Dernière minute
Fermer
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Mettre à Niveau Maintenant

Renault cède Avtovaz en Russie, mais se garde une option pour revenir

Actions 16/05/2022 20:40
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Renault Group a annoncé lundi avoir signé des accords de cession de sa filiale Renault Russie et de sa participation dans la société russe Avtovaz, en application de la décision du constructeur automobile français de suspendre ses activités en Rus

PARIS (Reuters) - Renault (EPA:RENA) a annoncé la cession de sa participation majoritaire dans le constructeur automobile Avtovaz à un institut scientifique russe, apparemment pour un rouble symbolique, avec une option de rachat de six ans, ce qui laisse la porte ouverte au retour du constructeur français en Russie.

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a indiqué que l'usine Renault de la ville serait utilisée pour relancer la production de la marque Moskvich, datant de l'ère soviétique, ce qui permettra selon lui de sauver des milliers d'emplois.

Renault a précisé que son conseil d'administration avait approuvé à l'unanimité la cession de 100% des parts qu'il détenait dans Renault Russie à la ville de Moscou, et de sa participation de 67,69% dans Avtovaz, premier constructeur automobile russe, au NAMI (Institut central de recherche et de développement des automobiles et des moteurs).

"La réalisation de ces transactions n'est soumise à aucune condition, et toutes les autorisations requises ont été obtenues", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Deux sources au fait du dossier ont déclaré à Reuters que Renault Russie et la participation dans Avtovaz avaient été cédées chacune pour un rouble symbolique (0,015 euro).

Constructeur occidental le plus exposé au marché russe, Renault prévoit de passer une charge de 2,2 milliards d'euros au premier semestre - 2,3 milliards en incluant l'activité bancaire RCI Banque - pour déprécier ses actifs en Russie.

"Aujourd'hui, nous avons pris une décision difficile mais nécessaire ; et nous faisons un choix responsable envers nos 45.000 salariés en Russie, tout en préservant la performance du Groupe et notre aptitude à revenir dans le pays à l'avenir, dans un contexte différent", a déclaré le directeur général de Renault, Luca de Meo, cité dans le communiqué.

LE RETOUR DE LA MARQUE MOSKVICH

L'usine Avtovaz de Togliatti pourrait également fabriquer des Renault Duster sous la marque Lada, a déclaré Denis Pak, chef du département de l'industrie automobile au ministère de l'Industrie et du Commerce, dans une interview télévisée à Rossiya-24. Il a ajouté qu'un accord avait été conclu en ce sens avec Renault.

Renault n'était pas immédiatement disponible pour commenter.

Luca de Meo avait clairement exprimé le souhait de ne pas "insulter l'avenir" en gardant la porte ouverte à un retour en Russie lorsque la situation reviendrait à la normale et la guerre en Ukraine terminée.

Le maire de Moscou a déclaré qu'il souhaitait renouer avec

la "longue et glorieuse histoire" automobile russe en relançant la production de voitures de tourisme de la marque Moskvich, dont la dernière fabrication remonte à deux décennies.

Le fabriquant de la Moskvich, conçue pour être une voiture robuste et abordable, a été privatisé après l'effondrement de l'Union soviétique puis déclaré en faillite.

Renault avait annoncé en mars suspendre la production de son usine de Moscou et réfléchir à l'avenir de sa participation dans Avtovaz.

Plus de 400 entreprises se sont retirées de Russie depuis que celle-ci a envahi l'Ukraine le 24 février, laissant derrière elles des actifs d'une valeur de plusieurs milliards de dollars.

La Russie qualifie l'invasion de l'Ukraine d'"opération spéciale" pour désarmer l'Ukraine et la protéger des fascistes. L'Ukraine et l'Occident affirment que l'accusation de fascisme est sans fondement et que la guerre est un acte d'agression non provoqué.

(Reportage Benoit Van Overstraeten, Gilles Guillaume, Nick Carey et Tangi Salaün, édité par Matthieu Protard, Kate Entringer et Jean-Michel Bélot)

Renault cède Avtovaz en Russie, mais se garde une option pour revenir
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (2)
Roger ESPIC
Roger ESPIC 17/05/2022 0:38
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Boycottez Renault, une boite qui doit disparaitre.
Ernesto Pailos
Soliap 16/05/2022 21:16
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Renault a perdu sa crédibilité en Russie revenir est peut probable ! Idem pour les autres multinationales la Russie peut se permettre de vivre en autarcie elle a toutes les matières premières ! Et les sanctions ils y sont habitués puisque cet arme est le jouet occidental leurs monnaies trop politisées pour servir d’épargne pour ma part je fait confiance a Or et Argent rien d’autres meilleurs placements depuis que j’épargne depuis dix années
nicolas sallio
nicolas sallio 16/05/2022 21:16
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Soliap t'es trop drôle. Or et argent meilleurs placements depuis 10 ans ? Rendement 10 ans de l'argent négatif et or genre 1.5% par an. Me semble qu'il y avait moyen de faire mieux...
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Nos applications
TÉLÉCHARGERApp store
Investing.com
© 2007-2022 Fusion Media Ltd Tous droits réservés
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
  • Inscrivez-vous GRATUITEMENT et obtenez:
  • Alertes en temps réel
  • Options avancées du portefeuille
  • Graphiques personnalisés
  • App entièrement synchronisée
Inscription via Google
ou
Inscription via Email