Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

Richemont-Progression des ventes en Chine au troisième trimestre, l'action grimpe

Publié le 18/01/2024 08:13
Mis à jour le 18/01/2024 11:47
© Reuters. Le logo de Richemont à Genève, Suisse. /Photo prise le 2 juin 2022/REUTERS/Denis Balibouse

ZURICH (Reuters) - Le groupe suisse Richemont (SIX:CFR), propriétaire du joaillier Cartier, a fait état jeudi de ventes supérieures aux attentes au troisième trimestre 2023, notamment grâce à une forte progression en Chine, ce qui a fait bondir l'action de 8,4% à l'ouverture de la Bourse de Zurich.

La société a déclaré que ses ventes au troisième trimestre, à taux de change constants, ont augmenté de 25% en Chine, y compris Hong Kong et Macao, écartant les craintes d'un ralentissement dans cette région clé pour le secteur.

Une baisse des ventes de 3% en Europe nuance toutefois ce tableau.

Luca Solca, analyste chez Bernstein, a qualifié de "confortables" les résultats de Richemont, qui possède également les marques Jaeger-LeCoultre, IWC et Piaget.

Hors effets de change, les ventes de Richemont ont augmenté de 8% au cours du dernier trimestre de 2023, ce qui est supérieur à la hausse de 5% enregistrée au troisième trimestre, mais inférieur à celle de 19% au deuxième.

Le secteur du luxe a été ébranlé ces derniers mois par une inflation persistante, des taux d'intérêt élevés et une hausse des prêts hypothécaires aux États-Unis, qui ont sapé l'appétit des clients.

Malgré ce que Richemont a décrit comme un environnement économique et géopolitique incertain, les activités de joaillerie de la société - qui possède également Van Cleef & Arpels - ont continué à bien se porter, avec une hausse de 12%.

Jon Cox, analyste chez Kepler Cheuvreux, a salué les résultats du groupe, soulignant la performance sur le continent américain, où les ventes ont augmenté de 8%.

"Sommes-nous sortis de l'auberge pour le luxe ? Pas du tout, et le premier semestre 2024 risque d'être délicat", a-t-il toutefois averti.

© Reuters. Le logo de Richemont à Genève, Suisse. /Photo prise le 2 juin 2022/REUTERS/Denis Balibouse

"Cependant, je serais réticent à parier contre le secteur", a-t-il ajouté.

L'action Richemont gagne 8% à 1033 CET, tandis que Moncler (BIT:MONC) avance de 2,8% à Milan et LVMH (EPA:LVMH), Kering (EPA:PRTP) et Hermès (EPA:HRMS) entre 2 et 1,5% à Paris.

(Reportage John Revill, version française Diana Mandiá, édité par Sophie Louet)

Derniers commentaires

on ferait bien de mettre en question notre pib au lieu de se focaliser sur la chine ou le luxe continue a performer malgré toutes les pseudos estimations sur la chine et les actions du luxe !
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés