Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Cette action de Véhicules Electriques va-t-elle enfin décoller ou faut-il définitivement l'oublier ?

Par Vincent MartinMarchés boursiers02/06/2022 07:20
fr.investing.com/analysis/cette-action-de-vehicules-electriques-vatelle-enfin-decoller-ou-fautil-definitivement-loublier--200442345/
Cette action de Véhicules Electriques va-t-elle enfin décoller ou faut-il définitivement l'oublier ?
Par Vincent Martin   |  02/06/2022 07:20
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Cet article a été rédigé exclusivement pour Investing.com.

Workhorse Group (NASDAQ:WKHS) a été précoce dans la révolution des véhicules électriques. Cependant, l'exécution a été si médiocre que 16 ans après sa fondation sous le nom de AMP. Electric Vehicles, le fabricant de véhicules commerciaux à émission zéro est en train de perdre son temps.

Pour être juste, la nouvelle direction a abordé les problèmes de l'entreprise de front. La stratégie semble désormais cohérente et les perspectives de l'entreprise sont beaucoup plus raisonnables. Il y a encore une chance que Workhorse réalise enfin une partie de son potentiel.

Mais une chance n'est pas une garantie - et la voie à suivre pour Workhorse continue d'être semée d'embûches. La direction a encore beaucoup de travail à faire et, surtout, elle n'a pas beaucoup d'argent pour le faire.

Comment nous en sommes arrivés là

Le modèle économique initial de Workhorse consistait à convertir des véhicules de tourisme à moteur à combustion interne ICE en groupes motopropulseurs électriques. En 2013, grâce aux blocages (sans jeu de mots) de ce modèle, l'entreprise a pivoté vers la conception de fourgons de livraison électriques. Workhorse a même bénéficié d'un coup de chance lorsque Navistar - qui fait désormais partie du groupe munichois Traton (ETR:8TRA), qui fabrique des véhicules commerciaux - a décidé de vendre sa filiale Workforce qui fabriquait des châssis et son usine dans l'Indiana.

Workhorse s'est mis au travail pour construire son fourgon phare, le C-1000. Elle a promis 2 000 livraisons en 2018, mais est loin d'avoir atteint cet objectif ; les ventes totales à ce jour sont inférieures à 500 unités, et le C-1000 est maintenant abandonné.

Célèbre, elle visait également à remporter un contrat de plusieurs milliards de dollars avec le service postal américain (USPS). Les vendeurs à découvert ont averti que l'entreprise n'avait tout simplement pas la capacité de fournir les véhicules nécessaires. Finalement, l'USPS a accepté, attribuant le contrat à Oshkosh (NYSE:OSK), ce qui a eu pour effet de faire chuter les actions de Workhorse.

Au passage, la direction a aussi parlé du système de drone HorseFly de Workhorse. Ça aussi, ça n'a rien donné.

Incroyablement, Workhorse a affiché un revenu négatif en 2021, à cause des retours des C-1000 (qui ont tous été rappelés). Mais l'entreprise n'avait généré que 1,3 million de dollars de ventes l'année précédente.

Pour être franc, c'est une société qui n'a rien fait d'autre avec succès que de lever des capitaux. Avec l'action WKHS autour de 3 $, sa capacité à le faire est remise en question.

Workhorse W1
Workhorse W1


L'action WKHS est un pari sur un redressement

Pour être juste, Workhorse a finalement compris cela. En juillet de l'année dernière, le conseil d'administration a remplacé l'ancien directeur général Duane Hughes par Rick Dauch, l'ancien directeur du fournisseur de pièces automobiles Delphi Technologies.

Dauch a apporté un ton nettement plus sobre aux commentaires de Workhorse - et une hache à son équipe de direction et à sa stratégie. Toute la direction de l'entreprise a été renouvelée. Et après les résultats du quatrième trimestre plus tôt cette année, la société a détaillé une feuille de route de produits sur plusieurs années. Comme indiqué, le C-1000 a été abandonné (bien que Workhorse répare et vende les stocks actuels, tout en construisant 50 à 75 unités supplémentaires, principalement à partir des pièces disponibles).

Un nouveau modèle, le W750, sera fourni par le châssis de la société canadienne GreenPower (NASDAQ:GP). À partir de là, Workhorse prévoit de lancer deux modèles exclusifs. Le W34 devrait entrer en production dans la seconde moitié de l'année prochaine, tandis que le W56 sera lancé en 2024.

Workhorse espère vendre ces modèles à des clients initialement intéressés par le C-1000. Les pourparlers se poursuivent, incluant potentiellement UPS (NYSE:UPS), un client que l'ancienne direction de Workhorse a vanté à plusieurs reprises. (Dauch s'est abstenu de donner plus de détails sur ces discussions).

Entre le C-1000 et le W750, Workhorse prévoit de vendre " au moins 250 véhicules " cette année, générant des revenus de plus de 25 millions de dollars. A partir de là, la société pense toujours qu'il y a une demande sur le marché pour le W34 et le W56.

Et si les concurrents ne manquent pas, M. Dauch a fait valoir, lors de la conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre, que Workhorse avait encore une chance de sortir du lot. Il a raconté avoir assisté à un salon professionnel et s'être dit que dans le secteur des véhicules électriques, " la moitié des entreprises présentes n'étaient pas de vraies entreprises... Je suis donc convaincu que si nous réalisons nos plans... nous pouvons encore être les premiers sur le marché dans notre segment ".

De la part de l'ancienne direction, ce genre de propos aurait mérité un scepticisme sans réserve. Mais quand Dauch le dit, les investisseurs devraient au moins l'écouter. En effet, le fait même que Workhorse ait réitéré ses prévisions pour l'année entière après les résultats du premier trimestre le mois dernier est un pas dans la bonne direction.

Workhorse a été l'exemple même d'une société qui a surpromis et (littéralement) sous-délivré. La principale raison d'acheter l'action WKHS à 3 $ est que, sous la direction de Dauch, Workhorse n'est plus ce genre de société.

Le problème du capital

Il y a cependant un problème. Workhorse a un problème de liquidités. À la fin du premier trimestre, l'entreprise disposait de 167 millions de dollars en espèces. Un accord conclu au début du mois d'avril a permis de convertir la dernière dette de Workhorse en actions, mais l'entreprise continue de dépenser ses réserves à un rythme rapide.

Au premier trimestre, le flux de trésorerie disponible était négatif de 34 millions de dollars. Environ 6 millions de dollars provenaient d'un dépôt auprès de GreenPower ; ce dépôt limitera les sorties de fonds au fur et à mesure de la livraison des W750. Les recettes provenant des C-1000 devraient permettre de dégager environ 20 millions de dollars supplémentaires (étant donné que les coûts de trésorerie restants pour ces véhicules seront minimes).

Pourtant, Workhorse a brûlé 138 millions de dollars de liquidités l'année dernière, soit un taux trimestriel de plus de 34 millions de dollars. Si l'on exclut le dépôt, l'utilisation des liquidités au premier trimestre était de 28 millions de dollars. En tenant compte des liquidités provenant du C-1000, il reste à Workhorse l'équivalent de sept trimestres de liquidités.

La feuille de route de Workhorse suggère que ce n'est pas suffisant. Elle ne permet à l'entreprise que d'arriver à la fin de 2023, avant même le lancement du W56. Le taux d'absorption ne tient pas compte de l'arrivée de nouveaux employés pour diriger la production ou vendre les véhicules. Les lancements vont coûter de l'argent. Workhorse aura besoin de liquidités pour payer les pièces nécessaires à la constitution des stocks de W34 et W56.

Lors de la conférence téléphonique du quatrième trimestre, le directeur financier Robert Ginnan l'a admis, en déclarant que les liquidités de l'entreprise (qui s'élevaient alors à environ 200 millions de dollars) étaient "suffisantes pour le court terme". Mais il a ajouté que "nous chercherons à plus long terme à lever des capitaux".

Et c'est là que le bât blesse. Workhorse ne peut pas lever des fonds sans revenus. Mais avec une capitalisation boursière de seulement 460 millions de dollars, vendre des actions n'est pas facile non plus. Tous les acheteurs d'une offre secondaire exigeraient un énorme rabais sur le prix actuel. Workhorse diluerait probablement les actionnaires actuels de 30 à 50 % simplement pour lever 150 millions de dollars supplémentaires.

Si l'action WKHS parvient à se redresser, la société pourra peut-être faire un peu mieux que cela. Mais même dans le meilleur des cas, la dilution est à venir. Rien que cela semble susceptible de fournir un surplomb à l'action.

Et c'est une raison de plus pour laquelle même les investisseurs optimistes à l'égard de Dauch et de Workhorse devraient envisager d'être patients. Workhorse lui-même n'a peut-être pas beaucoup de temps, mais cela ne signifie pas que les investisseurs doivent se dépêcher.

Clause de non-responsabilité : Au moment de la rédaction de cet article, Vince Martin n'a aucune position dans les titres mentionnés.

Cette action de Véhicules Electriques va-t-elle enfin décoller ou faut-il définitivement l'oublier ?
 

Lire Aussi

Gilles Leclerc
Virbac, fin d’alerte Par Gilles Leclerc - 03/02/2022

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr Après le signal de baisse anticipé en décembre dernier, Virbac (PA:VIRB) semble avoir...

Cette action de Véhicules Electriques va-t-elle enfin décoller ou faut-il définitivement l'oublier ?

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (2)
Dominique Labis
Dominique Labis 08/06/2022 23:54
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Faut demander des conseils à Elon…
InvestPA InvestPA
InvestPA 02/06/2022 12:05
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
L'oublier... comme tous les VE ou presque pendant encore de longs mois : ralentissement de la demande, difficultés d'approvisionnement...
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email