safran a déclaré lundi avoir été informé de la décision du gouvernement italien d'exercer son "golden power" et de s'opposer ainsi à la vente de Microtecnica, société regroupant les actifs de Collins Aerospace localisés en Italie, pour un montant de 1,8 milliard d'euros, à l'équipementier aéronautique français.

L'industriel français Safran (EPA:SAF) avait annoncé en juillet un projet d'acquisition des activités de commandes de vol et d'actionnement de Collins Aerospace.

"Safran reste engagé dans l'opération et travaille avec toutes les parties prenantes afin de déterminer les prochaines étapes", a dit le groupe dans un communiqué.

Le "golden power" confère au gouvernement italien des pouvoirs spéciaux de contrôle sur des opérations visant certains domaines comme la défense, l'énergie ou les communications.

Cette décision est un fait rare à l'encontre d'une entreprise de l'Union européenne. Par ailleurs, le gouvernement français est le premier actionnaire de Safran avec une participation de 11,2%.

Selon une source au sein du gouvernement italien qui a requis l'anonymat en raison du caractère sensible de l'affaire, Safran n'aurait pas fourni de garanties suffisantes concernant le maintien des lignes de production en Italie.

Rome a également discuté avec le gouvernement allemand qui a souligné le risque que l'accord puisse affecter les livraisons des programmes des avions de combat Eurofighter et Tornado, a ajouté la source.

"La cas est intéressant car les vetos (italiens) contre les acheteurs de pays de l'UE et de l'Otan sont rares", a commenté Francesco Galietti, fondateur de la société spécialisée dans l'analyste des risques politiques Policy Sonar.

© Reuters. Le logo de Safran à l'extérieur du siège de la société à Issy-les-Moulineaux près de Paris, France. /Photo d'archives prise le 2 janvier 2019/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Giorgia Meloni doit se rendre à Berlin cette semaine pour sceller un accord de coopération germano-italien, notamment en matière de défense et de technologie. Le ministre de l'Économie, Giancarlo Giorgetti, doit s'entretenir avec son homologue français, Bruno Le Maire, mardi.

La décision du gouvernement italien ne signifie pas qu'un accord ne peut être sauvé. Safran peut faire appel ou offrir des concessions pour apaiser les inquiétudes de Rome.

(Reportage Giuseppe Fonte, rédigé par Diana Mandiá et Kate Entringer, édité par Zhifan Liu)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés